Apprendre, s'épanouir, se transformer : découvrez le projet académique 2021/2024

Charline Avenel, rectrice de l’académie de Versailles, a présenté le projet académique 2021/2024 qui définit les priorités éducatives du territoire et fixe le cap pour la communauté éducative.

Ce projet repose sur trois piliers – apprendre, s’épanouir, se transformer – qui doivent permettre la mise en oeuvre des orientations nationales. Il doit permettre de susciter chez chacun des acteurs académiques la capacité d’impulser des projets marqueurs et libérer les initiatives personnelles.

« Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines. » Victor Hugo, Faits et croyances, 1840

 

Notre projet académique 2021-2024 définit nos priorités éducatives et fixe le cap pour la communauté éducative. Ses trois piliers – apprendre, s’épanouir, se transformer – doivent permettre la mise en œuvre des orientations nationales. Conçu comme une boussole qui donne du sens aux actions, il doit permettre de susciter chez chacun des acteurs académiques la capacité d’impulser des projets marqueurs de notre stratégie et libérer les initiatives personnelles.

 

Incarnant l’ambition spécifique de l’académie au regard de ses territoires diversifiés et contrastés, les trois piliers du projet traduisent une vision de l’école que je souhaite porter et l’ambition d’une profonde modernisation et amélioration de son service à ses acteurs et usagers.

 

En effet, apprendre, c’est l’essence et le mouvement mêmes de l’école républicaine comprise comme lieu d’instruction et d’éducation pour former des citoyens éclairés. S’épanouir aujourd’hui et demain dans et par l’école, c’est penser la qualité de vie en milieu scolaire et dans nos services, parce que l’épanouissement et le bien-être sont des composantes essentielles de la réussite des élèves et des personnels. Enfin, confiants en l’avenir, il nous faut soutenir et développer nos capacités de se transformer pédagogiquement, structurellement et personnellement.

 

Notre projet est en mouvement. Après une phase de conception, un temps de conversation, d’appropriation, vient le moment de le mettre en œuvre à toutes les échelles. Sûre de l’énergie de nos personnels et des forces des territoires, je sais compter sur les collectifs, dans les établissements, les bassins, les circonscriptions, les départements, pour s’emparer des leviers et des marqueurs, ces initiatives et projets innovants et spécifiques à notre académie, et pour laisser libre cours à leurs intuitions, à leurs initiatives afin de faire éclore des dynamiques originales, ambitieuses et écrire une nouvelle page dans l’esprit du dixième objectif du projet.

 

Que la capacité d’initiative et l’enthousiasme deviennent les maîtres-mots de notre projet !

Charline Avenel

Un projet académique décline la politique pédagogique et éducative nationale en s’adaptant aux spécificités de ses territoires afin que tous les acteurs de la communauté éducative puissent s’engager et agir à leurs niveaux. Il est construit autour de :

Trois piliers : le projet académique est construit autour de trois piliers « apprendre, s’épanouir, se transformer », qui en sont la colonne vertébrale et sur lesquels s’appuient les trois axes qui suivent.

Trois axes : « Des dynamiques renouvelées au cœur des apprentissages », « Des collectifs apprenants et engagés » et « Apprendre, s’épanouir, se transformer dans des lieux d’inspiration et de réalisation ». Ces trois axes déclinent à chaque fois trois objectifs, qui donnent le sens de ce projet : ils sont la boussole qui oriente la politique éducative de l’académie.

Des leviers : ce sont des outils qui permettent de mettre en œuvre les orientations ministérielles. En actionnant les nombreux leviers du projet académique, l’académie fait vivre sur ses territoires les choix politiques nationaux comme le plan maths et français, le SNU, « Devoirs faits »...

Des marqueurs académiques (bulles rouges) : ce sont des projets , des initiatives propres à l’académie. Ils font la spécificité de nos territoires. Grands ou petits, propres à un ou plusieurs départements, les marqueurs académiques comme « un violon dans mon école », « projet confiance sur les compétences socio-comportementales », le « Pôle Est Val d’Oise » ou encore « les campus des métiers » sont notre supplément d’âme.

Les marqueurs (bulles blanches) : nombreux et innovants, ils sont construits à l’échelle de l’école, de l’établissement, du service... En matière de numérique, de pédagogie, de ressources humaines, de bâti scolaire ou encore d’éducation artistique et culturelle, ils sont la richesse et l’originalité de l’académie.

L’objectif 10 : conçu comme une page blanche, cet objectif est à écrire par chacun des membres de la communauté éducative qui souhaite s’en emparer. Il permet d’exprimer et de faire valoir les expertises et de libérer les initiatives personnelles, déclinables à toutes les échelles de l’académie.

