Éducation artistique et culturelle

Partager cette page

Photographie

Domaines culturels et artistiques

L'univers de la photographie

Depuis son apparition - où Baudelaire la considérait comme « servante de la peinture » - la photographie s'est imposée pour devenir l'un des médias les plus présents dans notre environnement culturel. De nombreux événements lui sont consacrés. Des lieux spécifiques de conservation et d'exposition lui sont dédiés. Elle fait l'objet de publications, essais et catalogues.
La photographie adopte dès l'origine tous les statuts. Témoin des modes de vie, ouverte à la fiction, messagère de l'information, elle provoque, à l'occasion, des débats publics, voire des polémiques, pendant que les artistes l'investissent, l'explorent, la déplacent et se jouent des codes et des limites qui lui étaient assignés.
La faculté de la photographie à intégrer aussi bien l'art, la technologie et l'information, fait de ce média le témoignage évolutif par excellence de la modernité. La photographie est peut-être « la plaque la plus sensible » pour traduire les préoccupations d'une époque. Son passage récent à la numérisation et l'utilisation des nouveaux réseaux de la communication, entraînant des bouleversements considérables de l'acte photographique dans son ensemble, témoignent de sa vitalité. La photographie est, enfin, partie prenante d'un circuit professionnel, économique et spéculatif, que l'on se doit de prendre en compte.

Questionner le réel, ouvrir les pratiques et le regard

Dès l'origine de sa découverte et de sa divulgation - 1840 : déclaration officielle de son invention devant l'Académie des Sciences - la photographie ne cesse de questionner l'artiste, le philosophe, chacun d'entre nous. La photographie sert à la fois à penser, à inventer, à témoigner, et à tant d'autres choses encore... La photographie modifie la représentation que nous avions du monde et prétend simultanément apporter des preuves du réel, elle jette le trouble dans nos croyances en jouant de sa crédibilité. La photographie est avant tout point de vue, et ce que nous voyons nous regarde. La vérité de la photographie - en partie - se situe peut-être là. La photographie échappe là où on l'attend : à la fois sophistiquée et populaire, codifiée et extrêmement libre, elle repose sur un savoir-faire qui peut être très élaboré, ou pratiquée sans aucune connaissance particulière.
Aujourd'hui, des liens de plus en plus complexes - et des frontières de plus en plus floues - relient photographie, cinéma, vidéo, peinture, installation, spectacle vivant, écriture. Le travail des artistes, photographes plasticiens, auteurs, témoigne de cette ouverture, offrant place, pour le regardeur, à l'exercice d'une subjectivité active. Car il s'agit moins de mettre à plat le sens d'une production artistique que de la rendre toujours plus ouverte à la perception et à la connaissance, dans un jeu infini de recompositions.

Les enjeux de la photographie à l'École

C'est dans une pratique effective, diversifiée, ouverte à la singularité autant qu'à l'échange, que se situent avant tout les enjeux de la photographie à l'École. Si les images sont à lire, leur lecture est sans cesse à réinventer et à partager, écartant toute entreprise d'uniformisation de la perception, toute orientation univoque, tout décryptage étroitement codifié. Les élèves n'ignorent pas la photographie. Elle fait partie depuis toujours de leur univers familier. Des photos, ils en « prennent ». Les concevoir constitue peut-être une autre étape, que l'École doit savoir accompagner. Temps de pose dans le continuum des visibilités, l'acte photographique est soutenu par des choix, que les élèves affinent peu à peu, s'appropriant les ressources plastiques de l'image comme matériaux d'expression, osant inventer une vision personnelle, un point de vue. Se confrontant à la distance qui sépare, et relie, le réel et sa représentation, ils apprennent à rapprocher leurs intentions et la réalité de leur production. Ils relativisent la notion d'erreur, accueillent le défaut, font place au hasard, rencontrent des sensations et des émotions qu'ils n'attendaient peut- être pas, et passent de l'opinion à la construction d'un véritable jugement critique. La photographie, comme medium et comme invention, donne accès à une histoire visuelle et technologique, elle permet de questionner le statut des images, dans le champ de l'art et celui de l'information, et d'acquérir des repères artistiques et culturels. Enfin, la photographie, de l'école maternelle au lycée, est à la croisée de nombreux apprentissages scolaires.

Accompagnement éducatif

Consultez ce document.

Les formations proposées par la DAAC

Consultez cette page.

Services Éducatifs

  • Les ateliers du Centre national de l'Édition et de l'Art Imprimé (C.N.E.A.I.)

Consultez la brochure.

  • Le concours Clic 91

Clic 91 est un concours photographique organisé par le C.D.D.P. 91 en partenariat avec la Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale (anciennement Inspection Académique) de l'Essonne, le Rectorat - délégation académique à l'action culturelle, le Musée français de la photographie de Bièvres, le Domaine départemental de Chamarande et le Théâtre de l'Agora - Scène nationale Évry-Essonne.

En savoir plus sur ce concours.

Consultez également le blog consacré à ce concours.

4. Liens

La photographie en France 1970-1995 / Chronologie de la photographie française (association pour la diffusion de la pensée française-adpf-) ;

Historique des appareils photo : Thierry Sibra ;

Les Techniques photographiques ainsi que les images de calotypes et autochromes ;

Documents photo ;

Glossaire (procédés, épreuves, tirages) ;

Portrait de Daguerre.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France