Inscrivez-vous aux concours de recrutement d'enseignants

 

Pôle civique

Partager cette page

Mémoire et citoyenneté
01/03/2018

Textes fondamentaux et ressources

Les valeurs de la République

L'École doit transmettre aux élèves l'ensemble des valeurs républicaines à travers ses enseignements, la vie scolaire et l'ensemble des actions éducatives qu'elle porte.

Histoire et Mémoire

La question des relations entre histoire et mémoire et la nécessaire distinction entre devoir de mémoire et travail d'histoire ont été envisagées dans un colloque essentiel de 2011 dont les actes sont consultables en ligne.

Convention interministérielle égalité filles / garçons

Depuis 1989, les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur contribuent à favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes.

Éduquer aux droits de l'Homme

L'éducation aux droits de l'Homme et du citoyen fait partie des missions fondamentales de l'Éducation nationale. L'École doit préparer chaque élève à sa vie de citoyen. L'éducation aux droits de l'Homme en général et aux droits de l'enfant en particulier fait partie intégrante des programmes d'enseignement. Elle est au fondement de la lutte contre l'intolérance, le racisme et l'antisémitisme.

La réserve citoyenne

L'École de la République valorise et diversifie les formes d'engagement individuel. La réserve citoyenne permet aux équipes éducatives des écoles et établissements scolaires, publics et privés, de faire appel plus facilement à des intervenants extérieurs pour illustrer leur enseignement ou leurs activités éducatives, afin de contribuer à transmettre les valeurs de la République, notamment en matière de laïcité, d'égalité et de lutte contre toutes les formes de discrimination.

Évènements

Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité

Le 27 janvier a lieu la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité.

Chaque année, le ministère chargé de l'Éducation nationale invite la communauté éducative à engager une réflexion avec les élèves sur l'Holocauste et les génocides reconnus, en liaison avec les programmes scolaires.

Semaine contre le racisme et l'antisémitisme

La Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. En proclamant cette journée en 1966, l'Assemblée générale de l'ONU a engagé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

Journée du souvenir des victimes de la déportation

Le dernier dimanche d'avril est chaque année dédié à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale. Des actions sont mises en œuvre avec les fondations et les associations de mémoire. Cette journée est l'occasion de sensibiliser les élèves au monde de l'internement et de la déportation.

Journée de l'Europe

La journée du 9 mai commémore la déclaration de Robert Schuman marquant le début de la construction communautaire. Cette journée est l'occasion de familiariser les citoyens avec l'Europe. Des activités peuvent être organisées dans les écoles et établissements scolaires pour sensibiliser les élèves.

Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Le 10 mai a été choisi en référence au 10 mai 2001, jour de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi reconnaissant la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité (loi n° 2001-434 du 21 mai 2001).

Journée nationale de la Résistance

La Journée nationale de la Résistance est célébrée le 27 mai.

Cette journée, dont la date a été choisie en référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) le 27 mai 1943, fournit l'occasion d'une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du CNR.

Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale

La commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d'une épreuve qui engagea l'ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée.
Cent ans après ce terrible conflit, il s'agit pour les États européens d'être porteurs d'un message de paix, afin de contribuer à la construction d'un avenir commun.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France