AXE 1 / DES DYNAMIQUES RENOUVELÉES AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

Objectif 1 : S'épanouir dans les apprentissages

L’académie de Versailles s’engage dans l’objectif de 100% de réussite dans les apprentissages fondamentaux, la réduction des inégalités au sein d’une école réellement inclusive et définit à ce titre une stratégie globale qui soutient l’exigence de réussite et de maîtrise des fondamentaux. Elle accueille les élèves dans une école sécurisante, stimule l’innovation pédagogique et accompagne massivement et efficacement ses personnels à travers des actions de formation dédiées.

  • Soutenir l’exigence de réussite et de maîtrise des fondamentaux
  • Accueillir les élèves dans une école stimulante, sécurisante
  • Stimuler l’innovation pédagogique
  • Rendre les apprentissages accessibles à tous

AXE 1 / DES DYNAMIQUES RENOUVELÉES AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

Objectif 2 : Stimuler l’autonomie, la persévérance et l’engagement

Améliorer la réussite scolaire des élèves induit un travail spécifique sur les compétences sociales et comportementales qui jouent un rôle central dans la capacité à apprendre et, plus encore, dans la réussite professionnelle. L’académie met donc résolument l’accent sur le développement de compétences comme l’estime de soi, la coopération, la persévérance, l’autonomie dans et hors la classe. Elle encourage les démarches pédagogiques qui les valorisent et met ainsi l’accent sur le mentorat, l’engagement, l’ouverture culturelle, qui permettent aux élèves de comprendre le monde pour mieux le transformer.

  • Devenir autonome dans et hors la classe, développer l’estime de soi et la persévérance
  • Comprendre et agir dans le monde
  • S’engager dans des apprentissages motivants

AXE 1 / DES DYNAMIQUES RENOUVELÉES AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

Objectif 3 : Accompagner le parcours des élèves

La personnalisation des apprentissages repose sur un travail coordonné des différents acteurs autour de la construction progressive et de l’accompagnement éclairé du parcours de l’élève au sein et en dehors de l’établissement, en lien avec des partenaires économiques, professionnels ou associatifs. En ce sens, le projet académique intègre une stratégie d’envergure autour de l’orientation et de l’ambition scolaire, au contrepoint de l’évolution majeure du nouveau lycée et des nouvelles frontières entre enseignement scolaire et enseignement supérieur, dans une logique d&;rsquo;ouverture sociale et de réussite en matière d’insertion professionnelle.

  • Soutenir et encourager l’ambition scolaire
  • S’engager dans une orientation active
  • Explorer en confiance les voies possibles pour réussir sa poursuite d’études ou son insertion professionnelle

AXE 2 / DES COLLECTIFS APPRENANTS ET ENGAGÉS

Objectif 4 : S’évaluer pour éclairer et orienter l’action

La démarche d’évaluation est au coeur de l’école et guide l’action pédagogique. Le projet académique en fait donc un axe fort pour les élèves comme pour les établissements qui sont invités à réfléchir aux domaines dans lesquels ils peuvent améliorer les conditions d’enseignement et d’apprentissage. Dans ce contexte, l’autoévaluation occupe une place centrale, elle permet aux acteurs de prendre conscience de leur pouvoir d’agir, car il n’y a pas d’évaluation sans autonomie.

  • Apprécier les acquis, les besoins des élèves pour mieux les accompagner
  • Progresser, accompagner grâce à des évaluations mobilisatrices
  • Coconstruire les diagnostics pour optimiser l’action collective

AXE 2 / DES COLLECTIFS APPRENANTS ET ENGAGÉS

Objectif 5 : Stimuler l’intelligence collective, accroître et valoriser les compétences

L’académie de Versailles est celle des très grands nombres et des grands contrastes dans la réussite scolaire. C’est aussi une académie jeune et de formation qui place naturellement l’humain au cœur de son ambition et de sa stratégie RH que nous ambitionnons de moderniser en profondeur, à la faveur par exemple du Campus Lesseps ou de la mission académique d’encadrement. Il nous faut donc attirer les talents et sécuriser leur entrée dans le métier en fonction de leur parcours, les former, accompagner leur développement professionnel et leur mobilité tout en faisant vivre des collectifs apprenants.

  • Attirer les talents, sécuriser l’entrée en fonction et reconnaître les métiers
  • Former le collectif, l’individu pour accompagner le développement professionnel et les mobilités
  • Impulser et faire vivre des collectifs apprenants
  • Moderniser la gestion des RH

AXE 2 / DES COLLECTIFS APPRENANTS ET ENGAGÉS

Objectif 6 : Oser ensemble

La communauté éducative a fait évoluer ses modalités de réflexion et d’action, en lien avec ses partenaires : usages et pratiques du numérique, production de ressources pédagogiques, suivi individuel et collectif des élèves, renforcement de la coéducation et du rôle des parents dans l’apprentissage des élèves, renforcement du tutorat et du mentorat à distance... Ces pratiques doivent être diffusées et pérennisées sur l’ensemble du territoire. Au-delà de la classe, c’est aussi la modernisation de nos modes de gestion et de travail qui doit être fortement encouragée au service des usagers : élèves, familles et enseignants. Oser ensemble, c’est aussi expérimenter et s’appuyer sur la recherche pour garder un temps d’avance sur les politiques éducatives.

