rss
  1. Votre intranet :

Ouverture de l’atelier annuel d’écriture au Musée du Louvre

Mercredi 16 novembre, sous la Pyramide du Musée du Louvrelien externe. Une vingtaine de professeurs des 1er et 2nd degrés et d'enseignants du supérieur, attendent patiemment l’ouverture de la nouvelle session de l’atelier annuel d’écriture. Un atelier organisé dans le cadre du Plan académique de formation par la Délégation académique à l’action culturelle (DAAC) de l’académie de Versailles, en partenariat avec le Musée du Louvre, l’Odéon Théâtre de l’Europelien externe, la Maison des écrivains et de la littératurelien externe et l’I.U.F.M.-université de Cergy-Pontoise.

Guidés successivement par Sébastien Rongier (auteur publié chez Flammarion, membre du collectif remue.net), Tanguy Viel (auteur publié aux éditions de Minuit), Joël Paubel (plasticien), Pedro Kadivar (auteur invité par l’Odéon, membre du collectif remue.net), Michel Azama (auteur dramatique) avec la complicité d’Olivier Py, auteur-metteur en scène, directeur de l’Odéon théâtre de l’Europe, les stagiaires s’exerceront à écrire dans l’espace propre aux ateliers de pratique. Le parcours artistique permettra d’explorer les enjeux de l’écriture de création. Organisé en deux grandes sessions, cette formation prendra appui sur les ressources du Musée du Louvre pour la prose ou le texte poétique, et sur celles du théâtre de l’Odéon pour l’écriture dramatique. Les professeurs pourront s’interroger sur les enjeux de l’écriture créative pour l’enseignement, la place de l’art, de l’écriture, du corps et de la “physique” du texte dans la perception qu’ont les élèves de la littérature et de l’écriture.

Un travail sur « Paysage avec Orphée et Eurydice »

Après quelques mots de bienvenue prononcés par Patrick Souchon, chargé du livre et de la littérature à la DAAC, puis par Frédérique Lesueur, Cyrille Gouyette et Anne Ferrière du service éducatif du musée du Louvre et Virginie Frénay, chargée de mission à la Maison des écrivains, Sébastien Rongier a présenté aux stagiaires la nature et le sens de son travail avec eux. « L’enjeu, leur explique-t-il, est d’articuler des questions d’écriture créative avec les œuvres d’art. De tenter, par l’écriture, de rentrer dans l’œuvre ». La première proposition de l’écrivain est un travail sur "Paysage avec Orphée et Eurydice", un tableau de Nicolas Poussin, présent au Louvre. « Ce tableau est aussi une mise en scène du regard, regardez-le, prenez des notes, un des enjeux de ce travail est que votre regard s’accroche à des détails. Essayez votre regard, étonnez-vous ». Munis de ces précieuses indications et de…leur pliant, les professeurs partent se confronter au tableau…

Ainsi, tout au long de cette formation, les enseignants seront appelés à réinvestir les acquis dans le cadre d’un travail qui prendra la forme d’une réflexion sur les pratiques mises en jeu et leur impact sur la pédagogie. Ces courts travaux de recherche pourront croiser des problématiques liées à l’enseignement de la langue et de la littérature, à l’articulation entre pratique d’écriture et pratique de lecture (oralité), au croisement fécond entre didactique du français et pratiques artistiques.


23/11/11