rss
  1. Votre intranet :

Melting’Potes, rencontres Interscolaires des Arts

Pendant deux jours, les 28 et 29 mars 2012, l’apostrophe théâtre des Louvraislien externe, scène nationale du Val d’Oise (95) accueillait, dans le cadre de Melting’Potes, près de 425 élèves issus de 16 établissements, 33 enseignants et 15 artistes intervenants.

Une vaste opération qui, pour la quatrième année, souhaite faire se rencontrer des élèves d’horizons différents tout en les amenant à une autre pratique artistique que celle qu’ils appréhendent pendant l’année. Melting’Potes c’est aussi le fruit d’un vrai partenariat entre le Théâtre, des chefs d’établissement et des enseignants engagés dans des projets artistiques. Une action rendue possible grâce au soutien de la délégation académique à l’action culturelle de l’académie de Versailles, de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale du Val d’Oise et de la direction régionale des affaires culturelles d’île-de-France. Melting’Potes répond bien au fait que l’éducation artistique est un enjeu majeur pour la réussite des élèves.

Le premier jour, chaque atelier occupe le plateau et présente une « carte de visite » témoignage du travail effectué pendant l’année. Ensuite, répartis en pas moins de quinze groupes mélangés, ces élèves, guidés par un artiste et un ou deux enseignants qu’ils ne connaissent pas, travaillent, dans différents lieux, deux disciplines : le théâtre ou la danse en appui sur un thème tiré au sort, cette année : « Volte-Face ».

Après deux jours de pratique commune, c’est le moment de la présentation du résultat sous la forme d’un spectacle, suivi d’un débat, présenté en fin d’après-midi le 29 mars. Des propositions artistiques variées se succèdent, formes chorégraphiques ou théâtrales, mettant l’accent à la fois sur le groupe et sur les individualités. En appui sur le thème retenu, les élèves interrogent le changement, le détour, le face à face ou encore l’affrontement. Autant de pistes de réflexion qui les ramènent à leur relation à l’autre, sur un plateau comme à l’école.

Les élèves du lycée Jean Mermoz de Montsoult témoignent. « J’ai cru que j’allais tomber dans les pommes et je suis toujours surprise quand je monte sur scène » dit Maéva. Pour Habiba « moi aussi, comme Maéva, je suis surprise. C’est un mélange de joie et de peur ». Gérald Cesbron, est l’un des 15 comédiens et danseurs qui participent cette année à Melting’Potes. « Découvrir comment des ados vivent une telle expérience, c’est une confrontation intéressante pour moi. Ils arrivent, par leurs propositions, leurs idées, à me bousculer. Je discute beaucoup avec eux. J’écoute ce qu’ils ont à me dire, je confronte mes idées avec les leurs. C’est ma première participation. C’est très prenant. C’est aussi violent, tellement c’est court. Mais j’ai vraiment envie de recommencer l’année prochaine ! ».

Le débat qui a suivi la représentation a montré non seulement le succès de cette opération auprès des élèves et du public présent mais également l’intérêt que les représentants des différentes institutions partenaires portent à Melting’Potes.


12/04/12