Parcoursup

3 lycéennes regardant leur smartphone

La phase d'inscription et de formulation des voeux se déroule du 18 janvier au 9 mars 2023.

La phase d’inscription et de formulation des vœux sur Parcoursup ouvre le 18 janvier 2023.

Les candidats ont jusqu’au 9 mars pour formuler au maximum 10 vœux non hiérarchisés et motivés.

Puis, jusqu'au 6 avril pour finaliser leur dossier et confirmer leurs vœux.

Ils pourront consulter les réponses des formations le 1er juin, et les propositions d’admission seront envoyées au fur et à mesure tout au long de la phase d’admission principale.

La plateforme a évolué pour apporter des informations plus claires, plus riches, plus transparentes : en savoir plus sur les évolutions.

Ressources

Ressources Parcoursup pour les candidats

Le moteur de recherche des formations sur Parcoursup

Les vidéos Parcoursup

La FAQ Parcoursup

Les informations sur l'apprentissage

 

Escape game pour les lycéens

La Casa de Parcoursup
Saison 1 : Les préparatifs
Saison 2 : Vamos a la casa
Saison 3 : Casa Airlines
Saison 4 : Dernier appel

"La Casa de Parcoursup" est un outil dont l’objectif est d’accompagner les lycéens dans la procédure Parcoursup : il doit leur permettre de s’approprier la procédure et les aider à formuler des vœux cohérents avec leur(s) projet(s).
Il se présente sous la forme d’un escape game en ligne pour une appropriation active et ludique de la procédure.
Cet outil a été développé par le SAIO de Versailles en collaboration avec le SAIO de Paris et les lycéens du CAVL.

Chaque saison de "La Casa de Parcoursup" correspond à une étape du calendrier Parcoursup et sera publiée en fonction de ce calendrier.

Casa parcoursup visuel 1
La Casa de Parcoursup
Vidéo de "La Casa de Parcoursup"

Les Terminales STI2D du lycée Les Pierres Vives à Carrières-sur-Seine ont expérimenté "La Casa de Parcoursup".

Ressources pour les proviseurs, professeurs principaux et psychologues de l'éducation nationale

Sur Éduscol

Sur le site Terminales 2021/2022

Encourager la mobilité sociale et géographique sur Parcoursup

Quels sont les taux prévus par la loi du 8 mars 2018 ?

La loi du 8 mars 2018 relative à l’Orientation et la Réussite des Etudiants (ORE) prévoit, dans l’article L. 612-3 du code de l’éducation, que soient mis en œuvre : 

  • Un taux minimal de lycéens boursiers dans les filières sélectives et non sélectives. Ce taux s’applique aux formations publiques, y compris des celles relevant d’autres ministères (Sports, Culture, Défense, Santé, Agriculture...), aux formations privées reconnues en tant qu’EESPIG (établissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général) et aux lycées privés sous contrat de l’enseignement catholique et de l’enseignement laïc sous contrat.
     
  • Un taux maximal de candidats résidant dans une académie autre (ou un secteur de recrutement différent) que celle dans laquelle est située la formation demandée par le candidat. Ce taux s’applique uniquement dans les filières non sélectives (licence) pour lesquelles le nombre de vœux confirmés par les candidats est supérieur au nombre de places de la formation demandée.

Par ailleurs, afin de favoriser l’orientation des bacheliers professionnels et technologiques vers les filières courtes de l’enseignement supérieur, l’article L. 612-3 du code de l’éducation prévoit :

  • un taux minimal de bacheliers professionnels retenus pour favoriser leur admission en BTS
  • un taux minimal de bacheliers technologiques retenus pour favoriser leur admission en BUT. Cette disposition légale est complétée par l’article 17 de l’arrêté du 6 décembre 2019.

À quoi servent ces taux ?

Les taux minimaux de boursiers et les taux maximaux de non-résidents dans la formation demandée portent tous deux l’objectif d’encourager la mobilité sociale et géographique de tous les candidats qui souhaitent accéder à l’enseignement supérieur.

Les taux minimaux pour les bacheliers professionnels et bacheliers technologiques sont destinés à donner une priorité à ces candidats dans l’accès aux filières STS et IUT, pour lesquelles ils sont le mieux préparés et qui favorisent ainsi leur réussite dans les études supérieures.

Quels ont été les effets de la mise en place de ces taux ?

La mise en place de ces taux dans la procédure de Parcoursup a permis de faire des progrès dans la lutte contre les inégalités et de favoriser la démocratisation de l’enseignement supérieur :

Plus de boursiers du secondaire accèdent aux études supérieures

  • Depuis la mise en place de Parcoursup, un réel effort a été réalisé concernant les quotas de boursiers. La quasi-totalité des formations ont un quota de boursiers supérieur ou égal au pourcentage de boursiers parmi les candidats ;
  • Le pourcentage de néo-bacheliers boursiers admis dans Parcoursup augmente bel et bien. Il est passé de 20% en 2018 à 25% en 2021. La proportion de boursiers candidats dans Parcoursup augmente et se rapproche du pourcentage de boursiers parmi les lycéens ;
  • On estime en 2021 que plus de 13 000 bacheliers boursiers ont été admis dans une formation pour laquelle ils n’auraient vraisemblablement pas eu de proposition sans l’existence du quota de boursiers.

Plus de bacheliers professionnels et technologiques dans les filières courtes

  • 17 % de bacheliers technologiques de plus ont accepté une proposition d’admission en IUT entre 2020 et 2021.

