Dossier de rentrée 2020

Partager cette page

Des alliances éducatives au coeur de la transformation de l'école

Une volonté d’offrir aux élèves des parcours ouverts sur l’Europe et le monde.

Un déploiement de l’enseignement en anglais d’une autre discipline.

Des pôles expérimentateurs dès la maternelle.

Au niveau national

L'éducation est l'affaire de tous : celle de l’Ecole, des familles mais aussi de tous les acteurs qui interviennent dans le champ éducatif. Les « alliances éducatives » entre tous ces acteurs permettent de créer une cohérence dans tous les apprentissages, chacun ayant ses compétences propres.

Les alliances éducatives ont été centrales pour dépasser la crise sanitaire : dans le déploiement des activités « 2S2C », dans le rôle joué par les cités éducatives, dans l’équipement et les usages numériques...

Les alliances éducatives seront également au cœur du grand programme de rénovation des écoles annoncé par le Président de la République.

 

Dans l'académie

Les cités éducatives constituent l’une des traductions concrètes des alliances éducatives dans l’académie. Dans 11 quartiers prioritaires, 126 000 enfants bénéficient du travail conjoint des collectivités, des services déconcentrés de l’Etat, des associations...

 

 

Ce qui change

Les alliances éducatives doivent avoir une place centrale durant les Etats généraux du numérique. Pour engager la transformation de l’école, au travers du numérique et du bâti scolaire, l’académie a initié le « Club des partenaires de l’École » qui réunit les représentants de l’académie de Versailles, des collectivités territoriales de la Région Île-de-France et des départements des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine et du Val-d’Oise.

Il se réunira à partir de la rentrée autour de trois thématiques : fracture numérique, espaces numériques de travail, formation.

 

Dans chaque département

Yvelines

Le déploiement des quatre Cités éducatives à Chanteloup-les-Vignes, à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et à Trappes renforce la synergie entre les différents acteurs au sein de l’école et en dehors afin de mieux coordonner et accompagner le parcours des élèves. Dans le cadre d’une gouvernance territoriale et partenariale, les programmes d’actions ont permis de co-construire une vision ambitieuse et partagée au service de la réussite des élèves au sein de ces territoires.

Un nouveau collège ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2021 dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie. Porté par un projet pédagogique et éducatif ambitieux, ce nouvel établissement repose sur une approche globale du parcours l’élève, en lien avec la dynamique territoriale portée par la Cité éducative et le réseau Ville apprenante de l’Unesco.
 

Essonne

Que ce soit dans les écoles rurales ou dans les collèges de l’Essonne, la DSDEN, accompagnée par la direction académique pour le numérique éducatif (DANE), collabore avec l’ensemble des collectivités locales et territoriales pour adapter équipements numériques et usages éducatifs.

Le Conseil départemental de l’Essonne lance un vaste plan d’équipement individuel pour les élèves de 6e et leurs enseignants. Un tiers des collèges, volontaires, seront dotés en PC à la rentrée 2020. Durant cette première année d’expérimentation, un travail d’accompagnement et d’évaluation sera conduit avec la DANE, la DSDEN et les conseillers de bassins afin de mieux partager les conditions de réussite et préalables à une extension de cette démarche à d’autres collèges.

 

Hauts-de-Seine

Le numérique est au cœur de la continuité éducative pour les élèves, les parents et les équipes des collèges du département. Fruit d’un partenariat ambitieux avec le Conseil départemental, le numérique éducatif fournit des outils pratiques, dynamise les espaces d’enseignement et de travail et contribue à la communication au sein des établissements.

Au collège Maréchal Leclerc à Puteaux, une commission associant les parents, usagers de l’Espace Numérique de Travail, a été mise en place. Les élèves ont participé au défi « Imagine ton collège » en proposant un projet de salle partagée avec les parents d’élèves et les partenaires en convention avec le collège. Les élèves mobilisés travaillent avec un architecte missionné par le Conseil départemental.. 
 

Val-d’Oise

Tutorat, mentorat étudiant, financement d’équipements numériques, fiches de liaison avec les familles pour les diriger vers l’appui le plus adapté (social, éducatif, linguistique) : les cités éducatives du Val-d’Oise sont pleinement mobilisées dans la période actuelle et bénéficient du partage d’information et de la coordination départementale.

A Garges-lès-Gonesse : un projet d’éloquence pour les collèges et le lycée, un dispositif passerelle pour les élèves exclus temporairement et une enquête de climat scolaire sur l’ensemble de la cité.
A Sarcelles : une crèche itinérante pour permettre aux parents d’assister à une réunion et un projet alter-ego pour former des parents élus.

A Villiers-le-Bel, le petit-déjeuner à l’école, un parcours de santé et un dispositif d’accrochage scolaire.

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France