Toutes les actualités

Partager cette page

Un séminaire pour développer les actions de co-éducation dans l'académie
Projet académique  - 26/11/2018

Le mardi 20 novembre s’est tenu au lycée militaire de Saint-Cyr-l’Ecole le séminaire "Les relations École-familles à l’horizon 2020". Ouvert par Charline Avenel, il présentait les dispositifs de co-éducation mis en place dans l'académie et à l'échelle nationale.

Devant un auditoire de plus de 250 personnes, au premier rang desquelles les Directeurs académiques des quatre départements de l'académie, Charline Avenel, rectrice de l’académie de Versailles, chancelière des universités, a ouvert le séminaire en rappelant la politique engagée dans l’académie depuis 2016 au sujet du climat scolaire. Cette politique est au cœur des débats de l’Ecole de la confiance impulsée par le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse. La rectrice a souligné l’importance de la place des parents pour installer un climat scolaire de qualité dans chaque école et dans chaque établissement.

les interventions qui se sont succédées tout au long de la journée ont mis en évidence l’importance de la place des parents pour installer un climat scolaire de qualité, la recherche ayant depuis longtemps démontré qu'il s'agit d'un facteur d’amélioration des résultats scolaires et du bien-être de chacun.

 

 

Le séminaire était organisé par le groupe académique « coéducation avec les familles », co-piloté par Séverine Hennebick, conseillère technique Service social de la rectrice et Isabelle Mercier, IA IPR EVS. Ce groupe est constitutif de la Cellule Académique Climat Scolaire, pilotée par Philippe Lods, Conseiller technique EVS de la rectrice. Il a réuni inspecteurs, chefs d’établissements, conseillers techniques de la rectrice, personnels d’enseignement, d’éducation, d’orientation, de santé et de service social, parents d’élèves, associations, chercheurs.

Après un rappel historique de la place des parents dans l’Ecole par Paul Baquiast, historien et proviseur du lycée Santos du Mont à Saint Cloud, Patrice Dutot, médiateur académique a présenté le rôle des médiateurs et un bilan des saisines des familles, reflet des réclamations, essentiellement liées à l’orientation, à l’affectation et à la vie scolaire.

Gilles Monceau, professeur des universités en sciences de l’éducation à l’université de Cergy et directeur du laboratoire EMA (Ecole Mutations et Apprentissages) a abordé le thème de la diversité du rapport des parents à l’Ecole.

A ces approches, en grande partie théoriques, a succédé une présentation d’expériences diverses de coéducation menées dans l’académie : « Parents-profs, croisons nos savoirs » action menée dans le premier degré à Grigny en partenariat avec l’association ATD ¼ monde, le dispositif mis en place à Villiers le Bel dans deux écoles élémentaires avec l’association REPERE « Rassembler Parent Enfant Enseignant Pour Réussir Ensemble », l’Espace parent créé à l’école maternelle Balzac à Nanterre et pour finir, une expérimentation menée au collège Nicolas Boileau à Saint Michel sur Orge par Anne-Laure Arino,  actuellement proviseure au lycée La plaine de Neauphle à Trappes, relative à la présence de tous les parents lors des conseils de classe. Jean-Louis Auduc, membre du conseil des sages « laïcité » a animé la présentation des expériences.

 

 

Le séminaire s’est poursuivi l’après-midi avec, en ouverture, l’intervention de madame Véronique Gasté, cheffe du bureau de la santé, de l’action sociale et de la sécurité à la DGESCO qui a mis en évidence, à travers les nombreux axes de travail de la DGESCO, que les relations Ecole-Familles sont une des priorités ministérielles.

Philippe Bongrand, maître de conférence à l’université de Cergy, accompagné de sa collègue Pascale Ponte, ont rapporté leurs travaux au sein du dispositif LéA, Lieu d’éducation Associé, installé au collège Sonia Delaunay à Grigny.

Catherine Hurtig-Delattre, directrice d’école, formatrice à l’Institut Français de l’Education, à Lyon, a interrogé la posture des professionnels de l’éducation vis-à-vis des parents, entre partenariats et coéducation.

Laurence Picard, IEN ASH, Conseillère technique de la rectrice, a complété la diversité des approches par celle attachée à la place des parents d’élèves porteurs de handicap.

 

Télécharger les présentations des intervenants

 

Les médiateurs

La médiation existe depuis 1998. Elle a pour objectif de faciliter les relations entre les usagers ou les personnels et les services de l'Éducation nationale dont ils dépendent. Pour saisir le médiateur, vous devez avoir effectué une première démarche auprès de l'établissement ou du service qui a pris la décisions.

Le médiateur académique n’a aucune position hiérarchique. Il est bénévole et nommé sur proposition du médiateur national.
Le médiateur n’est pas décisionnaire.

En savoir plus :

Page des médiateurs sur le site académique

Rapport annuel de la médiatrice de l'Éducation nationale

En savoir plus
Bibliographie et sitographie

Sur le site du Ministère de l'Éducation nationale

Renforcer le dialogue avec les parents

Malette des parents

Les parents à l'École 

Sur Eduscol

Parents d'élèves

Soutien à la parentalité

Focus sur les pratiques de co-éducation

Canopé

Co-éducation sur le Site Climat scolaire de Canopé 

la page ressources 


Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France