Numérique

Partager cette page

Production d'écrit en CM2 avec un logiciel de présentation

Une classe de CM2 de l'école Marcel Pagnol à Taverny s'engage dans un projet d'écriture numérique sous forme de diaporama à l'aide d'un logiciel de présentation.

L'utilisation du numérique permet une production d'écrit de façon rapide et autonome.
Il est déclencheur, facilitateur et motivant pour les élèves.
Les outils numériques apportent :
  • une aide à la correction dans la tâche d'écriture
  • une accélération du processus d'écriture : la production étant réalisée directement sur le support final, le nombre de jets est réduit et l'écrit est valorisé au fil de sa construction.
 
Présentation du projet
Le projet d'écriture s'articule autour de la création de diaporamas, à partir d'images créées par les élèves dans une séance d'arts visuels.

Extraits de productions Texte 1     Texte 2

 

Les outils à disposition des élèves
Pour la production d'écrit, les élèves disposent d'ordinateurs installés dans une salle informatique (1 pour 2 élèves) et d'un logiciel de présentation (Impress de la suite LibreOffice).


Mise en œuvre en classe

Déroulement de la séance
Travail préparatoire

  • L'enseignante a numérisé les images conçues en arts visuels.
  • Elle les a mises à disposition des élèves sur le réseau informatique de l'école dans des dossiers individualisés.
  • Les élèves ont participé à 2 séances de "prise en main" du logiciel et de ses fonctions.

 

Séance de production écrite : 1er jet

Cette séance se déroule en 3 temps :
  • Mise en route du projet (collectif en classe)

  • Production écrite en binômes (en salle informatique)

  • Analyse critique (collectif en classe)
 
Mise en route du projet (collectif en classe)
L'enseignante présente les objectifs du projet et explicite la consigne: il s'agit de produire en binômes une histoire (avec un début, un déroulement et une fin) à partir des images à disposition, sous la forme d'un livre numérique. Le logiciel Impress et ses fonctions sera le support privilégié de ce travail de création.
Production écrite en binômes (en salle informatique)
Après un rappel de la consigne et de la tâche à accomplir, les élèves démarrent l'activité.

Ils insèrent les images dans les diapositives et en adaptent la dimension. Ils organisent les diapositives en fonction du sens qu'ils veulent donner à leur récit.

Ils écrivent le texte : dialogues (bulles) et narration (zone texte), s'auto corrigent (orthographe, grammaire, organisation du texte) et valorisent leur production à travers des choix qu'ils effectuent à trois niveaux :

  • mise en forme de l'écrit (police, tailles de caractères, couleurs...).
  • mise en forme des pages (organisation des éléments images et textes, couleurs de fond...).
  • mise en forme de l'œuvre finale (choix de transitions entre les pages)

La mise en forme instantanément valorisée permet aux élèves de se projeter sur l'effet de leur production sur le lecteur et de réajuster en fonction de leurs intentions.

Ils enregistrent enfin leur production sur le réseau de l'école pour faciliter le partage avec le reste du groupe classe.

Lors des différentes étapes de la production, les élèves sont amenés à collaborer :

  • en débattant pour écrire leur texte.
  • en s'entraidant dans l'utilisation du clavier, des fonctions du logiciel, etc.
  • en se complétant : l'un dicte, l'autre écrit.
  • en se confrontant pour corriger les erreurs.

 

Analyse critique (en classe)

De retour en classe, les différentes productions sont analysées collectivement afin de dégager des axes d'amélioration : orthographe, syntaxe, sens, structure du récit, choix de mise en page, lisibilité.

 

Prolongements
Dans une autre séance, les élèves reprendront leur texte pour l'améliorer au regard des critiques émises par le groupe classe.

Témoignage des élèves et de l'enseignante

Plus values du numérique

Aspect multimédia : l'utilisation du numérique permet de créer aisément un document mêlant texte et images, mais aussi du son ou de la vidéo.

Valorisation : les élèves voient immédiatement le résultat de leur production puisqu'il n'y a pas de phase de brouillon. Ils travaillent directement sur le support final qui revêt tout de suite un aspect « lisible » et diffusable.

Étayage : la correction orthographique est assistée par le logiciel, l'écriture au clavier allège la tâche des élèves maitrisant mal l'écriture manuscrite.

Coopération : dans la situation pédagogique proposée, l'utilisation de l'outil informatique favorise les interactions entre pairs et la mise en œuvre d'une pédagogie dans laquelle l'élève joue un rôle actif dans la construction de compétences liées à la production d'écrit.

Partage : l'utilisation du réseau informatique facilite les échanges entre élèves, ou avec l'enseignante. Le document enregistré peut être visionné immédiatement, au moyen d'un vidéoprojecteur ou d'un tableau numérique par exemple.

Mise à distance : lors des moments d'analyse critique, les suggestions du groupe peuvent être essayées, testées, débattues sans remise en cause des auteurs. L'outil de travail devient collaboratif.

 

Pour aller plus loin...

 - Produire de l'écrit avec le numérique


Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France