Dossier de rentrée 2020

Partager cette page

Une priorité au premier degré pour atteindre les 100% de réussite

Une priorité au premier degré pour atteindre les 100% de réussite.

Des classes dédoublées en éducation prioritaire pour lutter contre la difficulté scolaire.

Des mesures fortes en faveur des directeurs d’école.

Une formation rénovée et renforcée des enseignants en maths et en français.

Au niveau national

Pour combattre la difficulté scolaire dès les premières années des apprentissages fondamentaux, le dédoublement des classes de CP et CE1 a été mis en place dans toutes les écoles d’éducation prioritaire. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la priorité donnée au primaire : 100% des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l’école primaire.

Des mesures en faveur des directeurs d’école ont été prises : outils simplifiés, limitation des sollicitations, recrutement d’apprentis et de jeunes en service civique, deux jours de formation par an, indemnité supplémentaire à l’automne.

 

Dans l'académie

Dans l’académie, près de 33 000 élèves bénéficient du dédoublement des 2 500 classes de CP et CE1. Les moyens supplémentaires obtenus dans l’académie permettent d’engager le travail pour limiter à 24 le nombre d’élèves par classe en grande section.

 

Ce qui change

  • Développer le sport et la culture : éducation physique et sportive et éducation artistique et culturelle, en lien avec les partenaires.
  • Rénover la formation : plus de proximité, sur la durée, liant apports théoriques et pratiques de classe (observations, outils communs...).
  • Renforcer la formation : pour chaque enseignants, cinq jours de formation en mathématiques et cinq jours en français tous les six ans, en plus des 18h annuelles d’accompagnement pédagogique.
  • Poursuivre les plans maths et lecture au service des apprentissages des élèves.

 

Dans chaque département

Yvelines

Depuis un an, un « plan lecture » est déployé à l’initiative du directeur académique des Yvelines. Ce plan a débuté par la formation de tous les enseignants de CP en REP et REP+. Il sera déployé, cette année, en CE1 en éducation prioritaire et en CP hors éducation prioritaire, pour répondre au désir exprimé par les enseignants. Pour l’été, 3 000 élèves de CP ont reçu un kit lecture « C’est parti pour le CE1 ». Une fête de la lecture sonnera la rentrée.

L’école Blaise Pascal de Poissy, suivie par la rectrice de l’académie, a mis en application le plan lecture pendant un an : appui sur les évaluations nationales, échanges personnalisés avec les familles, journées de formation et application dans la classe, pour faire progresser des élèves qui rencontraient de vraies difficultés en début d’année scolaire.

 

Essonne

Le plan de formation proposé aux enseignants du premier degré a été pour cette rentrée 2020 repensé.

En lien avec les priorités nationales et académiques, il est construit cette année autour des 4 pôles des projets d’école :

  • ambition et excellence
  • bien-être
  • cultures et citoyenneté responsable
  • équité et inclusion

Dans la perspective du « Grand oral », s’appuyant sur les résultats des évaluations de la maternelle, un plan de formation en français autour de l’oral est mis en place de la maternelle au CM2. Un concours d’éloquence destiné à valoriser les résultats des élèves et les pratiques des enseignants sera proposée sur les cycle 3. La finalisation sera sous forme de rencontre.

 

Hauts-de-Seine

L’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire réaffirme le rôle décisif de la maternelle dans la réduction des inégalités. Parents, enseignants, péri-scolaire, petite enfance, artistes, associations forment une chaîne éducative. Se connaître, se reconnaître dans les expertises respectives de chacun devient un axe transversal de la formation départementale.

Un séminaire départemental a réuni au nouveau lycée de Boulogne, inspecteurs, directeurs, enseignants, formateurs, coordonnateurs de réseaux et partenaires pour des échanges fructueux. Lors de cette journée, les fondements d’une alliance éducative ont été posés pour une meilleure complémentarité et cohérence des actions de chacun dans un but commun : l’intérêt du jeune enfant.

 

Val-d’Oise

Les plans français et mathématiques prennent une place importante dans le cadre du plan de formation des enseignants. Chaque circonscription a identifié un référent pour le plan français et un pour le plan mathématiques. Ces personnels seront formés afin de prendre en charge la formation de la totalité des enseignants au cours des années à venir.

Pour la rentrée scolaire 2020, le Val-d’Oise comptera 470 classes de CP et 463 classes de CE1 dédoublés. Les grandes sections ont également été dédoublées dans l’ensemble des écoles REP+ du département, dont la grande majorité se trouvent dans les cités éducatives (188 classes dédoublées). L’augmentation du nombre d’élèves entraine 181 ouvertures de classe.

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France