Devenez auteur pour le CNED

 

Toute l'actualité de la DSDEN 78

Partager cette page

Le French Fab Tour : les métiers de l'industrie mis à l'honneur à Mantes-la Jolie
Evénement

Mardi, 17 septembre 2019

Manifestation dédiée aux métiers de l'industrie, le French Fab Tour effectue pour la troisième année consécutive une tournée exceptionnelle à travers toute la France. Elle est destinée à promouvoir les industries françaises et à attirer les jeunes vers le secteur industriel.

Le 17 septembre, le French Fab Tour s'est installé sur le parking du lycée Saint-Exupéry de Mantes afin d'être au plus près du jeune public.  Tout au long de cette journée, des ateliers de démonstrations et simulations notamment avec la réalité virtuelle, des jeux d'énigmes pour les collégiens et lycéens, le job dating, des rencontres entre étudiants et chefs d'entreprise, des conférences... ont été proposés à plus de 1 200 visiteurs. 

 

Les industries locales telles que Barry Callebaut, Alpa Riva, Arianegroupe, Buffet Crampon-Itemm, Nextpharma, Safran, Terreal .... ont ouvert leurs portes ce jour aux élèves leur permettant ainsi d'appréhender de nouveaux métiers.

 

Cette journée riche en découverte a pu avoir lieu grâce à la collaboration exceptionnelle entre l'équipe de French Fab Tour, le service du développement économique de la communauté urbaine, les acteurs de l'Education nationale, de la formation de l'insertion et de l'emploi.

 

 

A l'occasion du French Fab Tour, l'usine de chocolaterie d'Hardricourt a accueilli les élèves en CAP pâtisserie du lycée Camille-Claude (Mantes-la-Ville) dans un subtil parfum de chocolat.

 

Quand le rêve devient réalité...

 

Durant deux heures, sept jeunes ont découvert les coulisses de la confection de chocolat.

 

La visite de l'usine a commencé dans la salle de pré-mélange où la masse de cacao est brassée avec le beurre de cacao et le sucre puis le produit passe dans les pré-broyeuses qui cassent le sucre. S'ensuit l'étape de conchage, un malaxage permettant de développer les aromes du cacao.

 

Le chocolat est enfin prêt ou presque. Sous forme liquide, sa température avoisine les 35 degrés. Le chocolat est ensuite soumis à une température de 12 degrés pour éviter le blanchiment. « Tout se joue sur la température » explique patiemment Guillaume Imbaud, directeur de l'usine, aux élèves attentifs.

 

Et puis c'est le moment de dégustation. Une explosion de saveurs qui délie les langues. Les élèves commentent, cherchent, comparent... Et repartent heureux, avec du chocolat !

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France