  • Valoriser et encourager le partage de pratiques transformées
  • S’engager dans la transformation de nos services pour améliorer le service aux usagers
  • Se doter d’outils prospectifs de pilotage des politiques publiques

AXE 3 / APPRENDRE, S'ÉPANOUIR, SE TRANSFORMER DANS DES LIEUX D'INSPIRATION ET DE RÉALISATION

Objectif 7 : Accélérer les succès des territoires et s’appuyer sur les alliances éducatives

L’académie de Versailles – avec ses quatre départements hétérogènes – se caractérise par des contrastes, tant géographiques que sociaux, mais aussi des opportunités. Nous devons donc nous appuyer sur une politique territoriale différenciée qui doit stimuler, impulser et mettre en synergie les ressources et les acteurs des territoires, valoriser les initiatives et les projets pédagogiques les plus prometteurs, conforter la mixité sociale et l’ouverture au monde.

  • Accroître la mise en synergie des ressources et des acteurs des territoires
  • Soutenir des projets pédagogiques territoriaux à haute valeur éducative
  • Conforter la mobilité, la mixité sociale et l’ouverture au monde

AXE 3 / APPRENDRE, S'ÉPANOUIR, SE TRANSFORMER DANS DES LIEUX D'INSPIRATION ET DE RÉALISATION

Objectif 8 : Contribuer au bonheur à l’école, des lieux pour bien vivre ensemble

Assurer, dans chaque école et établissement, une sécurité absolue aux élèves comme aux personnels et développer un sentiment de bonheur demeurent nos priorités. Qu’il s’agisse de la salle de classe, de la salle des professeurs ou encore des bureaux, ces lieux que nous habitons doivent être des cadres protecteurs dans lesquels il est agréable d’apprendre et de travailler. Parce qu’elle ne se limite pas à l’enseignement, l’école vise aussi, dans un cadre stimulant, structurant et exigeant, la construction de compétences sociales, morales et civiques qui constituent des objectifs éducatifs spécifiques. De ce point de vue, l’académie de Versailles vise un projet d’éducation humaniste qui pense l’élève dans toutes ses dimensions essentielles (psychologique, sociale, morale...) et qui favorise le développement et le respect de son autonomie individuelle et sociale.

  • Installer un cadre protecteur pour les élèves et les personnels
  • S’engager pour faire vivre les valeurs républicaines à l’école
  • Prendre soin de soi et des autres

AXE 3 / APPRENDRE, S'ÉPANOUIR, SE TRANSFORMER DANS DES LIEUX D'INSPIRATION ET DE RÉALISATION

Objectif 9 : Cultiver des lieux et des « tiers-lieux » apprenants

Se moderniser, c’est utiliser et s’approprier des outils numériques et méthodes collaboratives qui prolongent aussi l’école hors de ses murs traditionnels. Cela permet de se réinterroger profondément sur le bâti scolaire, son adaptation aux méthodes innovantes d’enseignement et sa capacité à contribuer au développement de collectifs apprenants et au travail en mode projet. Dans cet esprit, il s’agit désormais d’encourager les collectifs à travailler dans des « tiers-lieux », physiques ou virtuels, autres que les habituels bureaux, salles de classe ou salles des professeurs, pour expérimenter de nouvelles méthodes et cultures de travail et développer des projets innovants, dans un esprit de partage de productions.

  • Aménager des temps et des lieux de vie, de partage et de culture
  • Développer les espaces propices au travail d’équipe et à l’innovation
  • Apprendre à travailler autrement en dehors des lieux habituels

CET OBJECTIF EST LE VÔTRE...

Objectif 10...

Le projet académique est pensé comme un mouvement symphonique perpétuel. Les futurs défis à relever, les opportunités à saisir, les nouveaux potentiels à considérer, les technologies modernes à venir : tous ces éléments peuvent être porteurs et vecteurs d’initiatives individuelles ou collectives pour construire l’avenir.

Ce dernier objectif, laissé libre pour que chacun s’en saisisse, reste donc à écrire. Il vise à faire éclore des dynamiques originales et ambitieuses et offre la possibilité de traiter et développer un sujet qui n’apparaitrait pas dans les trois axes du projet. Libérer les intuitions, les expertises et les initiatives : tel est l’état d’esprit de cette page blanche dont chacun peut s’emparer.

Accédez à la plateforme participative du projet académique (accès limité)