Inscrivez-vous aux concours de recrutement d'enseignants

 

Toute l'actualité de la DSDEN 95

Partager cette page

Des élèves de primaire s'enthousiasment pour le violon
Politique éducative

Instrument de la famille des cordes frottées créé au 16e siècle, le violon n'a pas toujours eu bonne réputation dans l'imagerie populaire. En témoignent des expressions telles que « mettre au violon » ou « envoyer les violons », cette dernière pour parler d'un sentimentalisme excessif...

Mais il faudrait une expression inédite pour parler de l'expérience de l'école Paul-Eluard 2 à Persan. Une expérience avant tout pédagogique...

Depuis plusieurs années en effet, cet établissement participe à une grande aventure partagée avec 7 autres : au total 4 écoles du Val-d'Oise (Cergy, Garges, Persan, Sarcelles) et 4 écoles suisses.

Une aventure rendue possible par la fondation Vareille, qui finance chaque année une dotation permettant de fournir à chaque élève un violon... ainsi qu'aux enseignants qui les accompagnent. L'expression « payer les violons » serait cependant tout sauf pertinente ici, tant le désintéressement de ce mécénat est manifeste.

Une pédagogie appropriée

Comment initier, intéresser des élèves de maternelle et de primaire à la pratique d'un instrument de musique (injustement) réputé si difficile ? C'est la question à laquelle ces établissements cherchent à répondre. Pour cela, chaque année, les différents acteurs de ce défi : enseignants, intervenants, conseillers pédagogiques en musique... se réunissent en séminaire et échangent leurs pratiques.

Les produits de ces réflexions expérientielles étaient clairement visibles et appréciables lors des « classes violon » filmées ce 28 mai.

En effet, de même qu'une « classe piscine » se distingue clairement d'une séance d'apprentissage classique de la natation, une séance d'apprentissage du violon est tout sauf un cours de Conservatoire...

Outre le maniement de l'instrument, de l'archet et de l'étui, qui nécessitent certaines précautions dues à la fragilité de l'objet, les élèves découvrent progressivement les particularités du jeu : variations dans l'amplitude et la rapidité, frappe de l'archet sur les cordes, et bien sûr les quatre notes de base produites par les quatre cordes : sol, ré, la et mi... sans oublier d'autres effets plus inattendus, comme toquer ou souffler dans la caisse du violon...

Mais comment donner du sens à toutes ces explorations ? Cette année, les différentes « classes violon » de  Paul-Eluard 2 se sont lancé dans la préparation d'un spectacle de fin d'année... basé sur différents contes traditionnels.

Nul doute que le violon saura transcrire les efforts d'un certain loup qui se fait passer pour Mère-Grand, ou d'un certain autre qui pulvérise d'un souffle les trop frêles demeures de trois fameux suidés...

Les spectacles sont programmés le 14 juin à Persan et le 15 à Sarcelles.

Télécharger les invitations

Des perspectives à moyen terme

"C'est un projet qui va s'inscrire dans la durée, avec un suivi des élèves de la moyenne section à la fin de leur CE1", nous dit Elsa Pautrat, directrice de l'école maternelle Paul-Eluard 2 (voir son témoignage ci-dessous). De fait, une nouvelle dotation est prévue à la rentrée prochaine ; et la taille des violons étant adaptée aux élèves, ceux qui auront grandi se verront confier un nouvel instrument de plus grande taille...

Voir aussi...

Des violons pour les élèves de Sarcelles, Garges et Cergy

A Persan, des élèves sortent les violons pour accompagner les vœux du maire

Sarcelles : le violon les aide à l'école (site du Parisien)

Le concert de fin d'année sur la page Facebook de la ville de Sarcelles

Le violon en maternelle et en images



Le témoignage d'Elsa Pautrat, directrice de l'école maternelle Paul Eluard 2



Le reportage de VOnews 95

Voir le reportage

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France