Remise des prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) - édition 2022

Mercredi 25 mai 2022, toutes et tous les élèves primés à l’échelon académique pour leurs travaux individuels ou collectifs étaient conviés au lycée René-Auffray de Clichy.

Logo CNRD

Le thème de l’édition 2021-2022 était « La Fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) ».

Les élèves concouraient dans quatre catégories :

  • travaux individuels collège,
  • travaux collectifs collège,
  • travaux individuels lycée,
  • travaux collectifs lycée.

Mercredi 25 mai 2022, toutes et tous les élèves primés à l’échelon académique pour leurs travaux individuels ou collectifs étaient conviés au lycée René-Auffray de Clichy. À cette occasion, ils ont pu évoquer ce que la participation au CNRD leur avait personnellement et collectivement apporté dans leur parcours scolaire comme dans leur formation citoyenne.

Madame la rectrice, le directeur académique adjoint des services de l'Éducation nationale des Hauts-de-Seine, la directrice académique adjointe des services de l'éducation nationale des Yvelines, des professeures ayant participé au jury académique et un membre d’association leur ont remis un diplôme ainsi qu’un prix mettant à l’honneur l’action et l’engagement des femmes dans la Résistance. Les collégiens se sont vu remettre le tome 1 de la BD L’institutrice, ne fais pas à autrui… et les lycéens Je me promets d’éclatantes revanches de Valentine Goby, un ouvrage au titre évocateur qui rend hommage à Charlotte Delbo, résistante, écrivaine, déportée à Auschwitz.

Dans son discours introductif, madame la rectrice a salué le succès de ce concours auprès des professeures et professeurs comme auprès de leurs élèves. Elle a félicité ces deniers pour leur participation et leur engagement citoyen, en soulignant la très grande qualité et variété des travaux qui ont cette année encore été largement appréciés par les jurys départementaux. Évoquant avec émotion le décès récent d’Élie Buzyn et la disparition progressive des derniers témoins, madame la rectrice a déclaré :

Si cette remise de Prix nous touche tout particulièrement, aujourd’hui, c’est qu’elle est un moment qui nous rassemble et qui permet à chacune et chacun d'entre nous d’honorer la mémoire des Résistants et des Déportés, d’exprimer notre très grande émotion envers tous ceux qui ont subi les répressions, les rafles et la déportation, de remercier toutes celles et ceux qui continuent de rencontrer nos élèves.

Le CNRD fêtait cette année son soixantième anniversaire et il continue d’occuper une place à part au sein de notre institution. Son ancrage dans les territoires – chaque année, hommage est ainsi rendu par des élèves aux personnes issues de leur commune ou de leur département qui ont œuvré dans la Résistance et/ou subi les répressions -, la place qu’il occupe dans la formation des enseignants, son articulation avec les programmes, les démarches pédagogiques et les projets mis en œuvre pour le faire vivre dans les classes et les établissements, enfin les nombreux séminaires et colloques qu’il impulse et qui contribuent à l’avancée de la recherche scientifique en font toute sa singularité.

Mais le CNRD ne perdurerait pas sans la participation de nos élèves. Leurs travaux ont désormais été envoyés au jury national. Nous espérons que leur travail suscitera le même enthousiasme que celui qui a gagné le jury académique. Réponse cet automne !

 

CNRD édition 2022

Mise à jour : juillet 2022