Toute l'actualité de la DSDEN 95

Partager cette page

Premier voyage prévu en Lituanie

> A suivre.... Du 10 au 16 décembre 2017 en Lituanie

Une délégation d'élèves et de professeurs du collège Carré Sainte-Honorine s'envoleront pour la Lituanie afin d'y retrouver les partenaires du projet TREES et découvrir leurs méthodes d'apprentissage autour du thème du décrochage scolaire.

----- Parfaire son anglais ailleurs qu'au Royaume-Uni

Il existe de nombreuses opportunités d'aller parfaire ses compétences linguistiques dans la langue anglo-saxonne, ailleurs qu'au Royaume-Uni. Toute l'Europe parle désormais anglais et les jeunes français se tournent vers les pays scandinaves ou baltiques. En Lituanie par exemple, les cursus universitaires de Vilnius sont couplés avec l'université de Stockholm, et les enseignements - où se côtoient des étudiants russes, lituaniens, européens du nord et du sud - sont entièrement dispensés dans la langue de Shakespeare. Les programmes européens participent à l'émergence d'une citoyenneté européenne.

Erasmus+ fête ses 30 ans

Depuis sa création, 5 millions de personnes ont effectué un séjour de mobilité à l'étranger par le biais de ce programme.

Depuis 2014, le programme Erasmus est intégré au programme européen Erasmus+ (2014-2020) qui regroupe aujourd'hui l'ensemble des actions de mobilité et de coopération européennes relatives à l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Grâce à ce programme de mobilité, collégiens, lycéens, étudiants, apprentis, formateurs, jeunes diplômés et demandeurs d'emploi, jeunes avec ou sans diplôme, personnels éducatifs ou associatifs peuvent effectuer un séjour à l'étranger (études, stages, volontariat, etc.) pour améliorer leurs compétences et ainsi leur capacité de trouver un emploi. En France, c'est l'Agence Erasmus+ qui gère ce programme de mobilité.


ERASMUS DAYS - les 13 & 14 octobre

Plus de 500 événements sont organisés dans 10 pays européens à l'occasion des Erasmus Days les 13 et 14 octobre 2017, mobilisant plusieurs milliers de personnes pour fêter l'Europe et les 30 ans du programme Erasmus.
Expositions, concerts, festivals, tables rondes, conférences, rencontres et débats, représentations théâtrales, flashmob, et émissions de radio seront de la partie pour ces Erasmus Days.Neuf millions de citoyens ayant bénéficié des programmes européens de mobilité sont appelés à témoigner sur les réseaux sociaux les 13 et 14 octobre 2017.

Consulter les programmes

 


Le collège Carré Sainte-Honorine à Taverny inaugure son programme Erasmus+
Inauguration

Vendredi 6 octobre 2017 - Le collège Le Carré Sainte-Honorine à Taverny a présenté officiellement son programme Erasmus+ validé sur le thème du décrochage scolaire. Nadine Vétaux Principale du collège et son équipe ont accueilli les différents représentants étrangers des 4 pays partenaires du projet afin de dévoiler ensemble leur programme commun des 2 ans à venir. Pour marquer le lancement de ce projet nommé "TREES" (arbres en anglais) l'ensemble des collégiens ont offert aux nombreuses personnalités invitées, une très jolie animation en formant un arbre humain géant dans la cour de l'établissement...

> Lancement du projet T.R.E.E.S (Together to Reach Efficient and Encouraging Schools)

De septembre 2013 à juin 2015, le collège Carré Sainte-Honorine a participé à un projet Comenius ayant réuni huit pays d'Europe pour mener conjointement, avec les élèves, une réflexion et une lutte contre les discriminations de toutes sortes.

Vendredi 6 octobre 2017 marque désormais l'engagement du collège dans le pilotage d'un projet Erasmus + de la même envergure, sur le thème de la prévention et de la lutte contre le décrochage scolaire, en partenariat avec 4 autres pays européens (Bulgarie, Lituanie, Grèce et Espagne). Ce projet est nommé T.R.E.E.S


Drapeau France Bulgarie Espagne Grece Lituanie

France, Bulgarie, Espagne, Grèce et Lituanie...

Venus spécialement de Bulgarie, d'Espagne, de Grèce et de Lituanie, les enseignants et des chefs d'établissement des 4 autres pays partenaires du projet Erasmus+ ont présenté conjointement, avec Nadine Vetaux, Principale du collège et son équipe, la mise en place effective de leur projet pédagogique pour les deux ans à venir ainsi que leur programme des mobilités de l'année scolaire en cours. Une dizaine d'élèves ambassadeurs ont également été impliqués.

