Toutes les actualités

Partager cette page

L'académie de Versailles brille aux olympiades nationales de mathématiques 2018
Evénement  - 14/06/2018

Des élèves de l'académie on été mis à l'honneur lors de la remise des prix des olympiades de mathématiques qui s'est déloulée le 8 juin dernier au ministère de l'éducation nationale.

Palmarès de l'académie de Versailles aux olympiades nationales de mathématiques

5 lauréats académiques ont été distingués parmi les 41 lauréats nationaux.

Médaille d'or :  Emilie AVEROUS, série S, lycée Hoche, Versailles (78)

Médaille d'argent : Raphaël MARTIN-PENON, série S, lycée La Salle Passy Buzenval, Rueil-Malmaison (92)

Médaille de bronze : Clément CHAPOT, série S, lycée Sainte-Thérèse, Rambouillet (78)

Prix premier accessit :   Pierre AYANIDES, série S, lycée Franco-allemand, Buc (78)

                                              Enora PETRY, série S, lycée Notre-Dame, Saint-Germain-en-Laye (78)

                          

                                                                                                                                       © Education nationale

Candidats dont la copie, excellente, a été sélectionnée pour la discussion finale par le jury national, mais non primée
  • Georges AYOUB, série ES, Lycée Sainte-Marie Antony (92)   
  • Auguste BRETILLOT, série L, Lycée Saint-Dominique, Neuilly-sur-Seine (92)

Candidats dont la copie, remarquable, a été transmise au jury national mais non sélectionnée pour la délibération finale
  • Pierre-Louis BURDEAU, série S, Lycée Saint-Jean-Hulst, Versailles (78)
  • Nicolas MARGOSSIAN , série STI2D, Lycée Jean Perrin, Saint-Ouen-L'Aumône (95)

 

Féliciter les lycéens et collégiens talentueux, c'est bien, mobiliser l'institution pour dynamiser l'enseignement des mathématiques, c'est essentiel.


Les Olympiades dans l'académie de Versailles

L'académie de Versailles organise chaque année trois concours :
  • les Olympiades nationales de mathématiques, ouvertes à tous les élèves de toutes les sections générales et technologiques de première avec, rappelons-le, des sujets adaptés ;
  • le concours René Merckhoffer, Olympiades de mathématiques de quatrième, organisé conjointement cette année avec 10 autres académies (en 2006, nous étions seuls, nous avons été rejoints successivement par Rouen, Amiens, la Corse, Caen, Lyon, Grenoble, Besançon, Reims, Orléans-Tours et Nancy-Metz) ;
  • les Olympiades par équipe, ouvertes aux triplettes d'élèves de troisième ou seconde (la mixité des niveaux étant permise).

Pour faire des mathématiques, il faut rédiger des preuves. S'adresser à un lecteur inconnu et lui faire comprendre le problème et la solution qu'on y apporte.

C'est ce que font, de manière remarquable, les meilleures copies, qu'on a vraiment plaisir à lire. Une vraie récompense pour les correcteurs, environ 200, tous bénévoles.

Palmarès académique 2018



Le soutien de nos partenaires

Le centre Inria Saclay-Île de France, les sociétés Wolfram Research, CASIO, Texas Instruments, les Éditions Eyrolles, le Crédit Mutuel Enseignant de Versailles, la société Numworks, récemment créée, nous ont permis de doter les lauréats : montres connectées offertes par Inria Saclay, licences d'utilisation du logiciel Mathematica de Wolfram, calculatrices dernière génération, livres de robotique (Eyrolles) et de mathématiques (106 ouvrages offerts grâce au don du Crédit Mutuel Enseignant).

L'université de Versailles Saint Quentin en Yvelines accueille des stages de la Pépinière académique de mathématiques, les délibérations et la remise des prix des Olympiades.

Le centre Inria de Saclay-Île de France offre les rafraîchissements.

Monsieur Philippe Colliard, professeur à présent retraité, correcteur des olympiades et auteur du livre « Donc, d'après... », a donné des exemplaires de son ouvrage aux lauréats du concours René Merckhoffer.

Le conférencier, pour la cérémonie de remise des prix était Jean-Louis Brahem, architecte et professeur de géométrie en école d'architecture, qui a effectué devant élèves, parents, professeurs et chefs d'établissements, un « Voyage en géométrie » (c'est le titre de son dernier ouvrage).


Le niveau mondial à portée de RER

L'Institut des hautes études scientifiques de Bures sur Yvette célèbre cette année son soixantième anniversaire.

Cette fondation privée reconnue d'intérêt public accueille, autour de quelques prestigieux professeurs permanents, des chercheurs du monde entier venus passer quelques mois pleinement consacrés à leurs recherches.

La médaille Fields a consacré les travaux de nombre de pensionnaires de l'I.H.E.S.

On est au plus haut niveau des mathématiques et de la physique théorique (Thibault DAMOUR, médaille d'or du C.N.R.S. 2017).

Ici, on a de la considération pour l'enseignement secondaire : des lycéens de l'académie de Versailles ont participé à la célébration du cinquantenaire de l'Institut, à la création de la Fondation Jacques Hadamard, et ils sont depuis quelques années accueillis un samedi matin pour une visite guidée et des conférences. Le 2 juin, ce sont 66 lycéennes et 44 lycéens, désignés par leurs établissements et encadrés par les Inspecteurs pédagogiques régionaux, qui étaient accueillis. Emmanuel Ullmo, Directeur, retraçait pour eux l'histoire du problème de l'empilement des sphères et Vincent Bansaye, enseignant à l’École Polytechnique, les initiait à l'utilisation des probabilités dans les sciences du vivant. L'occasion fut saisie plusieurs fois de rappeler que la recherche de haut niveau en mathématiques est ouverte aux femmes, et qu'elles ne doivent pas craindre de s'y lancer.


Cinq sur quarante et un

Les Olympiades nationales de mathématiques ont rassemblé près de 22 000 candidats.

Le jury national a distingué 41 lauréats, dont 5 parmi ceux dont la copie lui avait été adressée par le jury versaillais.

Il y a trois niveaux de prix et deux niveaux d'accessit. Émile AVEROUS (lycée Hoche de Versailles, série S) obtient un premier prix, Raphaël MARTIN-PENON (lycée La Salle Passy Buzenval de Rueil-Malmaison, série ES) un deuxième prix, Clément CHAPOT (lycée Sainte Thérèse de Rambouillet, série S) un troisième prix, Énora PÉTRY (lycée Notre Dame de Saint Germain en Laye, série S) et Pierre AYANIDÈS (lycée Franco-allemand de Buc) un premier accessit.

Félicitations.



Contact :
Evelyne Roudneff, coordinatrice des Inspecteurs de mathématiques




Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France