L'évaluation positive

Partager cette page

Evaluation positive

L'évaluation positive, de l'observation instrumentée au carnet de suivi des apprentissages.

 Elle repose tout d'abord sur la posture de l'enseignant, observateur éclairé des enfants de sa classe, considérant chacun avec ses points forts et ses pistes de progrès. C'est par l'identification et le plaisir de ses réussites que l'enfant renforcera sa confiance en lui, aura envie de poursuivre ses efforts et comprendra l'intérêt de venir à l'école Même si la question de l'évaluation positive est au cœur des nouveaux programmes, le discours sur l'évaluation n'est pas récent.
Les programmes de 1977 [2] nous le rappellent puisqu'ils recommandent de procéder : « au sein de l'équipe éducative et en vue d'une évaluation de plus en plus précise, à l'élaboration de grilles » et aussi : « dès le plus jeune âge, les enfants ont intérêt à être associés -à leur niveau- à cette tâche. Dans la section des grands, en particulier, le groupe qui s'est montré capable d'élaborer un projet doit être à même de déterminer ses propres critères d'évaluation. »

L'évaluation positive telle qu'elle est définie dans le programme de l'école maternelle de 2015 qui « s'attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l'enfant et les progrès qu'il fait par rapport à lui-même » impose des outils nécessaires à la prise de conscience par l'enfant de ses progrès, dont le cheminement sera lisible par les parents.

Les ressources en lien apporteront des pistes concrètes pour repenser et mettre en place l'évaluation en maternelle en respectant les principes du programme. Quelles approches sont possibles ? Comment concilier suivi des apprentissages par l'enseignant et prise de conscience des progrès par l'enfant ? Quels sont les outils à privilégier ?

 

Textes de références

Une école qui pratique une évaluation positive

L'évaluation constitue un outil de régulation dans l'activité professionnelle des enseignants ; elle n'est pas un instrument de prédiction ni de sélection. Elle repose sur une observation attentive et une interprétation de ce que chaque enfant dit ou fait. Chaque enseignant s'attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l'enfant et les progrès qu'il fait par rapport à lui-même. Il permet à chacun d'identifier ses réussites, d'en garder des traces, de percevoir leur évolution. Il est attentif à ce que l'enfant peut faire seul, avec son soutien (ce que l'enfant réalise alors anticipe souvent sur ce qu'il fera seul dans un avenir proche) ou avec celui des autres enfants. Il tient compte des différences d'âge et de maturité au sein d'une même classe.

Adaptée aux spécificités de l'école maternelle, l'évaluation est mise en œuvre selon des modalités définies au sein de l'école. Les enseignants rendent explicites pour les parents les démarches, les attendus et les modalités d'évaluation propres à l'école maternelle.

 

La loi d'orientation : N°2013 - 595 du 8 juillet 2013

Le bulletin Officiel : BOEN spécial N°2 du 26 mars 2015

Le décret : N° 2015-1929 du 31 décembre 2015, article 8

L'arrêté : du 31 décembre 2015

Observation instrumentée

 Un outil pour l'enseignant

L'évaluation constitue un outil de régulation de l'activité professionnelle des enseignants dans la classe et dans l'école pour tous les domaines d'apprentissage. Elle aide l'enseignant à repérer les acquis de l'enfant, pour différencier et faire progresser chacun. Ce suivi des apprentissages impose à l'enseignant de disposer d'outils professionnels à cet effet. Il lui revient à prendre des notes sur son carnet de bord sur les réussites de chacun. Il complète les réussites observées non matérialisées dans le cahier de progrès. Si c'est à l'enseignant de programmer les apprentissages dans sa classe, il revient à l'équipe d'école la responsabilité d'organiser de définir les différentes étapes des apprentissages. Selon les enfants, certains passeront par toutes, d'autres montreront à travers leurs réussites qu'elles ne leur sont pas nécessaires


 Evaluer au quotidien, comment faire ? Cliquez ici

 

 Des outils pour l'enseignement au service d'une évaluation positive. Cliquez ici

 

  Des propositions d'observables d'indicateurs de progrès. Cliquez ici

 

Ressources

Le carnet de suivi des apprentissages

Un cahier de réussite pour l'enfant


Le cahier de réussite rassemble les différentes traces de situations réussies en classe et qui ont été reconnues comme telles par les enfants. Elles prendront des formes variées : photos, dessins, écrits, productions, enregistrements CD.... Le cahier de réussite permet aux enfants d'identifier leurs capacités en gardant des traces pour s'en souvenir, les évoquer et de percevoir les évolutions. Ils prennent conscience qu'ils apprennent et grandissent. Ils construisent une estime d'eux-mêmes et développent l'autonomie dans l'apprentissage. Au fil de l'année, l'enfant mesure le chemin parcouru en feuilletant son cahier. « C'est une personnalisation du parcours de chacun. Il s'agit de mettre en valeur les progrès et créer une dynamique : agir, réussir, essayer de comprendre pourquoi on a réussi, et envisager la prochaine étape. » Isabelle Robin

Le carnet de suivi pour les parents


Le cahier de réussite permet de donner une vision dynamique et positive de l'apprentissage qui contribue à donner confiance aux parents en leur enfant et en l'école. C'est un appui pour évoquer avec les parents les progrès de l'enfant. Lisible par les parents, il rassure. S'il ne témoigne pas de toutes les réussites, il fait état de réussites dans des domaines variées, différentes selon les enfants. dans le cahier. C'est un véritable support de communication entre les parents et l'enfant, qui matérialise les chemins parcourus.

 

Fait avec Padlet
Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France