Priorités éducatives

Garantir l'équité sociale et territoriale, faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société sont des missions de l'École. Dans le Val-d'Oise, plusieurs dispositifs sont mis en place en faveur de l'égalité des chances, l'égalité entre les filles et les garçons, l'éducation prioritaire, la persévérance scolaire, les cordées de la réussite, les internats d'excellence ou le dispositif école ouverte...

                           

Permettre aux élèves de travailler dans un climat de sérénité est une des conditions de leur réussite. La lutte contre   l'insécurité et la violence à l'École est une priorité. Il s'agit de garantir à tous l'accès au savoir et le respect de l'égalité des chances (en savoir plus).

La scolarisation des enfants de moins de trois ans

Le développement de l'accueil des enfants de moins de trois ans à l'école maternelle est un aspect essentiel de la priorité donnée au primaire dans le cadre de la refondation de l'école. (en savoir plus)

Dispositif "plus de maîtres que de classes"

Cette mesure contribue à améliorer l'efficacité des pratiques pédagogiques des maîtres et à promouvoir le travail en équipe pour la prévention et le traitement des difficultés rencontrées par les élèves.

A la rentrée 2016, le dispositif s'est généralisé dans toutes les écoles relevant de l'éducation prioritaire, avec un renforcement de la formation et du suivi des enseignants avec  l'IFE.

(en savoir plus).

Accompagner les élèves en situation de handicap

 La circulaire du 8 août 2016 relative aux parcours de formation des élèves en situation de handicap dans les établissements  scolaires pose le droit à l'éducation comme un droit fondamental qui impose à l'institution de s'adapter aux besoins éducatifs  particuliers des élèves. "L'élève en situation de handicap est un élève comme un autre. Avec les aménagements et les  adaptations nécessaires, il doit avoir accès aux mêmes savoirs et être soumis aux mêmes exigences". (en savoir plus)

Accueillir les élèves nouvellement arrivés

Le CASNAV (Centre Académique pour la Scolarisation des enfants allophones Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs) du Val-d'Oise poursuit son action en faveur de la scolarisation et de l'inclusion des élèves allophones nouvellement arrivés en France et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (EIFV). (en savoir plus)

Du collège au lycée, les parcours éducatifs :

  • Le parcours d'éducation artistique et culturelle 

Chaque élève doit pouvoir bénéficier d'un parcours d'éducation artistique et culturelle cohérent et progressif, du CP au lycée. Cette éducation favorise l'ouverture culturelle et la sensibilisation aux pratiques artistiques et contribue au développement du sens cvique chez les élèves ainsi qu'à l'apaisement du climat scolaire. L'éducation artistique et culturelle est une condition de la démocratisation de l'accès à la cuture et de la compréhension de ses formes... (en savoir plus)


  • Le parcours avenir

Inscrit dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013, le parcours Avenir se fonde sur l'acquisition  de compétences et de connaissances relatives au monde économique, social et professionnel, dans le cadre des enseignements disciplinaires et des formes spécifiques d'enseignements diversifiés, tels l'accompagnement personnalisé au collège et au lycée, les enseignements pratiques interdisciplinaires au collège ou encore les périodes de formation en milieu professionnel dans la voie professionnelle. Il s'incrit dans le cadre du socle commun, en lien avec les programmes du collèges et du lycée. (en savoir plus...)

  • Le parcours éducatif de santé (PES)

La politique éducative sociale de santé contribue à la réussite scolaire, à la réduction des inégalités sociales et territoriales... (en savoir plus)

  • Favoriser la persévérance scolaire

Le service de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) est porté au plus près des élèves et des établissements par une équipe de 11 coordonnateurs répartis en binôme sur les 6 bassins (sauf Pontoise). Leur rôle, en appui aux groupes de prévention du décrochage scolaire (GPDS), aux dispositifs de bassin FOQUALE et aux plateformes de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSAD) permet de soutenir la politique de lutte contre le décrochage, de développer les partenariats et d'accompagner la prise en charge des situations, par la mise en oeuvre d'actions. En trois ans, sur le département, la MLDS a permis la mise en place d'un référent dans chaque établissement, associé à un GPDS, afin de mieux identifier et diagnostiquer les situations de décrochage... (en savoir plus)

  • La prévention de l'illettrisme

La lutte contre l'illettrisme est une priorité nationale. L'éducation nationale est l'un des acteurs majeurs en matière de prévention des difficultés de lecture et d'écriture. La refondation de l'École, les dispositifs d'accompagnement à la scolarité et le soutien porté aux associations et mouvements d'éducation populaire permettent d'avancer dans ce domaine. (en savoir plus)

  • L'égalité entre les filles et les garçons

  • L'égalité des filles et des garçons est la première dimension de l'égalité des chances que l'École doit garantir aux élèves. Elle constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l'éducation nationale (en savoir plus).

  •  Les cordées de la réussite

Introduire une plus grande équité dans l'accès aux formations d'excellence, c'est l'objectif des cordées de la réussite, lancées fin 2008. Le dispositif s'appuie sur des partenariats entre des établissements du supérieur, des lycées et des collèges et sur des actions de tutorat et d'accompagnement. (en savoir plus...)
  • École ouverte

L'opération École ouverte permet d'accueillir des jeunes qui ne partent pas en vacances dans des collèges et des lycées pendant les vacances scolaires et les mercredis et samedis pendant l'année scolaire. L'école ouverte s'adresse en priorité aux jeunes, dès l'école élémentaire, qui vivent dans des zones socialement défavorisées ou dans des contextes culturels et économiques difficiles.

« On ne copie pas mais... »
Lancement du dispositif A l’École du patrimoine et de la création dans lequel s’inscrit ce nouveau projet 2017-2018 développé en partenariat avec le Château de Versailles. Ce projet est ouvert à toutes les classes des écoles, des collèges et des lycées, de la petite section de maternelle à la terminale.
Favoriser une ouverture culturelle cohérente
L'intérêt pour l'éducation artistique et culturelle connaît un renouveau notable. Elle est l'un des grands domaines de la formation générale dispensée à tous les élèves des écoles, des collèges et des lycées. Elle répond aux exigences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et doit permettre la réussite de chaque élève sur l'ensemble du territoire en favorisant un égal accès à l'art et à la culture.
Education prioritaire dans le Val-d'Oise
La politique d'éducation prioritaire vise à réduire les écarts de réussite entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et ceux qui ne le sont pas. Dans le Val-d'Oise, à la rentrée 2016, 35 réseaux composent la carte de l'éducation prioritaire. 7 collèges sont en REP+, 28 collèges sont en REP soit 33,18% des collégiens scolarisés dans le département sont concernés.
Accompagnement éducatif dans le Val-d'Oise
Destiné aux collèges et aux écoles de l’éducation prioritaire (REP et REP+), l'accompagnement éducatif répond à une forte demande sociale de prise en charge des élèves après la classe et constitue une offre éducative complémentaire aux enseignements. Il s’agit d’un temps passerelle entre l'école et la famille...
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France