rss
  1. Votre intranet :

Rencontres de l’orientation active en classe de première - "Speed-dating"

Dans le cadre de l’orientation active et du conseil anticipé (loi d’orientation du 23 avril 2006 et circulaire du 26 janvier 2009), le service académique d’information et d’orientation de l’académie de Versailles a expérimenté les premières rencontres de l’orientation active en classe de première.

Elles se sont déroulées les après-midis des 27 mars à l’école Centrale de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), 3 avril à l’ESSEC à Cergy (Val d’Oise) et 12 avril 2012 à l’Ecole Polytechnique de Palaiseau (Essonne).

Ces rencontres sont des actions qui participent au parcours de découverte des métiers et formations (P.D.M.F.) et contribuent au développement de la capacité à s’orienter tout au long de la vie. Elles nécessitent la mobilisation des entreprises et des professionnels, notamment à travers le « Club des partenaires ».

Il s’agit de développer des connaissances spécifiques et des compétences transversales nécessaires à la capacité à s’orienter tout au long de la vie. Pour cela, les élèves apprennent à rechercher et à s’approprier les informations sur les champs professionnels et les métiers. Préparés en amont pour apprendre à interroger le monde professionnel, les élèves regroupés par trois ou quatre devaient obligatoirement avoir choisi, parmi les professionnels participants, un métier qu’ils aimaient a priori, un qu’ils pensaient connaître et un qu’ils n’aimaient pas a priori. Sur les modalités du « speed dating », chaque groupe d’élèves rencontraient trois professionnels. Le cadre contraint en termes de choix de professionnels et de temps de rencontre est un élément essentiel de cette opération : ces rencontres ont permis aux lycéens de se mettre en situation face à des professionnels et de construire un questionnement qui permet d’élargir leur connaissance de l’environnement et de consolider leur capacité d’arbitrage.

L’interaction professionnels-élèves s’est faite sur une durée totale d’une heure, répartie en trois interactions professionnels-élèves de quinze minutes chacune, le dernier quart d’heure étant réservé au regroupement des élèves en vue d’une première évaluation de l’opération.

Les premiers retours font apparaître un intérêt certain pour la démarche ; des contacts ont d’ores et déjà été pris par les enseignants afin que des partenaires interviennent dans les établissements pour aller plus loin dans la découverte du monde professionnel.

Elèves, enseignants et professionnels ont été unanimes pour souligner l’originalité et l’utilité de ce type de rencontre et espèrent que cette expérience sera pérennisée.

21/05/12