Toute l'actualité de la DSDEN 78

Partager cette page

Des élèves de l'académie de Versailles jurys du Goncourt des lycéens
Evénement

De mi-septembre à mi-novembre, 30 lycéens de Trappes ont participé au jury du prix Goncourt des lycéens. L'un d'eux a fait partie du dernier jury à Rennes. Lui et une classe de 1ère maintenance des véhicules du lycée des métiers Lucien-René Duchesne de La Celle-saint-Cloud (78), ayant aussi participé au jury ont été invités à la remise du prix à l'Élysée

Dès juin 2018, une classe de 2nde du lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes (78) et une classe de 1ère bac pro maintenance automobile du lycée des métiers Pierre-René Duchensne, apprennent qu'ils sont sélectionnés pour participer à la 31è édition du Goncourt des Lycéens. Les professeurs en charge du projet, Mmes Delafosse, Bazire, et Gillet Lion savent que leurs élèves  devront lire 15 romans en deux mois. 

A Trappes

Début septembre, les élèves sont effarés par la pile de livres installée sur le bureau de la professeure. Ils calculent rapidement qu'il faudra au moins 45 minutes de lecture tous les soirs pour tenir le rythme ! Heureusement, la professeure documentaliste met en place des outils collaboratifs : un tableau des préférences, un espace organisé pour favoriser les lectures en groupes ou individuelles.

Les élèves sont perplexes, lire, comme ça, au CDI, c’est travailler ? Puis ils commencent à échanger sur leurs ressentis alternant rires et silences. Deux livres, en particulier, provoquent des échanges houleux : Le malheur du bas d'Inès Bayard et Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard. Certaines scènes crues, narrées avec une précision toute anatomique, déclenchent rires gênés, et parfois, colère. Un rappel de ce que sont les droits du lecteur de Pennac et une discussion sur les thèmes abordés dans la littérature classique - la classe travaille en parallèle sur Andromaque de Ra&cine - finissent par ramener le calme. Le goût de la critique littéraire se développe...


     


Le mardi 9 octobre arrive la rencontre avec les auteurs dans le grand amphi de Jussieu. Ensuite, il faut choisir trois livres sur les 15 et élire un délégué. Chaque élève défend son livre favori devant la classe puis vote à bulletin secret. Parmi les trois livres choisis figure celui de David Diop. Cette matinée-là, un délégué doit aussi être nommé. Les deux candidats en lice, Léanie et Aboubaker, livrent une joute oratoire de qualité, très animée. Le vote est très disputé mais Aboubaker remporte l’élection. La classe se resserre autour de son délégué et le rendez-vous à Paris est préparé en commun.


 


Lundi 12 novembre, premier huis clos pour le délégué  Aboubaker. Il a préparé tout le week-end ses arguments pour défendre les choix de sa classe. Parmi la sélection régionale, deux livres sur les trois sont retenus grâce à la ténacité et aux qualités d’orateur d’Aboubaker. Il est d’ailleurs récompensé en étant sélectionné pour aller à Rennes défendre la sélection régionale. Et le 15 novembre, le dernier jury, national, vote. Retour sur Paris pour la remise officielle.

Aboubaker et Madame Bazire y retrouvent la classe de 1ère de La Celle-Saint-Cloud.
David Diop, auteur de Frères d'âmes, et lauréat, n’oublie pas qu’il a enseigné en lycée, s’adresse directement à eux, puis le Président explique que “la littérature l’a fait”, le mot est juste et l’émotion sincère.

 

Les élèves de 1ère pro maintenance

automobile du lycée Duchesne

Aboubaker au milieu

du jury national lycéen

 

L'actualité sur le site du lycée de la Plaine de Neauphle de Trappes

L'actualité sur le site du lycée des métiers Lucien-René Duchesne de La Celle-Saint-Cloud

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France