Parmi les invités, des représentants de l'Education Nationale : Hervé Cosnard, Inspecteur d’académie, Directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale (IA-DASEN), Catherine Wojciechowski, Inspectrice en charge de l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves handicapés (IEN ASH), Hervé Drzewinski, IEN de la circonscription, les Proviseurs, Principaux et Directeurs du secteur mais aussi des personnalités publiques : Marie-Christine Cavecchi, 2e Vice-présidente déléguée à l'Education et à l'Enseignement Supérieur, Florence Portelli, Maire de Taverny, Conseillère Régionale d'I.D.F, Vice Présidente de la communauté d'agglomération VALPARISIS et Laetitia Boisseau, adjointe au Maire de Taverny, déléguée aux Solidarités, à l'Action Sociale, à l'Insertion et au Handicap, conseillère départementale.


T.R.E.E.S. : Un projet Erasmus+ pour lutter contre le décrochage scolaire


Dans un contexte où la lutte contre le décrochage scolaire est une priorité pour tous, notée officiellement dans les rapports et perspectives de la Commission Européenne, chaque établissement a une forte tendance à chercher en son propre sein, ou au mieux en suivant les directives de son ministère, des réponses concrètes à ce problème. Les partenaires du projet T.R.E.E.S. (Together to Reach Efficient and Encouraging Schools) partagent la conviction que les expérimentations menées dans chaque établissement, à l'interne, quoiqu'intéressantes, sont loin d'être suffisantes : une ouverture internationale est nécessaire, pour faire avancer la réflexion et les pratiques en matière de promotion en faveur de la persévérance scolaire.


> Trois angles principaux :

  • Prévention du décrochage scolaire dans les établissements partenaires en proposant un projet ambitieux qui mette les élèves au cœur même de sa construction, par leur implication dans l'organisation de rencontres et dans la réalisation de productions.
  • Croisement des regards entre les pays, au niveau des familles, des élèves, des équipes éducatives.
  • Échange de bonnes pratiques entre les pays, en les adaptant quand c'est possible.

Activités et travaux menés au cours du projet :

La méthode consiste en une alternance de travaux que prépareront les élèves participant au projet, chacun dans leurs établissements, et de mobilités internationales, qui permettront d'initier ou de finaliser ces travaux : ces rencontres permettront de donner corps au travail d'équipe et à l'esprit d'entreprise donnée au projet. Au fur et à mesure du déroulement du projet, la problématique de la persévérance scolaire sera abordée sous divers angles. Les réalisations envisagées obéissent toutes à un triple objectif en direction des élèves :
  • Sensibiliser les élèves à la problématique du décrochage scolaire dans une optique de prévention du risque.
  • Expérimenter des méthodes de travail qui pourraient conduire à la mise en place de dispositifs pédagogiques novateurs dans les établissements partenaires, privilégiant notamment les dimensions de communication et d'équipe à l'échelle internationale.
  • Apporter aux élèves participants descompétences augmentées dans les domaines de la prise d'initiative, de la manipulation des outils numériques,de leur culture européenne et de la langue anglaise, qui faciliteront leur entrée sur le marché du travail.

Les travaux demandés seront diversifiés :

  • Réalisations concrètes (campagnes d'affichages, charte de la solidarité entre élèves...) ;
  • Brainstorming (conseil des ambassadeurs) pour chercher à expérimenter dans les différents pays des pratiques pédagogiques (échange de pratiques, innovation pédagogique) ;
  • Activités informelles comme des échanges de témoignages à l'occasion d'événements particuliers.

> Résultats attendus


Outre les résultats concrets des productions réalisées, on attend de ce projet une meilleure connaissance des cultures européennes, de l'anglais, des outils numériques par les élèves.


Du côté des enseignants, on attend une augmentation de la culture scolaire internationale et une meilleure compréhension des mécanismes du décrochage scolaire, par la confrontation des regards croisés de cinq cultures scolaires différentes, qui seront à même d'exprimer de différentes façons des réalités pouvant passer pour semblables au premier abord.


Dans le domaine de la prévention, ce projet mènera à des échanges de pratiques, voire à une innovation pédagogique, dans les différents pays grâce aux témoignages, aux observations, aux expérimentations.

C'est précisément ce dernier aspect qui fera l'objet d'une pérennisation du projet dans le temps : l'objectif ultime est de pouvoir construire des outils utilisables dans la mise en œuvre de nouveaux dispositifs plus efficaces dans chacun des établissements scolaires.

Par ailleurs, d'autres établissements scolaires, intéressés par les résultats de notre action, pourront utiliser ces outils ou s'en inspirer après une lecture des documents mis en ligne sur internet.

> Retour en images sur la présentation du projet T.R.E.E.S

...

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France