Parcours éducatif, artistique et culturel

Maîtriser les fondamentaux

  • Nouveaux cycles, nouveau socle commun, nouveaux programmes

> Cohésion et progression

Après les programmes de maternelle et de l'enseignement moral et civique, mis en oeuvre lors de la dernière année scolaire, tous les nouveaux programmes de la scolarité obligatoire sont entrés en application depuis la rentrée 2016. 

Ces programmes, cohérents et progressifs, permettront à chaque élève d'acquérir le socle commun  : apprentissages fondamentaux en CP, CE1, et CE2 (cycle 2), consolidation de ces connaissances en CM1, CM2 et 6e (cycle 3), puis approfondissement en 5e , 4e et 3e (cycle 4).

Conçus par cycles de trois ans, les nouveaux programmes de l'école élémentaire et du collège assurent une véritable progressivité des apprentissages depuis le cours préparatoire jusqu'à la troisième et une meilleure articulation entre l'école et le collège. Ces nouveaux programmes sont étroitement articulés aux domaines du nouveau socle commun : les langages ; les méthodes ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes techniques et les systèmes naturels ; les représentations du monde et de l'activité humaine.

> Priorités aux savoirs fondamentaux

Les programmes de français et de mathématiques sont recentrés sur l'acquisition des fondamentaux à 'École.

Ainsi, en français, le programme a pour objectif d'assurer les bases dans la maîtrise de la langue. Le programme permet de faire mieux qualitativement, afin de poser des bases solides (notamment identification du verbe, accord dans le groupe nominal, accord sujet-verbe dans les cas simples) définies par les attendus de fin de cycle, et d'être rigoureux sur l'acquisition de ces attendus. Il en est de même avec le programme de mathématiques qui développe les grandes compétences attendues.

Ainsi, s'agissant de l'apprentissage des nombres et du calcul en cycle 2, l'étude des propriétés des opérations, qui sont à la base du calcul mental et du calcul en ligne, est désormais explicitement demandée.

Les langues vivantes

À la rentrée 2016, la première langue vivante est désormais apprise dès le CP et la deuxième langue vivante dès la 5e .

L'offre de formation en langues vivantes est définie dans le cadre de la carte académique des langues vivantes. Une carte de géolocalisation est disponible sur le site de l'Onisep : http://www.onisep.fr/Parents/Cartographie-des-principales-langues-vivantes-enseignees-aucollege-a-la-rentree-2016.

Dans le département, 56 bilangues de continuité sont offertes aux élèves de 6e et l'offre linguistique a été étoffée, avec la possibilité pour davantage d'élèves d'apprendre l'italien, l'arabe ou le portuguais en LV2.


  • Mise en oeuvre de la réforme du collège

2016-17 est l'année de la mise en œuvre de la réforme du collège, qui s'inscrit au cœur de la refondation de l'École de la République et dont elle vient compléter l'ensemble des mesures.

Au cours de l'année précédente, la préparation de la réforme a fait l'objet d'un pilotage académique fort conduit par le rectorat et la DSDEN, et relayé au niveau des bassins par les principaux et IEN co-pilotes de la réforme aux côtés des animateurs de bassin. Des formations locales et académiques ont été organisées afin que les objectifs, les principaux axes, les cinq domaines de formation du nouveau socle commun et les programmes associés soient connus de tous. Des ressources pédagogiques ont été produites et mises à disposition des équipes sur le site académique. (en savoir plus)



  • Au lycée, la fluidification des parcours

Le lycée poursuit son évolution avec la mise en place de l'option facultative Informatique et création numérique dès la 1ère. La sécurisation de l'élève dans son parcours vers la certification est soutenue par le droit au redoublement dans l'établissement d'origine et la conservation des notes supérieures à la moyenne pour les élèves ayant échoué au baccalauréat.(en savoir plus)



Accueillir et former les enseignants pour accompagner les réformes

Les professeurs des écoles stagiaires (PES) bénéficient d'une année de formation intégrant un stage de mise en situation professionnelle dans une école. Tout au long de son année de stage, ils sont accompagnés par les tuteurs académiques et universitaires. (en savoir plus)




Faire du numérique un atout de la société de demain

Les nouveaux programmes qui entrent en vigueur à la rentrée 2016 accentuent l'usage du numérique auprès des enseignants et des élèves. Le plan numérique national contribue à accompagner les collectivités territoriales dans leurs équipements, met des ressources à disposition des écoles et établissements, et les DSDEN participent à la formation des enseignants.

Le département du Val-d'Oise, dans son projet numérique, encourage ce déploiement en multipliant les actions de formation et en favorisant l'innovation. (en savoir plus)



  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France