Dossier de rentrée 2020

Partager cette page

Un plan ambitieux pour améliorer la maîtrise des langues étrangères

Une volonté d’offrir aux élèves des parcours ouverts sur l’Europe et le monde.

Un déploiement de l’enseignement en anglais d’une autre discipline.

Des pôles expérimentateurs dès la maternelle.

Au niveau national

Un plan pour améliorer la maîtrise des langues vivantes étrangères a été décidé par le ministre de l’Education nationale :  exposition précoce et régulière, pratique systématique de l’anglais, utilisation du numérique, intégration dans un cadre de référence européen, accompagnement des enseignants, multiplication des écoles et établissement bilingues et internationaux...

 

Dans l'académie

Pour offrir aux élèves des parcours ouverts sur l’Europe et le monde et accueillir les enfant de familles étrangères ou de retour d’expatriation, l’académie porte une politique forte  :

  • 151 pôles expérimentateurs 1er degré
  • 99 sections internationales de l’école au lycée
  • 347 sections européennes et binationales en lycée
  • 1 école européenne à Courbevoie (92)
  • 1 lycée franco-allemand à Buc (78)

 

Ce qui change

En appui sur le plan ministériel, l’académie propose un plan d’accompagnement ambitieux :

  • Formation et accompagnement des équipes, de la maternelle au lycée
  • Déploiement de l’enseignement en anglais d’une autre discipline, grâce à des formations de cinq jours en partenariat avec le British Council
  • Un engagement dès la maternelle dans les langues vivantes grâce aux pôles aux pôles expérimentateurs, adossés à la formation des enseignants

 

Dans chaque département

Yvelines

L’enseignement des langues s’inscrit dans une dimension européenne forte. L’amélioration des compétences des élèves en langues vivantes est une des priorités dans le département et ce à tous les niveaux, de la maternelle au lycée. A cette rentrée, 39 écoles du département seront « pôle expérimentateur », avec 17 enseignants recrutés sur profil en anglais.

Au lycée des 7 mares de Maurepas, le projet interdisciplinaire EOL est centré sur l’apprentissage des langues vivantes comme vecteurs de sens. Les élèves deviennent acteurs de leurs apprentissages à travers la réalisation de vidéos multilingues et de travaux d’écriture pluri-formes et plurilingues. Depuis 4 ans, ce projet s’est élargi et a entraîné d’autres disciplines (français, histoire et géographie, mathématiques...).
 

Essonne

Le département de l’Essonne poursuit l’expérimentation des pôles bilignues 1er degré dans des écoles situées sur Evry Courcouronnes et sur le plateau de Saclay. Le dispositif bilingue fonctionne selon la pédagogie EMILE (Enseignement de Matières Intégré à une Langue Étrangère) à raison de 4 à 8h hebdomadaire. A la rentrée, l’impulsion sera confortée grâce à la volonté de nouveaux enseignants, ayant des compétences en langues étrangères, de s’engager dans le dispositif.

Depuis un an, le lycée Robert
Doisneau de Corbeil-Essonnes expérimente les apprentissages disciplinaires en anglais. En plus des 4h d’anglais, les élèves bénéficient d’1h d’histoire, 1h de maths, 1h de SES et 1h de SNT en anglais, ainsi que l’option théâtre pour ceux qui le souhaitent.

 

Hauts-de-Seine

Le dispositif EMILE est mis en place dans onze pôles du département, recouvrant des territoires diversifiés, avec une attention pour la continuité du parcours. 25 écoles, 10 collèges et 3 lycées s’engagent dans le développement du bilinguisme en augmentant le temps d’exposition dans différentes disciplines. La formation et la mobilité ERASMUS+ accompagnent les pilotes et enseignants.

Depuis de nombreuses années, le lycée des métiers Santos Dumont de Saint-Cloud met en place un enseignement « discipline non linguistique » (DNL) en anglais et en espagnol pour les élèves de baccalauréat professionnel des spécialités Commercialisation et services en restauration et Commerce. L’ouverture européenne et internationale figure explicitement dans le contrat d’objectifs de l’établissement qui possède quatre sections européennes. 
 

Val-d’Oise

Le plan langues s’appuie dans le Val-d’Oise sur l’expérience des nombreuses sections européennes, des quatre sections binationales et de la section internationale de Pontoise. Les mobilités internationales d’élèves, d’enseignants et de personnels d’encadrement dans le cadre de projets Erasmus+ sont fortement encouragées, notamment dans le projet de « pôle linguistique renforcé » qui se met en place dès la rentrée sur le territoire d’Argenteuil.

Une section internationale britannique a ouvert cette année à l’école de l’Hermitage de Pontoise, favorisant ainsi un parcours scolaire complet et cohérent de l’école primaire, au collège Chabanne puis au lycée Pissarro. La section a été ouverte au niveau CP avec 16 élèves répartis sur trois classes afin de faire de la section internationale un levier dont tous bénéficient.
 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France