Le lycée

Partager cette page

Choisir les filières sélectives

Qu'appelle-t-on "filières sélectives" ?

Ce sont des filières accessibles après le Bac mais qui pratiquent une sélection d'entrée (sur dossier, avec parfois entretien, épreuves écrites ou concours : S.T.S. (Sections de technicien supérieur), I.U.T. (Instituts universitaires de technologie), C.P.G.E. (Classes préparatoires aux grandes écoles), Écoles et Instituts.

A.P.B., c'est quoi ?

Admission Post-Bac. Les demandes d'inscription à l'ensemble des formations Post-Bac des trois académies franciliennes sont saisies sur un site unique intitulé "Admission Post-Bac" : www.admission-postbac.fr.

Ce dispositif a été mis en place pour simplifier les demandes des bacheliers en regroupant à une seule adresse la quasi-totalité des formations de l'enseignement supérieur (C.P.G.E., S.T.S., I.U.T., L.1, certaines formations d'ingénieur, M.A.N...).

Pour en savoir plus sur A.P.B.


B.T.S. et D.U.T.

Les Sections de Technicien Supérieur (S.T.S.) sont des filières sélectives implantées dans les lycées.

Elles préparent en deux ans au Brevet de Technicien Supérieur (B.T.S.), diplôme professionnel qui donne une qualification de technicien supérieur pour accéder au marché du travail.

Les S.T.S. accueillent prioritairement des élèves titulaires d'un baccalauréat technologique.

Les Instituts Universitaires de Technologie (I.U.T.) préparent en deux ans au Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T.). Les I.U.T. sont rattachés aux universités.

Les formations d'I.U.T. constituent l'une des filières sélectives de l'université.

Le D.U.T. donne une qualification de technicien supérieur mais permet aussi, en fonction des résultats obtenus, une poursuite d'études.

Les cours se répartissent de façon égale entre la culture générale et la formation technologique : cours magistraux, nombreux travaux dirigés et travaux pratiques en petits groupes, études de cas, stage en entreprise.

La part du travail personnel est importante.

Vidéo Onisep T.V. : Pourquoi et comment choisir un D.U.T. ?

Interview de Philippe Bizeul, enseignant, directeur des dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle. Université Paris-Est Créteil.

Les points communs

Ce sont tous les deux des diplômes professionnels, avec le même niveau de qualification et reconnus sur le marché de l'emploi.

Ils se préparent en 2 ans (120 crédits dans le nouveau système L.M.D.) et comportent tous deux des périodes de stages en entreprise.

Pour en savoir plus, le site du ministère de l'enseignement supérieur a consacré des pages à ces diplômes :

le B.T.S. ;

le D.U.T.

Les différences

Le B.T.S. se prépare au sein d'une S.T.S. (Section de Technicien Supérieur) publique ou privée, le D.U.T. dans un I.U.T. (donc dans un cadre universitaire).

Ainsi, le B.T.S. est plus proche du lycée, on y est plus encadré.

Le B.T.S. est plus pointu que le D.U.T. qui couvre un domaine plus vaste.

Aussi, la majorité des étudiants en I.U.T. sont issus d'un Bac général, ceux en S.T.S. possèdent plutôt un bac technologique.

Le B.T.S. s'obtient à l'issue d'un examen terminal, alors que le D.U.T. s'obtient par contrôle continu.

D'autre part, on peut dire que pour une éventuelle poursuite d'étude à l'université, le D.U.T. est plus approprié.

S'inscrire en B.T.S. ou en I.U.T.

Consulter le site admission-postbac.fr.

Préparer une licence professionnelle

L'entrée en licence professionnelle ne s'effectue qu'après l'acquisition des premiers 120 crédits d'un parcours : D.U.T., B.T.S., D.E.U.S.T.

C'est une formation d'un an qui s'appuie sur l'entreprise et comporte un stage de 12 à 16 semaines avec un projet "tutoré", ou s'effectue en apprentissage.

L'objectif est de déboucher directement sur la vie active à Bac + 3.

Les licences professionnelles (dossier Onisep).

De plus, le taux de réussite des étudiants dans cette formation est particulièrement élevé.

La licence professionnelle s'affiche donc comme une voie privilégiée : la réussite en licence professionnelle.

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, les Prépas intégrées, les écoles en 5 ans, les MANAA.

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (C.P.G.E.)

Ce sont des filières sélectives implantées dans les lycées.

Elles préparent aux concours d'entrée dans les écoles d'ingénieurs, les écoles de commerce, les écoles nationales vétérinaires, les écoles militaires ou les écoles normales supérieures ; elles peuvent également permettre, selon des modalités particulières, l'accès à des formations universitaires.

Les classes préparatoires s'adressent à des élèves capables de travailler vite, régulièrement et de manière organisée.

Certaines de ces classes sont réservées de façon prioritaire aux bacheliers technologiques.

Les Prépas intégrées

  • les 20 écoles d'ingénieurs de la Fédération Gay-Lussac (F.G.L.) recrutent par concours ou par admission sur titre de Bac à Bac+4 : www.20ecolesdechimie.com.
  • Les écoles d'ingénieurs recrutent majoritairement leurs futurs élèves sur concours après les Classes Préparatoires (C.P.G.E.).
    En 1993, afin de diversifier leur recrutement, les écoles des I.N..P ont créé le Cycle Préparatoire Polytechnique (CPP).Le C.P.P. - la Prépa des I.N.P. propose un cycle préparatoire de haut niveau en 2 ans : une prépa intégrée ouverte sur 32 écoles d'ingénieurs publiques : www.la-prepa-des-inp.fr
  • le C.P.Bx. "Cycle Préparatoire de Bordeaux" : www.bordeaux-inp.fr.

