Devenez auteur pour le CNED

 

Favoriser une école de l'engagement

Partager cette page

Une expérimentation réussie du Service national universel

Un Service national universel impliquant tous les jeunes de 16 ans du pays.

Trois temps : séjour de cohésion, mission d’intérêt général, phase d’engagement facultative.

Une expérimentation positive dans le département du Val d’Oise.

Au niveau national

Le gouvernement développe un Service national universel (SNU) ayant vocation à impliquer tous les jeunes du pays à l’âge de 16 ans. Ce SNU vise à renforcer la cohésion sociale et territoriale, à prendre conscience des enjeux de défense et de sécurité nationale, à développer une culture de l’engagement et à accompagner l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Le SNU se déroule en trois temps :

  • Séjour de cohésion de 12 jours en hébergement collectif effectué en dehors du département de résidence, l’année qui suit la classe de 3e ;
  • Mission d'intérêt général de 2 semaines consécutives (hors temps scolaire) ou « perlée » tout au long de l'année (minimum 84 heures) dans les mois qui suivent ;
  • Phase d’engagement facultative de 3 mois minimum entre 16 et 25 ans.

En 2019, 2 000 jeunes ont participé à l’expérimentation du SNU.

 

Dans l'académie

Le département du Val d’Oise fait partie des départements expérimentateurs du SNU. Concrètement :

  • 120 volontaires valdoisiens ont participé au SNU dans d’autres départements : 60 filles et 60 garçons, issus de 57 dans 184 communes du département, scolarisés en lycée général et technologique (61 %), lycée professionnel (30 %), en CAP (7,5 %) ou apprentis (2,5 %).
  • 119 volontaires venus d’autres départements ont participé au SNU dans le Val d’Oise.

Le séjour de cohésion a permis aux jeunes :

  • De participer à des modules collectifs et intéractifs : initiation au du code de la route, formation aux geste de premiers secours en situation de simulation d’accident, activités sportives et de cohésion, développement durable et transition écologique, défense et sécurité nationale, citoyenneté et institutions nationales et européennes, connaissance des services publics et accès aux droits.
  • De bénéficier d’un bilan personnel : bilan de santé, évaluation des apprentissages fondamentaux de la langue française, point d’étape sur les compétences (notamment numérique).

 

Ce qui change à la rentrée 2019

Les 2 000 jeunes impliqués dans cette expérimentation vont désormais participer à la deuxième phase du SNU, la mission d’intérêt général, entre juillet 2019 et juin 2020. Les jeunes valdoisiens pourront la réaliser au sein d’un service public, d’une collectivité territoriale, d’un corps en uniforme ou d’une association du Val-d’Oise. La mission devra couvrir l’une de ces thématiques : défense et mémoire, sécurité, solidarité, santé, éducation, culture, sport, environnement et développement durable, citoyenneté, développement international et action humanitaire.

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France