1. Votre intranet :

École du socle : Le Réseau de Réussite Scolaire de Gassicourt, Mantes la Jolie (78)

Favoriser la continuité pédagogique et éducative du parcours de l’élève



Éléments de contexte
Depuis la mise en place du R.R.S., la volonté marquée et partagée d’acteurs volontaires a permis de poser des objectifs communs, de trouver des thèmes fédérateurs favorisant la création de liens entre les enseignants des deux degrés. Des échanges réguliers entre les écoles élémentaires et le collège ont amené une vraie réflexion autour de la liaison C.M.2. – sixième et de la construction de projets inter-degrés plus larges. Cette démarche a permis de convaincre, peu à peu, et de réveiller l’intérêt d’autres enseignants et personnes ressources. Le cercle des acteurs s’est ainsi agrandi autour du projet de l’École du socle. Le diagnostic effectué l’an dernier sur le fonctionnement du réseau a mis en évidence la nécessité de renforcer ces relations et de développer des dispositifs pédagogiques innovants pour accompagner les besoins des élèves, pour développer et valoriser leurs compétences.

Premiers pas vers l’École du socle

  • Le C.E.S.C. inter-degrés

Parmi les leviers opérationnels envisagés pour la mise en place de l’École du socle, le C.E.S.C. inter-degrés est remarquable. Il associe les deux degrés dans l’action mais aussi dans sa composition et donc dans ses décisions. Il se compose d’enseignants du collège dont la professeure documentaliste, d’enseignants et directeurs des écoles du réseau, des C.P.E., de la professeure documentaliste. À ce groupe s’ajoutent l’assistante sociale et l’infirmière. Ainsi par sa composition, le C.E.S.C. est une instance qui s’inscrit dans une logique de pilotage collaboratif et participatif. Trois axes se déclinent en actions qui associent systématiquement des classes du collège dont l’ULIS et des classes des écoles élémentaires : le regard porté sur le handicap et le respect de la différence, les dangers d’Internet et la santé. Ancrées sur les apprentissages et l’acquisition des compétences du socle, ces actions prennent des formes tout aussi variées qu’une pièce de théâtre, qu’une pratique sportive en situation de handicap, qu’un film-débat, que le passage d’un permis de bonne conduite sur Internet, que la prise d’un petit déjeuner au collège, qu’une conférence à destination des parents d’élèves … Elles sont autant d’occasions de collaborations entre élèves, de partages de compétences professionnelles des enseignants.

  • Une journée d’accueil des élèves de C.M.2.

Accueillir les élèves de C.M.2. au collège est une pratique courante. Ici, cet accueil organisé sur une journée vient compléter les projets collaboratifs existants pour aller vers une première appropriation des exigences de la vie au collège. Chaque classe de C.M.2. est parrainée par une classe de sixième. En amont de cette rencontre, une invitation est envoyée à chaque classe de C.M.2. ; les élèves de ces classes doivent renvoyer à leurs parrains une liste de questions qu’ils se posent sur la vie au collège. La matinée de la visite est consacrée dans un premier temps à la communication orale ou écrite des réponses aux questions puis des simulations de situations de cours la complètent. Après un pique-nique pris en commun, des rencontres sportives sont organisées : les équipes « mixtes » premier – second degré sont arbitrées par les jeunes arbitres de l’association sportive du collège.

Perspectives
Au sein de ce réseau, la construction de l’école du socle monte progressivement en puissance. D’ici la fin de l’année, un conseil pédagogique inter-degrés sera constitué. Les professeurs principaux de sixième assisteront aux conseils de cycle 3. Le développement des échanges de pratiques, de co-interventions en particulier dans l’accompagnement personnalisé, la construction de P.P.R.E. passerelle, le livret de compétences en langue vivante inter-degrés, une pré rentrée commune écoles - collège sont autant de projets qui permettront de construire la future clef de voûte : le projet d’établissement unique pour le réseau.

L’École du socle en actions

Get the Flash Player to see this player.


  • Le projet sciences : L’eau

Rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages en abordant les programmes scolaires autrement est l’objectif porté par ce projet de partenariat entre les élèves de cinquième du collège et ceux d’une école maternelle. Ces derniers fabriquent la maquette d’une maison avec son système d’alimentation en eau pendant qu’au collège s’effectue la construction d’une mini station d’épuration qui nettoiera les eaux usées de la maison. Des rencontres sont programmées ainsi qu’une visite d’une station d’épuration. Une exposition du travail effectué, de photographies prises et de vidéos réalisées conclura cette action. Travailler avec des petits responsabilise les collégiens, les valorise. Pour tous, la curiosité est éveillée.

  • L’atelier « philo »

Cet atelier s’inscrira dans la liaison inter-degré cycle 3 - sixième ainsi que dans les échanges réguliers entre les élèves latinistes et hellénistes et une classe de C.M.2. Les rencontres s’effectueront sur les temps de demi-groupes prévus en sixième ; l’heure de vie de classe et l’accompagnement éducatif pourront aussi être utilisés.
S’interroger sur le monde qui nous entoure, créer un sentiment d’appartenance à la communauté humaine, développer l’échange, la communication en sont les principaux objectifs. Il consiste à faire réagir les élèves individuellement, grâce au « bâton de la parole », à partir d’un thème ou texte choisi selon les séances. Un travail autour des mythes est envisagé à partir de références littéraires – Philo fables et le feuilleton d’Hermès ou de Thésée. Des rôles sont attribués aux élèves afin de les responsabiliser davantage : secrétaire de séance, dessinateur, animateur… Un « cahier de philo » sera créé afin de suivre l’évolution de la pensée de l’enfant et d’y inclure les dessins au fil des séances.

  • Module d’apprentissage : de l’animal réel à l’animal imaginaire


mis à jour le 02/07/2012