Social - Santé

Partager cette page

Actions de prévention

Les missions, les actions de l'infirmier(ère) de l'Éducation nationale et les postes dans les Hauts-de-Seine


 

MISSION DE L'INFIRMIER(ÈRE) DE L'ÉDUCATION NATIONALE   

Elle s’inscrit dans la politique générale de l’Éducation nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants par la promotion de la santé des jeunes, et participe plus largement à la politique du pays en matière de prévention et d’éducation à la santé.

L’objectif général est de veiller au bien-être des élèves, de contribuer à leur réussite et de les accompagner dans la construction de leur personnalité.

L’infirmier(ère) de l’Éducation nationale exerce sa profession dans le cadre fixé par les décrets : n° 93-221 du 16 février 1993 n°2002 194 du 11/02/02.

  • L’infirmier(ère) est placé sous l’autorité administrative du chef d’établissement, l’encadrement technique est assuré par l’infirmier(ère) responsable départementale.
  • L’infirmier(ère) est tenu au secret professionnel.
  • L’infirmier(ère) fait partie de la communauté éducative et travaille avec les équipes médico-sociales et éducatives de l’établissement ainsi qu’avec les partenaires externes tels que la P.M.I., C.M.P., médecins traitants...

Organisation départementale :

Conseillère technique responsable départementale
Véronique DUCARD
Bureau 22.76

Secrétaire
Aurore VÉZINAT
Bureau 22.77
Téléphone : 01 71 14 28 80
Contact par courriel

 


 

ACTIONS DE L'INFIRMIER(ÈRE) DE L'ÉDUCATION NATIONALE  

■ Des actions en direction de l'ensemble des élèves :

  • Accueillir et accompagner les élèves.
  • Organiser les urgences et les soins lien B.O. H.S. du 6 janvier 2000.
  • Contribuer par un dépistage infirmier à la visite médicale obligatoire de la 6ème année.
  • Effectuer un dépistage infirmier pour les élèves de C.E.2, 6ème ,ou 5ème en ZEP, et C.M.2 en ZEP.
  • Organiser un suivi infirmier selon les priorités départementales.
  • Développer une dynamique d’éducation à la santé.Pour toute information concernant les affectations dans un collège public des Hauts-de-Seine, votre interlocuteur est le directeur d’école (année scolaire 2015-2016) de votre enfant.

 

■ Des actions spécifiques en cas :

  • d'évènements graves ;
  • de maladies transmissibles ;
  • d' enfance en danger ;
  • d'intégration d’élève avec handicap et/ou maladies.

 

■ Des actions de recherche et de formation :

  • Observation et surveillance épidémiologique.
  • Formations multidirectionnelles : étudiants I.F.S.I., collègues, personnels...

 


 

POSTES D'INFIRMIER ET D'INFIRMIÈRE DANS LES HAUTS-DE-SEINE  

  • 13 postes d’internat : l’infirmier(ère) est logé sur place afin d’assurer 3 nuits d’astreintes par semaine
  • 44 postes d’établissement : l’infirmier(ère) assure ses missions sur un seul établissement
  • 19 postes liés : l’infirmier(ère) assure ses missions sur deux établissements
  • 66 postes mixtes : l’infirmier(ère) assure ses missions à mi-temps au collège et l’autre mi-temps sur les écoles maternelles et élémentaires de rattachement
  • 2 postes à la direction des services départementaux de l’éducation nationale des Hauts-de-Seine :
  1. L’infirmier(ère) conseiller(ère) technique responsable départementale sous l'autorité du directeur académique des services de l'éducation nationale, a pour mission de mettre en œuvre, en concertation avec l'infirmier(ère) conseillère technique du Recteur, la politique de santé arrêtée par le Ministre et les orientations définies par le Recteur. Il assure entre autre la coordination des activités de l’infirmier (ère) du département, ainsi que l’accompagnement professionnel de l’infirmier(ère) nouvellement nommé.
  2. L’infirmier(ère) adjoint(e) chargé(e) du dossier secourisme départemental participe à l’accompagnement professionnel de l’infirmier(ère).

 


 

SMIS - DSDEN 92

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France