Devenez auteur pour le CNED

 

La persévérance scolaire

Partager cette page

La persévérance scolaire de 2014 à 2016

HISTORIQUE

La notion de persévérance scolaire  vient du Québec où le problème du décrochage est traité sous cet angle-là depuis déjà plusieurs années. En France, pour la première fois en 2015-2016, une semaine de la persévérance scolaire était organisée dans toutes les académies, et la notion est explicitement abordée dans la lettre de la ministre pour la rentrée 2016.

Dans l’académie de Versailles, la première édition de la semaine de la persévérance  s'est tenue en 2013 dans le bassin de Mantes. L'expérience a été étendue en 2014 à quelques bassins expérimentaux dont, pour les Hauts-de-Seine, ceux de Gennevilliers et de Vanves. En 2015, tous les établissements de l'académie ont été appelés à  participer à la semaine de la persévérance.

L’objectif premier de la semaine de la persévérance était la lutte contre le décrochage. Il s'agissait de faire prendre conscience à l'ensemble des acteurs du monde éducatif et aux élèves eux même de l'importance de lutter contre le décrochage scolaire dans le cadre d'une politique nationale volontariste.

Au-delà des dispositifs spécifiques, la lutte contre le décrochage se joue au cœur même de la classe, à travers la pertinence du geste pédagogique et du climat de bienveillance instauré par l'enseignant.

De la notion de décrochage, on passe à celle d'accrochage. Une nouvelle étape est franchie en insistant sur la pleine acception du terme "persévérance". Celle-ci concerne l'ensemble des élèves, de la maternelle au lycée, les élèves les plus fragiles ou les élèves les plus en réussite. Tous doivent apprendre, face à leur propre degré de difficultés, face à leurs propres limites apparentes, à persévérer et à se mobiliser pour se dépasser, à développer le goût de l’effort pour réussir, s’engager et développer leur talent.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France