Politique culturelle départementale

Partager cette page
Année scolaire 2015/2016

Dans le premier degré, 196 classes à PEAC ou « résidence » ont été cofinancées et développées en partenariat.

Dans le second degré, 86 projets éducatifs artistiques et culturels ont concerné plus de 329 classes de collège et de lycée

Au total, ces dispositifs ont engagé plus 525 classes et plus de 14 000 élèves qui ont ainsi pu découvrir des œuvres, des spectacles, des expositions ; rencontrer des créateurs ou des professionnels de la culture ; travailler en atelier avec eux ; présenter le résultat de leur parcours dans des temps de restitution.

Dans le cadre de l'accompagnement éducatif, la part de l'éducation artistique et culturelle a concerné 22 collèges et 60 écoles de l'éducation prioritaire.

Dans ce même cadre, l'implication du Conseil départemental a permis le développement de nombreux ateliers culturels qu'il a financés dans les collèges qui en ont fait la demande.

Les dispositifs d'éducation à l'image, Écoles et cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma, et Collégiens au Cinéma, ont concerné 26 398 élèves, de l'école primaire au lycée.

Politique culturelle départementale

EDUQUER ET FORMER LES CITOYENS DE DEMAIN

La mise en œuvre de l'éducation artistique et culturelle

Le parcours d'éducation artistique et culturel conjugue le développement des connaissances, les pratiques artistiques et la rencontre des œuvres, des artistes et des structures culturelles. La mise en place des parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de viser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture.

Afin de nourrir ces parcours en permettant aux professeurs qui le souhaitent d'approfondir la pratique artistique et les découvertes culturelles de leurs classes, le Rectorat a lancé un appel à projets pour le second degré, le 20 mai 2016, et la Direction académique, pour le premier degré, le 29 mai, afin de proposer aux écoles, aux collèges et aux lycées de développer des projets spécifiques à l'appui de leurs parcours d'éducation artistique et culturelle.

Ainsi, dès le début de cette année scolaire, en octobre 2016, ces projets pourront recevoir le soutien financier de l'Académie de Versailles (Rectorat et Direction académique des Yvelines). Ces financements sont complétés, directement ou indirectement, par les collectivités territoriales (Conseil départemental, Communautés d'agglomération, communes) et par le Ministère de la culture - Direction régionale des affaires culturelle d'Île-de-France (DRAC ÎdF).
En outre, la DRAC ÎdF a lancé un appel à projets de résidences territoriales artistiques et culturelles en milieu scolaire qui contribuent aussi à la construction de parcours d'éducation artistique de l'élève.

En 2016-2017, l'objectif est de maintenir les dispositifs académiques afin de permettre la création ou le renouvellement des partenariats entre des structures culturelles, des écoles, des collèges et des lycées au travers d'actions éducatives développées au sein du groupe classe et en atelier.
De plus, la DSDEN des Yvelines a initié, en 2015-2016, une grande opération territoriale inter-degrés en arts visuels et patrimoine intitulée « On n'y voit rien mais... » en partenariat avec la Direction du développement culturel du Château et avec le soutien du groupe MGEN. 482 classes (352 classes du 1er degré et 130 classes du 2nd degré), soit 12 168 élèves, ont été inscrites par leurs professeurs dans le cheminement proposé par le projet.
Fin septembre, le catalogue de l'exposition sera diffusé aux établissements ayant participés.

En tout, tous dispositifs et actions confondus, durant l'année scolaire 2015-2016, ce sont plus 55 000 élèves yvelinois qui ont traversé une action d'éducation artistique et culturelle constituée comme un parcours.

Les grandes opérations prévues pour 2016-2017

L'opération territoriale des concerts inter-degrés des chorales des Yvelines.


Cette opération vise à offrir une pratique vocale fédératrice autour d'une même œuvre musicale interprétée dans quatre grands concerts répartis dans différents bassins d'éducation du département. Pour chacun des quatre concerts envisagés, il y aura environ 200 élèves interprètes et 650 auditeurs, en majorité des parents d'élève. 24 chorales de collège et 8 classes d'écoles élémentaires se produiront en concert.


Quatre chorales de collège et quatre classes de CM2 travailleront ensemble l'œuvre musicale tout au long de l'année pour aboutir à deux grands concerts inter-degrés, un à la Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines et un à la Lanterne à Rambouillet. L'objectif de cette action est de faire coopérer plusieurs structures ou associations culturelles du département dont le noyau est composé de l'Association Musique et Education 78, du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale, et du Théâtre La Lanterne à Rambouillet. Deux concerts satellites engageant d'autres élèves d'autres collèges se dérouleront dans deux autres territoires des Yvelines, dans le Mantois et le bassin de Saint-Germain-en-Laye.


Ce projet qui engage 800 élèves choristes et 2 600 auditeurs d'un public essentiellement familial est un projet éducatif artistique et culturel territorial inter-degrés solidaire, fédérateur et créatif. Il a reçu le soutien du Conseil départemental.


Un nouveau projet de Concert du jardin des voix de l'académie de Versailles en Yvelines au Château de Versailles


Dans sa 4e édition, ce nouveau projet de concert devra mettre en valeur l'enseignement d'excellence des classes à horaires aménagés musicales à dominante vocale du département, notamment, à Magnanville, à Mantes-la-Jolie, à Saint-Germain-en-Laye, à Versailles. Il sera développé en partenariat avec les conservatoires, le Centre de musique baroque de Versailles et le Château de Versailles, et recevra le soutien du mécénat du groupe MGEN.

 



Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France