Toutes les actualités

Partager cette page

Protection de l'Ecole : Charline Avenel, rectrice de l'académie de Versailles en visite au collège les Molières
Actualités académiques  - 08/11/2018

Charline AVENEL, rectrice de l'académie de Versailles, s’est rendue,  mardi 6 novembre, au collège Les Molières des Essarts-Le-Roi en Yvelines, pour échanger avec la communauté éducative et les partenaires du collège – parents d’élèves, élus et éducateurs des communes, référent Police –, autour des actions favorisant un climat scolaire apaisé.

Lors d’une table ronde riche de partage d’expériences, la rectrice a pu apprécier les efforts faits par tous les acteurs afin d’améliorer et consolider un climat scolaire serein.

La rectrice a été particulièrement intéressée par la création d’un « pôle bienveillance » au sein du collège. Ce pôle accueille les élèves victimes ou auteurs de violence, et a pour objectif d’apaiser les situations par des entretiens ciblés.

Elle a tenu à présenter les mesures ministérielles pour la Protection de l’Ecole (Voir encadré ci-dessous) et des exemples d’actions mises en œuvre dans l’académie de Versailles.

A la fin de la visite, la rectrice a assuré qu’aucune atteinte à l’ordre ou à la protection des personnels et des élèves dans l’enceinte d’un établissement ne sera dissimulée. Elle a réaffirmé sa volonté de mener une lutte déterminée contre toutes violences et incivilités à l’école.

 

Les mesures pour la protection de l’école comprennent trois champs d’action : la classe, l’établissement et l’environnement de l’établissement
 

Dans la classe, il est indispensable de systématiser le signalement de chaque incident et d’en assurer le suivi notamment via l’application « Faits établissement ». Un bilan annuel des incidents et des sanctions, présenté au conseil d’administration, sera remonté annuellement aux DASEN. Le protocole académique de prise en charge des personnels victimes d’agression est mis en place afin d’apporter tout le soutien et l’accompagnement nécessaires.

Dans l’établissement, l’organisation des conseils de discipline sera simplifiée afin de permettre une réponse rapide. Les sanctions seront mieux ajustées en fonction des faits en favorisant la mise en œuvre de « mesures de responsabilisation ». Après une exclusion, une période probatoire sera instaurée, permettant de faire un point journalier entre élève/parents/équipe éducative.
Pour les établissements qui le nécessitent, un personnel de direction « dédié » sur les enjeux de sécurité sera nommé et, si le contexte le requiert et à la demande du chef d’établissement, un policier ou un gendarme pourra assurer une permanence.

La sécurité aux abords de l’établissement quant à elle relève d’autres ministères, de collectivités locales et de l’ensemble de la société. Une concertation visant à renforcer l’unité des institutions autour de l’Ecole est en cours.

 

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France