CNR éducation "Notre école faisons-la ensemble"

Dans le cadre du conseil national de la refondation, une démarche participative est initiée pour permettre à l'ensemble de la société de se réapproprier l'École.

Faire émerger des initiatives locales nouvelles de nature à améliorer la réussite, le bien-être des élèves et à réduire les inégalités, tel est l'objectif de la démarche pour "faire notre école ensemble".

Les actualités

Lycée Gustave-Monod à Enghien-les-Bains (95) : temps d'échange le 6 décembre en présence du Ministre de l'Éducation nationale, de la Ministre déléguée à l'enseignement et à la formation professionnels et de Madame la rectrice.

Les professeurs, élèves, parents, élus, partenaires économiques et associatifs ont participé à quatre ateliers pour réfléchir ensemble. Plusieurs sujets ont été abordés : les espaces et la manière de les habiter pour mieux faire réussir les élèves, les modalités des conseils de classe dans le cadre du suivi des élèves en première et en terminale, la consolidation des savoirs fondamentaux par une politique culturelle et linguistique ambitieuse, la mixité des parcours en voie professionnelle et la poursuite en études supérieures. Des échanges riches qui devraient se poursuivre par un projet ambitieux (tutorat, mentorat, accroche par le sport...) déposé au fond d'innovation pédagogique.

 

Collège Antoine de Saint-Exupéry à Ermont (95) : réunion en présence de Monsieur le Directeur académique. Équipe éducative, élèves ambassadeurs culture, parents, services de la ville, IEN du 1er degré et représentant du lycée de secteurs se sont réunis pour évoquer : la diversité des parcours de réussite, les alliances entre acteurs, le renforcement des compétences socio-comportementales et l’orientation choisie.
Des propositions concrètes sont ressorties : pratiquer la communication positive et engager un partenariat avec la mairie pour la recherche des stages de 3ème. En parallèle, un projet sera bientôt présenté au fond d'innovation pédagogique : l'aménagement d'un learning-lab !

 

Lycée professionnel Paul-Belmondo (91) : la communauté éducative du lycée Paul-Belmondo, des élèves, des parents, des partenaires associatifs se sont réunis lundi 21 novembre 2022 au matin, en présence de Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels, Madame la Rectrice, Monsieur le Directeur académique, pour imaginer leur lycée de demain et débattre des actions possibles pour mieux y vivre, mieux apprendre, mieux réussir. Des pistes déjà très concrètes pour faire de la contrainte des lieux un levier de transformation des pratiques et des usages au service du sentiment d’appartenance de toutes et tous. Bravo à Madame Tallec et son équipe pour l’organisation et l’animation de ce temps très stimulant !

 

Collège Marie-Curie à Etampes (91) : la communauté éducative du collège Marie-Curie d'Etampes, des élèves, des parents se sont réunis mercredi 19 octobre au matin pour rêver leur collège de demain et débattre des actions concrètes possibles pour mieux y vivre, mieux apprendre, mieux réussir. Animés par la CARDIE, deux ateliers ont permis d'esquisser les premières lignes de projets répondant aux besoins des équipes et des élèves : "et si on faisait la 6e autrement ?", "et si on aménageait nos espaces pour vivre et travailler autrement ?"

 

Retrouvez toutes les initiatives locales

 

Déposer un projet au Fonds d'Innovation Pédagogique

Vous souhaitez candidater ?

Modalités sur l'intranet des personnels Ariane.

Fin de la première vague : 15 janvier 2023

 

Pour quels objectifs ?

Plusieurs étapes possibles et facultatives au service de la réussite des élèves

Pour les écoles et établissements volontaires, sous la responsabilité du directeur d'école ou du chef d'établissement, les discussions associent l'ensemble des personnels, familles, élèves et partenaires qui le souhaitent afin de faire émerger des idées d'évolution ou de transformation.

 

Les écoles et établissements peuvent aller au-delà et élaborer ou adapter un projet pédagogique ayant vocation à nourrir le projet d’école ou d’établissement.

Ce projet, pluriannuel, ne répond pas à un cahier des charges préétabli mais fixe, sur tout ou partie des trois dimensions fondamentales (excellence, égalité, bien-être), les priorités de la communauté éducative et le plan d’action permettant de les réaliser.

 

  •  Les écoles et établissements dont le projet pédagogique nécessite un soutien financier peuvent bénéficier de crédits du Fonds d’Innovation Pédagogique (FIP) doté de 500 millions d’euros.
  • Les fonds attribués au titre du FIP s’inscrivent dans une logique complémentaire aux investissements effectués par les collectivités territoriales ou d’autres fonds susceptibles d’être mobilisés.
  • Dans chaque académie, une équipe d’appui est constituée pour apporter aux directeurs d’école et chefs d’établissement qui le demandent un appui technique pour le suivi de ces projets en lien avec les différents services de l’État et des collectivités territoriales concernés.
  • Une commission d’examen, présidée par le recteur se réunit périodiquement pour examiner les projets, afin d’attribuer les fonds dans des délais resserrés.

 

Sur quelles thématiques ?

Des discussions au coeur des territoires pour faire émerger l'école du futur

a

 

a

 

  • La méthode et le contenu des discussions n’ont pas vocation à être fixés au niveau national. Chaque directeur ou chef d’établissement, en lien avec son équipe et les acteurs de la communauté éducative, décide des modalités de discussion et de leur calendrier.
  • Afin d’apporter un appui méthodologique aux directeurs et chefs d’établissement, comme aux participants, le guide propose divers méthodes et outils d’animation afin de faciliter les discussions.
  • Les directeurs et chefs d’établissement peuvent également :
    • s’appuyer sur le concours des équipes académiques d’appui à l’organisation des discussions ;
    • faire appel aux personnels des ateliers du Réseau Canopé.

 

e

 

Le périmètre des discussions sera arrêté au niveau local et laissé au libre choix des acteurs locaux sur tout ou partie des trois dimensions fondatrices de la politique éducative :

  • La réussite de tous les élèves
  • La réduction des inégalités
  • Le bien-être

Ces thématiques pourront être explorées selon différents angles qui sont des leviers d’actions à contextualiser en fonction des territoires :

  • Temps de l’élève, des personnels, espaces
  • Actions complémentaires de l’enseignement
  • Vie culturelle, activité physique ou sportive
  • Recours ou non à des acteurs extérieurs

 

 

  • Une démarche volontaire, collective et facultative
  • Des initiatives locales dont l’échelle est l’école ou l’établissement
  • Une démarche progressive dont chaque étape repose sur le volontariat des équipes
  • Une démarche qui repose sur la confiance dans les capacités d’initiative des acteurs de terrain et sur le droit à l’erreur
  • Des réflexions susceptibles de déboucher sur :
    • Un projet pédagogique
    • Un soutien financier le cas échéant
  • Une démarche centrée sur les besoins spécifiques des écoles et des établissements pour la réussite des élèves en associant tous les membres de la communauté éducative et les partenaires de l’école.

 

 

La carte

Cliquez sur l'image pour faire apparaître la carte dynamique.

Carte des CNR éducation

 

Se faire accompagner

Pour toutes question, la cellule départementale d'appui est à votre écoute.

Yvelines : notreecole.78@ac-versailles.fr 

Essonne : notreecole.91@ac-versailles.fr 

Hauts-de-Seine : notreecole.92@ac-versailles.fr

Val-d'Oise : notreecole.95@ac-versailles.fr

Mise à jour : décembre 2022