Inauguration du Campus Versailles

Un nouvel écrin dédié aux savoir-faire d’excellence.

Établir un pont entre les savoirs d’hier et l’innovation de demain. Le Campus Versailles, labellisé Campus d’excellence, est un projet ambitieux, né en 2019 à partir d’une intuition partagée : les métiers du patrimoine et de l’artisanat d’excellence ont besoin de se retrouver autour d’un espace commun pour conjuguer à la fois la préservation du savoir-faire à la française, l’excellence de la formation professionnelle et la revitalisation des vocations autour de ces filières. Lieu totem, hautement symbolique, la Grande Écurie du château de Versailles réunira désormais jeunes apprenants, formateurs, adultes en formation continue ou reconversion, entreprises et grand public. Après avoir mené des actions « hors les murs » depuis deux ans, cet automne 2021 marque une nouvelle étape pour le Campus Versailles avec l’ouverture du Pilote, avant d’atteindre son rythme de croisière à l’horizon 2025, sur plus de 6 000m².

Un Campus pour se former

Construit autour de cinq filières (patrimoine bâti, métiers d’art et design, paysage et horticulture, gastronomie, accueil et tourisme), le Campus Versailles s’appuie sur un réseau d’une centaine de lycées professionnels, centres de formations des apprentis et Compagnons du devoir, d’établissements d’enseignement supérieur, de laboratoires et centres de recherches et d’entreprises et réseaux professionnels. Le Campus Versailles, par ses formations "additionnelles", vient enrichir les parcours proposés par les établissements partenaires.

Cette année au Campus Versailles

  • Un diplôme universitaire (DU) Année tremplin « De la forêt au salon : vers les métiers du bois »
  • Un diplôme universitaire (DU) Année tremplin « De la terre à la table : vers les métiers de la gastronomie »
  • Un diplôme universitaire (DU) « Métiers de la construction et du Patrimoine »
  • Une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) « Technique du plâtrier dans le patrimoine », pour répondre à une pénurie de main d’œuvre, en lien avec l’Union des Métiers du Plâtre et de l’Isolation (UMPI-FFB)

Un Campus pour vivre des expériences

Le Campus Versailles est un lieu de vie et d’expérimentation, pour que les apprenants se retrouvent face à des situations professionnelles réelles, faisant du château de Versailles et de son parc, du Potager du Roi et de la Petite Écurie un immense terrain d’apprentissage. En ce sens, il se veut être accélérateur de l’insertion professionnelle des jeunes et de l’égalité des chances.

Tourné vers l’international, il vise à jouer un rôle moteur dans la transformation des apprentissages au niveau européen et international.

Cette année au Campus Versailles

  • La rénovation de la coupole du Lycée Henri IV à Paris, ouverte aux élèves via des chantiers pédagogiques
  • La réalisation du mobilier du Campus Versailles, par des élèves de lycée professionnel
  • Le projet Erasmus+ « Gastronomie au château », avec des lycéens professionnels et étudiants en lien avec de jeunes apprenants d’Italie et de Lettonie

Un Campus pour donner à voir

Projet-vitrine, ancré dans la Grande Écurie du château de Versailles, le Campus souhaite valoriser l’excellence des formations, des métiers, et plus globalement du patrimoine à la française. Il vise ainsi à s’ouvrir au grand public et à susciter des vocations chez les visiteurs.

Cette année au Campus Versailles

  • Des lundis de la voie professionnelle, pour faire découvrir les métiers aux collégiens
  • Des vacances apprenantes, avec cinq parcours découverte pour les collégiens et lycéens
  • Des expositions ouvertes au grand public mettant en valeur des productions artisanales réalisées par des professionnels et des élèves
  • Une participation à la Coupe de France des Potagers, avec la filière Horticulture et espaces paysagers
  • Des participations au concours national « Je filme le métier qui me plaît »

Un projet partenarial de grande ampleur

Le Campus Versailles a été pensé, conçu et porté par l’académie de Versailles, le château de Versailles et CY Cergy Paris Université, avec l’appui du Conseil régional d’Île-de-France.
Il s’appuie sur des financements publics (appel à projets « Grands lieux d’innovation » de Bpifrance, Programme d’investissements d’avenir (PIA 3) opéré par la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat, subventions du Conseil régional d’Île-de-France et des Conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine) et privés (mécénat de la Fondation Bettencourt Schueller et de la Fondation Engie).