Les Écoles en 5 ans

les 4 E.N.I. "Écoles Nationales d'Ingénieurs" en 5 ans : Brest, Metz, Saint-Etienne, Tarbes.

  • les 30 écoles du Geipi "Groupement d'Ecoles d'Ingénieurs Publiques à Parcours Intégré" Polytech accompagnent leurs élèves durant les 5 années d'études : www.geipi-polytech.org.
  • les 6 INSA. "Instituts Nationaux des Sciences Appliqués" (Lyon, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Centre Val de Loire) : www.insa-france.fr.
  • les 3 U.T. "Universités de Technologies" : Compiègne, Belfort-Montbéliard et Troyes.
  • les 13 P.e.i.P. "Parcours école ingénieur Polytech" à Annecy, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Montpellier, Tours, Savoie, Paris-U.P.M.C. (université Pierre et Marie Curie), Orléans, Nice : www.polytech-reseau.org.
  • l'ESISAR "École nationale supérieure des Systèmes Avancés et Réseaux" de Valence : www.esisar.inpg.fr.
  • l'ESIGELEC "École Supérieure d'Ingénieurs" de Rouen : www.esigelec.fr.
  • l'ESIDAI "École Supérieure d'Ingénieurs en Développement Agroalimentaire" de la Réunion : esiroi.univ-reunion.fr.
  • l'ISTIA "Institut des Sciences et Techniques de l'Ingénieur" d'Angers : www.istia.univ-angers.fr.

Les Classes Préparatoires aux Études Supérieures (C.P.E.S.)

Elles ont pour objectif de préparer les élèves à poursuivre des études dans l'enseignement supérieur, intégrer une (C.P.G.E.) ou une grande école d'ingénieurs. Elles sont destinées aux élèves titulaires du baccalauréat et issus notamment de lycées situés en zone ou réseau d'éducation prioritaires, ainsi qu'aux bacheliers boursiers.

Les C.P.E.S. présentées sur le site Admission Post-Bac.

Les Classes de Mise à Niveau en Arts Appliqués (MANAA)

Les élèves titulaires d'un diplôme de niveau IV qui n'ont pas suivi le cycle arts appliqués (Baccalauréat sciences et techniques industrielles spécialité arts appliqués ou un des brevets de technicien arts appliqués) et qui souhaitent poursuivre leurs études au niveau III dans un des domaines des arts appliqués, doivent suivre la formation de la classe de mise à niveau des arts appliqués (MANAA).

A l'issue de la MANAA, les élèves peuvent postuler l'entrée :

- dans une des sections de technicien supérieur : Design de produits, Design de mode, textile et environnement, Design d'espace, Design de communication option A, graphisme - édition - publicité et option B, multimédia, Expression visuelle - espaces de communication, Art céramique

- ou dans une des sections de diplôme des métiers d'art : Décor architectural, Habitat, Textiles et céramiques, Arts graphiques, Art des joyaux, Cinéma d'animation, Costumier du spectacle, Régie du spectacle, Lutherie.

A partir de la rentrée 2008, le recrutement dans ces classes de MANAA s'effectue désormais par le biais de l'application « admission post-bac ».

Le test national organisé par l'administration centrale est supprimé.Un exemple de MANAA au lycée Camille Claudel de Vauréal (95).

Les autres Écoles d'Ingénieurs en 5 ans

De nombreuses écoles d'ingénieurs recrutent directement après le Baccalauréat.

Le site www.grandesecoles-postbac.fr permet un accès simple et facile aux 40 écoles de ce site, avec la possibilité de naviguer sur leur propre site grâce à un identifiant et un mot de passe uniques.


Les écoles et instituts spécialisés (avec le Bac)

Il s'agit des établissements publics, des écoles dépendant des chambres de commerce et d'industrie (C.C.I.) et, dans les domaines social, médical et paramédical, des écoles publiques et privées préparant aux diplômes d’État.

L'entrée dans la plupart de ces écoles et instituts est soumise à une procédure de sélection sous forme de concours, d'examen, de tests d'aptitude ou d'entretien de motivation.

Les candidatures doivent souvent être effectuées tôt dans l'année.

Le Diplôme de Comptabilité et Gestion [doc CIO]

Le C.I.O. de Saint-Germain-en-Laye propose un document décrivant la filière de l'expertise comptable : horaires hebdomadaires des 3 années du D.C.G., conditions de candidature, coordonnées des établissements préparant au D.C.G. en région parisienne.

Pour connaître les modalités de candidature, les frais de scolarité, et autres renseignements s'adresser directement auprès des écoles ou au Centre d'Information et d'Orientation.


La fonction publique

Premier employeur de France (5 millions de personnes) et premier recruteur, l'ensemble de la fonction publique se caractérise par la diversité de ses emplois et par son mode de recrutement effectué uniquement sur concours.

Les emplois proposés concernent :

  • la fonction publique d’État regroupant les différents ministères (Éducation nationale, Intérieur, Économie...) ;
  • la fonction publique territoriale (communes, départements, régions) ;
  • la fonction publique hospitalière.

Le niveau de diplôme requis à l'inscription au concours d'accès détermine le statut de l'emploi: catégorie A, B ou C.

Les concours de la catégorie B nécessitent la possession du baccalauréat, et ceux de la catégorie C la possession du brevet des collèges ou d'un titre équivalent. Renseignements au Centre d'Information et d'Orientation.


La formation par l'apprentissage

Être apprenti, c'est choisir de préparer un diplôme professionnel (C.A.P., Bac pro, B.T.S...) en dehors de la voie scolaire.

Être apprenti, c'est suivre une formation en alternance, c'est-à-dire un enseignement général, professionnel et technologique en Centre de Formation d'Apprentis - C.F.A. - et acquérir une formation pratique en entreprise.

L'apprentissage.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France