Focus :
Dans le cadre de la réforme des BUT, des taux plus ambitieux sont fixés pour favoriser l’accès de 50 % de bacheliers technologiques en IUT. Une démarche partenariale associant le rectorat de région académique, la région et les acteurs de l’enseignement supérieur et du monde économique est mise en œuvre pour favoriser l’attractivité de la voie technologique et la continuité des parcours des élèves et étudiants.

  • près de 9 lycéens professionnels sur 10 ont fait des vœux en STS et près de 73 % d’entre eux ont reçu une proposition, soit une progression de 3,5 points par rapport à 2020. A noter : 92,6 % des bacheliers professionnels avec avis favorable à la poursuite d’études supérieures ont reçu une proposition d’admission en BTS et ils sont 96% si on intègre les formations en apprentissage.

Plus de mobilité géographique

  • Depuis la rentrée 2019, les lycéens boursiers bénéficient d’une aide à la mobilité de 500 € et sont de plus en plus mobiles > la part de lycéens boursiers ayant fait une mobilité est passée de 15,3 % en 2018 à 17,6 % à la rentrée 2021.
  • En région IDF, la mobilité de ces lycéens boursiers progresse de manière constante depuis que sous cette mandature, nous avons supprimé la barrière à la mobilité que constituait le périphérique : en 2021, + 4,9 % de lycéens boursiers de l’académie de Créteil ont accepté une proposition d’admission à Paris par rapport à 2020. La tendance est la même pour les lycéens boursiers de Versailles qui veulent étudier à Paris.

Comment sont fixés les taux ?

Les taux sont fixés, formation par formation, par arrêté du recteur de région académique en concertation avec les présidents d'université ou les chefs d’établissements concernés et, le cas échéant, en lien avec l'autorité dont relève l'établissement dispensant la formation.

Ils sont ensuite publiés dans un arrêté, pour chacune des académies. Pour les formations de l’enseignement agricole, les taux sont fixés par la DRAAF (direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt).

Où puis-je consulter les taux en 2022 ?

Les taux fixés pour chaque formation (taux de boursiers, taux de non-résidents pour les licences, taux de bacheliers professionnels et taux de bacheliers technologiques pour les formations concernées) sont affichés et détaillés dans la rubrique "Application des taux prévus par la loi" des fiches de présentation des formations accessibles via le moteur de recherche Parcoursup à la mi-mai. Vous pouvez également consulter sur cette page les taux prévus pour les formations supérieures de l’académie.
À titre d’illustration, pour la licence "Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Espagnol" de l’Université de Cergy-Pontoise, le taux d’élèves bénéficiant d’une bourse nationale de lycée a été fixé à 23%.
De plus, le taux de candidats ne résidant pas dans l’académie de la formation demandée, pour cette formation en licence "Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales - Espagnol" de l’Université de Cergy-Pontoise a été fixé à 50%.

L’ensemble des taux fixés par le recteur et la formation sont consultables ici : recueil des actes administratifs pour l’Île-de-France.

Candidats en reprise d'études ou en recherche de contrat d'apprentissage

Vous avez formulé une demande de formation en alternance et vous êtes en recherche d'une entreprise et/ou vous souhaitez reprendre des études et vous êtes sans proposition sur Parcoursup.

Quelle que soit votre situation, il est essentiel que vous soyez accompagné. En savoir plus.

Commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES)

Présidée par le recteur de région académique, la commission d’accès à l’enseignement supérieur réunit des chefs d’établissement du secondaire et du supérieur et des responsables des collectivités territoriales. Mise en place dans le cadre de la loi relative à l’Orientation et à la Réussite Etudiante (ORE), cette commission est en charge d’apporter des solutions d'inscription dans l'enseignement supérieur aux candidats qui n'ont reçu aucune proposition d'admission. Elle garantit également aux candidats qui justifient d'une situation exceptionnelle, de pouvoir solliciter le réexamen de leur candidature en vue d'une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée.

Elle peut être sollicitée par les candidats dans deux cas de figure :

  • Vous avez des besoins spécifiques liés à votre situation, c’est-à-dire candidat en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant, sportif de haut niveau inscrit sur liste ministérielle ou charge de famille et au 2 juin, vous ne recevez que des réponses négatives ou si les modalités d’accueil de la formation que vous souhaitez accepter ne sont pas compatibles avec votre situation / vos besoins particuliers, ou si un changement est intervenu dans votre situation après la confirmation de vos vœux. Dans ce cas, vous pouvez solliciter la CAES depuis votre dossier pour demander le réexamen de votre candidature en vue d'une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée. La CAES appréciera les circonstances exceptionnelles que vous avez explicitées et qui justifient une inscription dans un établissement situé dans une zone déterminée.
  • Si au 1er juillet, vous n’avez toujours pas de proposition d’admission, c’est-à-dire que vous n’avez reçu aucune proposition d’admission pour les vœux que vous avez formulés en phase principale (avant le 29 mars) et qu’en ayant participé à la phase complémentaire vous avez reçu au moins une réponse négative, vous pouvez alors solliciter la CAES depuis votre dossier Parcoursup qui vous aidera à trouver une formation au plus près de votre projet et en fonction des places disponibles.

Accéder à Parcoursup

La plateforme Parcoursup s'adresse aux lycéens, apprentis ou étudiants en réorientation qui souhaitent s'inscrire dans l'enseignement supérieur public. La procédure se déroule selon un calendrier au cours duquel le futur étudiant s'informe sur les différentes formations et établissements qui l'intéressent, formule des vœux et valide les propositions d'admission reçues.

Mise à jour : janvier 2023