Lutte contre le décrochage

Partager cette page

La lutte contre le décrochage de A à Z

Absentéisme : l'une des premières étapes d'un processus pouvant conduire au phénomène de décrochage scolaire.

Accompagnement éducatif : accueil des élèves proposé en école élémentaire et en collège après les cours.
Aide aux devoirs et aux leçons, renforcement de la pratique des langues vivantes, activités culturelles et artistiques ou pratique sportive.
L'école après les cours (education.gouv.fr)

Accompagnement personnalisé en sixième : permet aux élèves de consolider et d'approfondir leurs acquis et de se former aux méthodes de travail du collège.
Au lycée, soutien pour l'élève dans la réussite de sa scolarité.
Principes généraux, mise en œuvre, vidéos (éduscol)

Accompagnement personnalisé au lycée : deux heures hebdomadaires ou soixante-douze heures annuelles d'activités qui s'adressent à tous les lycéens de manière personnalisée.
Il s'agit de permettre à l'élève d'acquérir des compétences dans le cadre d'activités coordonnées de soutien, d'approfondissement et d'aide à l'orientation.
Infos et ressources (Le Café Pédagogique).

Accrochage scolaire : il s'agit de développer au sein de la classe ordinaire les conditions de la mobilisation et de la réussite des élèves.
Ces conditions sont favorisées par des postures et des pratiques professionnelles qui contribuent à développer un climat de bienveillance et le sentiment de réussite de chaque élève.

Clauses sociales : dispositions inscrites dans le code des marchés publics, permettant à un jeune décrocheur de suivre un parcours d'insertion dans le monde de l'entreprise et de construire un projet professionnel.

Coordonnateur mission de lutte contre le décrochage scolaire : acteur opérationnel au sein du réseau Formation qualification emploi, il participe au recensement des jeunes sans solution, à leur positionnement.
Il a une mission de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation auprès des chefs d'établissement et des équipes éducatives.

Décrochage scolaire : processus qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation, jusqu'à le quitter avant d'avoir obtenu son diplôme.

Décrocheur : jeune de plus de seize ans qui quitte le système de formation initiale sans avoir obtenu de diplôme de niveau V (C.A.P. ou B.E.P.) ou de niveau supérieur (Bac).

Dispositif relais : implanté en collège, il permet un accueil temporaire adapté des élèves en risque de marginalisation scolaire et a pour objectif de favoriser la rescolarisation et la resocialisation de ces élèves.
Dispositifs relais (éduscol)

École de la deuxième chance : c'est un dispositif associatif qui accueille des jeunes de dix-huit à vingt-cinq ans, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification en vue de leur offrir une nouvelle chance d'insertion économique et sociale par l'éducation et la formation.
Le réseau des écoles de la deuxième chance en France (site internet)

École ouverte : accueil des élèves dans les collèges et les lycées pendant les vacances scolaires, ainsi que les mercredis et samedis pendant l'année scolaire.
L'opération s'adresse prioritairement aux jeunes qui ne partent pas en vacances et qui vivent dans des zones urbaines ou rurales défavorisées. Elle vise à favoriser leur intégration sociale et scolaire et contribue ainsi à l'égalité des chances. L'opération valorise l'image de l'École et crée des rapports différents entre les élèves, les personnels de l'établissement et les familles.
Le dispositif dans l'académie de Versailles

Entretien personnalisé d'orientation : en classe de troisième, première et Terminale de lycées, et en première année des sections professionnelles de lycées, l'élève bénéficie d'un entretien personnalisé d'orientation.
Il s'agit d'instaurer une relation de dialogue entre le professeur principal et l'élève (et sa famille) à propos de son parcours de formation et d'insertion, de façon à mettre en place l'accompagnement personnalisé nécessaire et permettre un positionnement de l'élève dans son parcours.
L'entretien personnalisé (éduscol)

EPIDE (établissement public d'insertion de la Défense) : la mission de l'EPIDE est l'insertion sociale et professionnelle de jeunes volontaires de dix-huit à vingt-cinq ans, sans qualification ni emploi, cumulant des difficultés sociales ou en risque de marginalisation.
Le dispositif accueille et héberge des jeunes motivés et désireux de rompre avec la fatalité de l'échec, les aide à retrouver leur place dans la société en favorisant leur entrée dans la vie active, et en leur permettant notamment d'acquérir les comportements sociaux de base nécessaires pour vivre au sein d'une communauté de travail.
EPIDE (site internet)

