Dossier de rentrée 2020

Partager cette page

Une école toujours plus inclusive, ouverte à tous les élèves

Un accompagnement des familles renforcé.

Des moyens supplémentaires pour accueillir les élèves et soutenir les équipes.

Une collaboration accentuée avec le médico-social.

Au niveau national

Le grand service public de l’école inclusive initié à la rentrée 2019 a permis, malgré le contexte sanitaire, d’améliorer la scolarisation des élèves en situation de handicap. Cette ambition se concrétisera à la rentrée 2020 par une amplification des moyens alloués aux parcours scolaires et aux apprentissages des jeunes en situation de handicap.

 

Dans l'académie

L’académie propose  une offre de scolarisation riche et variée : 658 dispositifs ULIS, des unités d’enseignement (UE) de la maternelle au collège dont 11 UE externalisées dédiées à l’autisme. Elle a engagé une dynamique d’accompagnement à l’orientation et à l’insertion professionnelle : actions en faveur de l’accès aux études supérieures, et de l’apprentissage.

 

 

Ce qui change

  • Des familles mieux informées : un numéro vert unique pour toutes les démarches (0 805 805 100)
  • Une commission d’affectation dans chaque département afin de proposer une solution à chaque élève
  • Une généralisation des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) à l’horizon 2021 et un déploiement de PIAL renforcés avec le secteur médico-social
  • Des moyens supplémentaires : 22 nouveaux dispositifs ULIS, 6 nouvelles UEEA, une équipe mobile d’intervention par département, mise en place des comités départementaux de l’école inclusive
  • Un renforcement de la formation des enseignants et des AESH : formations à distance, webinaires spécifiques, ressources pédagogiques notamment au service des enseignants du 2nd  degré (guides, outils numériques ...)

 

Dans chaque département

Yvelines

Avec l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), une équipe d’appui pluridisciplinaire composée de psychologues, d’enseignants et de personnels médico-sociaux interviendra à la rentrée 2020 auprès des élèves de primaire en risque de rupture de scolarité.

La quatrième unité d’enseignement autisme ouvrira à l’école maternelle d’Ablis à la rentrée 2020. L’accueil de sept enfants de 3 ans dont les troubles ne permettent pas un accès à l’école maternelle dans les conditions habituelles est le fruit d’une collaboration forte avec l’ARS, le Sessad APAJH et la commune d’Ablis qui fournit les locaux adaptés.
 

Essonne

Le déploiement des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) renforcés repose sur le principe d’un soutien aux équipes et aux élèves porté par des équipes mobiles d’appui médico-social pour la scolarisation des enfants en situation de handicap qui interviennent sur un secteur regroupant plusieurs PIAL. En Essonne, la DSDEN et l’ARS collaborent à la création de ces pôles dans une logique de maillage du territoire.

Au cours du 1er trimestre 2020, les PIAL de Corbeil-Essonnes, Evry, Lisses, et Soisy-sur-Seine / Saint-Germain-Lès-Corbeil) se verront dotés d’une équipe mobile d’appui, venant renforcer les équipes enseignantes dans leur gestion de situations complexes.
 

Hauts-de-Seine

Pour améliorer les relations avec l’usager, le nouveau comité départemental de suivi de l’école inclusive en partenariat avec l’ARS et les acteurs de l’école inclusive, en particulier les familles, permet de mesurer la qualité inclusive de l’école : généralisation des PIAL, accès aux certifications ; la commission d’affectation partenariale permet de ne laisser aucun élève sans solution à la rentrée.

La commission départementale d’examens des situations complexes prend appui sur le partenariat singulier construit avec les établissements et services médico-sociaux, l’ARS, la MDPH et un regroupement d’associations de parents d’enfants en situation de handicap : SAIS 92. Les réponses sont construites conjointement pour apporter rapidement des solutions, temporaires ou pérennes, aux parents.
 

Val-d’Oise

Afin de poursuivre l’engagement d’une rentrée 100% inclusive et de couvrir l’ensemble du département, le Val-d’Oise modifie sa cartographie des PIAL. 64 PIAL interdegré ont ainsi été identifiés (contre 56 précédemment). Tous sont co-pilotés par un inspecteur de circonscription (1er degré) et un chef d’établissement (2nd degré). Leur mission est d’assurer le meilleur accompagnement humain de l’élève afin de développer son autonomie et de l’amener à la réussite.

Au collège Louise Weiss de Cormeilles-en-Parisis, ouvert à la rentrée 2019, la coordinatrice ULIS et l’AESH ont joué un rôle central pendant la période de confinement. Ils ont accompagné au jour le jour les élèves, en appelant directement les familles afin d’expliciter les consignes, d’aider à la réalisation des devoirs donnés ou à la transmission de ces derniers dans le cas des élèves en fracture numérique.

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France