Toute l'actualité de la DSDEN 95

Partager cette page

Une démarche internationale contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire, portée par l'UNESCO et le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
Evénement

Jeudi 5 novembre était la journée internationale de lutte contre le harcèlement, une journée, des objectifs, un engagement pour toute l'année. Partagez le clip de sensibilisation...

Bandeau non au harcèlement 2020


Portée par l’Unesco et le Ministère, une conférence s'est déroulée le 5 novembre. Organisée en nombreuses tables rondes interactives impliquant des ministres, des experts et des représentants de la communauté éducative, avec des messages de personnalités et des témoignages, cette conférence vise à créer une dynamique mondiale pour mettre fin à la violence, au harcèlement à l’école, y compris le cyber-harcèlement.



La campagne nationale 2020 - 2021

Cette année, la 6e campagne est consacrée au harcèlement dans les écoles élémentaires et vise ainsi à sensibiliser les élèves dès le plus jeune âge, après avoir traité les années précédentes du rôle crucial des témoins, de la problématique du sexting non consenti chez les adolescent(e)s et de la force du collectif pour empêcher l’installation des phénomènes de harcèlement. La campagne annuelle comprend notamment un spot de sensibilisation 2020, il s’inspire du scénario de « Ça recommence », vidéo qui a remporté la mention spéciale « professionnels de la communication » lors du concours « Non au harcèlement » 2019 organisé dans plus de 1 300 établissements scolaires.

Visionner...

Le clip insiste sur ce qui définit le harcèlement : la notion de répétition, le déséquilibre des forces et l’isolement de la victime, les différences de lieux aussi bien physiques que virtuels, et la notion de mal-être physique et moral.

La formation au coeur des actions

3000 élèves formés ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement , afin de mobiliser 5 ambassadeurs par collège de l’académie de Versailles
1500 d’entre eux avaient été formés en 2019 - 1500 autres pourront être formés tout au long de cette année dans leur établissement, sous la forme d’un hackathon.
Dans leurs collèges respectifs, ces élèves volontaires peuvent ainsi organiser des actions visant à sensibiliser leurs camarades, repérer les signes de harcèlement et convaincre les victimes de parler. Avec leur regard d’élèves, ils agissent ainsi aux côtés de l’équipe éducative.

Des ambassadeurs parents dans les établissements
Cette expérimentation, qui aurait dû être lancée le 13 mars dernier, débutera dans le courant de l’année.
Comme les ambassadeurs élèves, ces parents volontaires auront pour rôle d’être des relais auprès des autres parents, non pas pour traiter des situations, mais pour orienter vers les interlocuteurs de l’école. Il s’agira pour eux de conforter leur place au sein de la communauté éducative.

Des personnels formés en équipe
Afin d’adopter une approche globale de la lutte contre le harcèlement, l’académie de Versailles a choisi de déployer des formations collectives pour ces personnels. Ainsi, tout établissement public qui en fait la demande se voit proposer un accès à la formation pour le chef d’établissement et 5 à 8 membres de son équipe (au moins deux ou trois enseignants, mais aussi le conseiller ou la conseillère principal d’éducation, des assistants d’éducations, l’infirmier ou l’infirmière scolaire...).
Les personnels des écoles primaires participent également à la formation (conseillers pédagogiques de circonscription, directeurs d’écoles, psychologues scolaires, enseignants...).


Cartographie des projets des établissements

Afin de  valoriser les actions mises en place pour la lutte contre le harcèlement dans les écoles et établissements, l’académie s’engage et accompagne toute nature de projets : information, prévention, formation, prise en charge.
Un espace de partage centralise l'enregistrement des projets sur tout le territoire :



En savoir plus

Pages à consulter

sur le site du ministère de l'Éducation nationale : la vidéo de la conférence internationale (2h)

informations sur le concours 2020 "non au harcèlement" de l'Éducation nationale : le prix #NAH implique un nombre croissant d'élèves chaque année. En 2020, prés de 46 000 élèves étaient impliqués, soit 11% de plus qu'en 2019

le site dédié "non au harcèlement" propose un espace de ressources et répond à la question "Que faire ?"

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France