FOQUALE (formation qualification emploi) : le réseau formation qualification emploi est une coordination des acteurs locaux de l’Éducation nationale regroupés sur une zone géographique.
Son rôle est de proposer des solutions adaptées au décrochage. Pour cela, il s'appuie sur les ressources de l’Éducation nationale et met en place des dispositifs en fonction des besoins.
Visionner la vidéo "FoQualE" (education.gouv.fr)

G.P.D.S. (groupe de prévention du décrochage scolaire) : au sein de chaque établissement et piloté par le chef d'établissement, c'est une réunion d'acteurs de la communauté éducative qui analysent la situation des jeunes présentant les premiers signes de décrochage et trouvent des accompagnements appropriés.

Lycée nouvelle chance : dispositif accueillant des classes de première et de Terminales implantées en lycée, qui permet aux jeunes décrochés entre seize et vingt-cinq ans de reprendre une scolarité en vue d'obtenir un Baccalauréat, de renouer avec le plaisir d'apprendre, de définir un parcours de formation.
Une équipe d'enseignants aide les jeunes concernés à s'intégrer, à déterminer leur section et à réviser à l'approche des examens. Les méthodes utilisées sont le tutorat individualisé, l'accompagnement personnalisé et l'apprentissage autour de projets collectifs.
Le Lycée de la Nouvelle Chance de l'académie de Versailles (site internet)

Ma seconde chance.fr : service numérique en ligne destiné à l'information, l'orientation et l'accompagnement pour les jeunes en situation de décrochage et leurs familles.
Ma seconde chance (Onisep)

M.L.D.S. (mission de lutte contre le décrochage scolaire) : mission partagée par l'ensemble des personnels du système éducatif, qui dispose de moyens humains et matériels afin de répondre aux objectifs de prévention du décrochage scolaire, à la facilitation de l'accès au diplôme et à la qualification, et contribue à sécuriser les parcours de formation.

P.S.A.D. (plate-forme de suivi et d'appui aux décrocheurs) : coordination des acteurs locaux de la formation, de l'orientation et de l'insertion des jeunes, dont l'objectif est d'apporter une réponse personnalisée et rapide à chaque jeune de plus de seize ans sans diplôme et sans solution.
Les P.S.A.D. dans le Val d'Oise (D.S.D.E.N. 95)

P.P.R.E. (programme personnalisé de réussite éducative) : plan coordonné d'actions conçues en concertation avec l'équipe éducative et la famille, au sein de l'école élémentaire et du collège.
Il a pour objectif de pour répondre aux besoins d'un élève, lorsqu'il apparaît qu'il risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences du socle commun.
Présentation du programme (site de l'Esen).

Service civique : engagement volontaire, d'une durée de six à douze, mois, pour les jeunes de seize à vingt-cinq ans ans qui souhaitent accomplir une mission d'intérêt général dans un des neuf domaines d'intervention reconnus prioritaires par la Nation.
Cette mission s'effectue auprès d'organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public en France ou à l'étranger.
Service civique (site internet)

S.I.E.I. (système interministériel d'échange d'informations) : permet de repérer les jeunes de plus de seize ans qui ont quitté, sans le niveau de diplôme, l'établissement de formation initiale qu'ils fréquentaient, et ne sont pas inscrits dans un autre dispositif de formation initiale.

Stages de remise à niveau : destinés principalement à éviter le redoublement, ils s'adressent aux élèves volontaires des lycées d'enseignement général et technologique et des lycées professionnels.
Ces stages ont pour objectif de favoriser la réussite scolaire des élèves en proposant une offre éducative complémentaire.

Stages passerelles : destinés aux lycéens des voies générale, technologique et professionnelle désirant changer d'orientation, en cours ou en fin d'année.
Sont concernés en priorité les lycéens de la voie générale ou technologique souhaitant passer dans la voie professionnelle ou inversement, ou souhaitant changer de série de Bac à l'intérieur d'une même voie.
Les stages passerelles ont pour objectif d'apporter les compléments d'enseignement indispensables à un changement d'orientation.

Tutorat : assuré par un membre de l'équipe éducative de l'établissement, ce suivi personnalisé offre à chaque élève la possibilité d'être conseillé et guidé, et de prendre ainsi en main son parcours de formation et d'orientation.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France