L'éducation au développement durable

Des éco-délégués engagés au sein des établissements. 273 écoles et établissements labellisés « développement durable » dans l’académie. Un réseau de professeurs référents pour accompagner de nouveaux établissements.

Au niveau national

Ruche d'abeilles

La transition écologique est une des priorités du gouvernement qui souhaite répondre à la demande des lycéens de s’engager pour lutter contre le dérèglement climatique. En juin 2019, le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse a proposé huit axes d’action pour favoriser la biodiversité dans les établissements, pour intégrer les enjeux du développement durable dans tous les programmes et dans les filières technologiques et professionnelles, et aussi pour favoriser la représentation et l’engagement des élèves éco-délégués au sein des établissements.

En savoir plus

 

Dans l'académie

Partout dans l’académie, des écoles, des collèges et des lycées se mobilisent pour vivre dans un établissement plus respectueux des valeurs du développement durable. La grande majorité d’entre eux développe des projets d’éducation au développement durable.

Depuis 2015, l’académie délivre un label « Établissement en Démarche de Développement durable » accordé pour trois ans. Il consacre les projets alliant les enseignements, la vie scolaire et le partenariat pour aller vers une gestion plus durable de l’établissement. 273 écoles et établissements disposent du label. Près de la moitié des lycées sont labélisés.

Labels EDD

Depuis la rentrée 2019, les élèves éco-délégués, déjà présents dans de nombreux collèges et lycées, sont représentés au sein des conseils de vie collégienne et lycéenne. Leur participation aux instances de l’établissement permet de favoriser l’engagement des élèves et leurs initiatives pour une gestion durable de leur établissement.

Un réseau de professeurs référents académiques se constitue dans le premier et le second degré. Ils ont pour mission d’accompagner les écoles et les établissements qui souhaitent être labélisés. Des ressources seront à leur disposition et des formations seront organisées dans les départements, en partenariat avec les collectivités territoriales.

Dans chaque département

Yvelines

Le Conseil départemental des Yvelines accompagne une dizaine de projets Cube.s pour améliorer la performance des établissement en agissant sur les usages. Dans les Yvelines de nombreuses écoles et établissements  s’engagent dans une démarche globale de développement durable  (E3D) soutenue par l’engagement des éco-délégués.

Au collège Jean-Baptiste de la Quintinye à Noisy-le-Roi, les élèves agissent en éco-citoyen et déploient plusieurs actions : participation au projet CUBE’S pour réduire la consommation énergétique du collège (eau, gaz et électricité), construction d’un poulailler où les poules consommeront les déchets de la cantine, création de carnets de notes à partir de photocopies non utilisées, mise en place d’éco-cups, concours pique-nique zéro déchet...

Essonne

Pour accompagner la dynamique académique de la construction du sens de l’engagement dont le Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) est l’expression, l’Essonne, département précurseur sur cette question, assure une animation territoriale des Conseils de la vie collégienne (CVC) : séminaire des CVC, rencontres entre élus lycéens et collégiens, hackathon contre le harcèlement...

Le 2 mars 2020, un inter CVC des collèges du bassin de Montgeron a rassemblé les élus des CVC, accompagnés des éco-délégués. Accompagnés d’experts, les élèves ont réfléchi sur la place du développement durable dans les collèges ainsi que sur l’architecture et l’organisation des espaces du collège et sont repartis avec des idées et des projets pour leur établissement.

Hauts-de-Seine

La prévention du décrochage scolaire gagne à s’appuyer sur le développement durable et l’écocitoyenneté. C’est au cœur de la classe, de la maternelle au lycée, que l’accrochage et la persévérance scolaire se jouent. La démarche de défi et la dynamique en faveur du développement durable et de l’écocitoyenneté sont de nature à mobiliser et valoriser les élèves.

Le lycée Santos Dumont à Saint-Cloud possède un parc classé, peu exploité, faute d’infrastructures adaptées. Les lycéens se sont engagés dans une démarche de revalorisation de cet espace de manière écoresponsable. En réutilisant des palettes en bois ils ont construit des ruches, des bacs de compostage, et créé un potager, un verger, des jardins verticaux et des ilots pour plantes aromatiques.

Val-d’Oise

De plus en plus d’établissements du Val-d’Oise ont des éco-délégués dont les prises d’initiatives sont accompagnées par les équipes éducatives. Une quinzaine d’établissements sont pressentis pour participer à l’opération « studio média valorise les éco-délégués » lancée par le ministère et soutenue par le Conseil départemental, en développant les webtv et webradio.

Des projets sont portés par de nombreux écoles et établissements, dans le cadre de partenariats fructueux. L’école Jean Jaurès de Villiers-le-Bel est particulièrement mobilisée depuis plusieurs années dans un ambitieux projet d’éco-école. Le collège Les Hautiers de Marines travaille, lui, avec le Parc naturel régional du Vexin au projet de création d’une aire terrestre éducative (ATE).