L'éducation prioritaire

Les équipes éducatives et pédagogiques de l’Education Prioritaire œuvrent collectivement à l’égalité des chances en donnant la priorité à l’apprentissage, à l’épanouissement en classe et à l’école.

Les principes de l'éducation prioritaire

La politique d'éducation prioritaire repose sur six principes :

  • Garantir l’acquisition du "Lire, écrire, parler" et enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maîtrise du socle commun
  • Conforter une école bienveillante et exigeante
  • Mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire
  • Favoriser le travail collectif de l’équipe éducative
  • Accueillir, accompagner, soutenir et former les personnels
  • Renforcer le pilotage et l’animation des réseaux

Une priorité pédagogique

Les réussites observées montrent que c'est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Une approche systémique inscrite dans la continuité des parcours est essentielle. C'est l'esprit du référentiel de l'éducation prioritaire qui offre aux personnels des repères solides, fiables et organisés. Les projets des réseaux se fondent sur ce référentiel qui est à la disposition de tous.

L’académie de Versailles

L’académie de Versailles comprend 23 REP+ et 73 REP. Ces 23 réseaux d’éducation prioritaire renforcée et quelques réseaux d’éducation prioritaire s’inscrivent dans la dynamique des Cités Educatives.

Dans ces réseaux d’éducation prioritaire les chefs d’établissement, les inspecteurs de l’éducation nationale, les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques référents et les équipes œuvrent collectivement au service de l’égalité des chances. L’éducation prioritaire, c’est un collectif qui pense, élabore, construit, pour permettre la réussite scolaire de 188 400 élèves en faisant une priorité pour chacun de l’apprentissage, de l’épanouissement et du plaisir d’apprendre en classe et à l’école.

Le travail collectif des équipes, leur expertise, leur formation et les apports de la recherche permettent des évolutions quotidiennes aux côtés des parents et des partenaires de l’école. La réduction des écarts de réussite, en faveur des élèves les plus fragiles scolairement et socialement, passe par une meilleure maitrise des fondamentaux et, en particulier, celle du français langue et culture de scolarisation.

Des évaluations intermédiaires en CM2, produites par l’académie et à la disposition des écoles, permettent de réguler et consolider la compréhension de l’écrit, en amont des évaluations nationales de 6e. Des formations sont proposées pour accentuer l’action collective et une attention particulière est portée sur les émotions dans les apprentissages.

C’est cette énergie en réseau qui permet d’oser réussir dans un climat toujours plus serein.

Les Formateurs Académiques REP+

14 experts de la formation en REP+ sont disponibles pour les 4 départements de l’académie. Ils accompagnent les réseaux, les nouveaux personnels et proposent des formations spécifiques.

Leurs principales missions sont les suivantes :

  • Accompagner les réseaux REP+, associés au travail des pilotes du réseau (CE, IEN, IA-IPR référent), du coordonnateur et de l’équipe éducative et pédagogique.
  • Accompagner les pilotes des réseaux pour :
    • Identifier les besoins de formation des équipes.
    • Contribuer à l’élaboration de formations et à l’évaluation de leur impact.
    • Former et contribuer à l’animation.
    • Identifier des personnels ressources et favoriser l’analyse de pratiques et la formation entre pairs en établissement.
  • Faciliter les contacts avec les Conseillers en Ingénierie de la Formation et la Direction Académiques de la Formation pour rapprocher les demandes des besoins.
  • Ils sont des interlocuteurs privilégiés, des équipes éducatives pour les accompagner et assurer le suivi de leur formation.
  • Faciliter les actions inter-métiers (coordonnateurs de réseaux, mairie, écosystème associatif...).