Pôle civique

Partager cette page

Mémoire et citoyenneté
01/03/2018

  • Principe

Les valeurs de la république

L'École doit transmettre aux élèves l'ensemble des valeurs républicaines à travers ses enseignements, la vie scolaire et l'ensemble des actions éducatives qu'elle porte.

  • Conventions

Convention interministérielle égalité filles / garçons

9 mai, journée de l'Europe

La journée du 9 mai commémore la déclaration de Robert Schuman marquant le début de la construction communautaire. Cette journée est l'occasion de familiariser les citoyens avec l'Europe. Des activités peuvent être organisées dans les écoles et établissements scolaires pour sensibiliser les élèves.

Education à la citoyenneté

La lettre « Innov'info » a comme objectif de faire connaître aux différents acteurs éducatifs les actions innovantes conduites dans les écoles et les établissements scolaires sur des priorités et thèmes de l'action ministérielle.

Semaine contre le racisme et l'antisémitisme

La Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. En proclamant cette journée en 1966, l'Assemblée générale de l'ONU a engagé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

  • Evénements

Concours La flamme de l'égalité

Les Ministères chargés de l'Education nationale et des Outre-mer, le Comité National pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage (C.N.M.H.E.) et la Délégation Interministérielle pour la Lutte contre le Racisme l'Antisémitisme et la Haine anti-L.G.B.T. (DILCRAH) s'associent à nouveau pour la 3ème édition du concours national « La Flamme de l'égalité ».

Jusqu'au 7 février 2018, les enseignants du primaire et du secondaire - collèges et lycées d'enseignement général, technique et professionnel - sont invités à mener avec leurs élèves une réflexion et à réaliser un projet sur l'histoire des traites et des captures, sur la vie des esclaves et les luttes pour l'abolition, sur leurs survivances, leurs effets et leurs héritages contemporains.

Concours Les petits artistes de la mémoire et Bulles de Mémoire

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (O.N.A.C.V.G.) s'attache à transmettre la mémoire de manière originale, notamment au travers de la promotion de deux concours : Les Petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants », le concours BD : « Bulles de Mémoire »

Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Le 10 mai a été choisi en référence au 10 mai 2001, jour de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi reconnaissant la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité (loi n° 2001-434 du 21 mai 2001).

Journée nationale de la Résistance

Le 19 juillet 2013, l'Assemblée nationale a adopté, à l'unanimité, une proposition de loi émanant du Sénat instaurant le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance.

Cette journée, dont la date a été choisie en référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) le 27 mai 1943, fournit l'occasion d'une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du C.N.R.

Histoire et Mémoire

L'ancienne confrontation entre "histoire" et "mémoire", naguère dominée par l'opposition entre Lavisse et Péguy, a resurgi dans le débat historiographique et civique depuis vingt ans.

La mémoire est devenue un objet d'histoire ; il n'appartient donc pas à l'Assemblée nationale de décider si le massacre des Arméniens est un génocide.

Cette tâche incombe aux historiens.

Il existe donc un devoir d'histoire qui respecte les règles du métier d'historien et qui se distingue du devoir de mémoire.

La présence de cette mémoire à des effets induits en classe, elle fait partie de nos sociétés, c'est un fait d'histoire, un fait réel mais elle soulève aussi la question des commémorations.

N'y a t-il pas danger à multiplier les commémorations ?

Mémoire et Histoire

Adossée à l'enseignement de l'histoire en classe, l'Institution scolaire participe à la politique de mémoire, qui met l'accent sur certains faits historiques dans le but de construire une mémoire collective autour de valeurs partagées et de contribuer au sentiment d'appartenance commune : le vivre ensemble

Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité

Le 27 janvier a lieu la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité.

Chaque année, le ministère chargé de l'Éducation nationale invite la communauté éducative à engager une réflexion avec les élèves sur l'Holocauste et les génocides reconnus, en liaison avec les programmes scolaires.

Prix Annie et Charles Corrin

Charles Corrin est un survivant d'Auschwitz, déporté depuis la Pologne en 1944. En 1946, Charles Corrin émigre en France.

Jusqu'à sa disparition le 11 novembre 1991, son action militante au sein de la communauté juive ne connaîtra pas de frein.

En 1989, il crée au sein du Fonds social juif unifié, le fonds Annie et Charles Corrin, proposant par la remise d'un prix annuel, de récompenser un travail pédagogique sur la Shoah : travail d'enseignants et d'élèves réalisé dans le cadre de la classe, ou initiative de caractère associatif en liaison avec la jeunesse.

Concours scolaire franco-allemand Eustory

Élèves français et allemands s'expriment sur la question de la paix avant, pendant et après la Première Guerre mondiale.

Les élèves de la 4e à la terminale ont jusqu'au 25 mars 2018 pour faire parvenir leur contribution au concours d'histoire scolaire franco-allemand. Chacun peut se présenter individuellement ou en groupe. La forme du projet est complètement libre : il pourra aussi bien s'agir de documents audio ou vidéo que d'un blog...

Concours Les petits artistes de la mémoire

Pluridisciplinaire et ouvert à la créativité des élèves, le concours des « Petits artistes de la Mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants » invite les élèves de C.M.1-C.M.2 à s'approprier l'histoire du conflit, à partir de l'appréhension de ses mémoires, par l'élaboration d'une production artistique.

Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale

a commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d'une épreuve qui engagea l'ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée.
Cent ans après ce terrible conflit, il s'agit pour les Etats européens d'être porteurs d'un message de paix, afin de contribuer à la construction d'un avenir commun.

Journée du souvenir des victimes de la déportation

Le dernier dimanche d'avril est chaque année dédié à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale. Des actions sont mises en œuvre avec les fondations et les associations de mémoire. Cette journée est l'occasion de sensibiliser les élèves au monde de l'internement et de la déportation.

C.N.R.D.

Le concours national de la Résistance et de la Déportation (C.N.R.D.) est ouvert aux collégiens de troisième et aux lycéens en France et dans les établissements scolaires français à l'étranger. Il perpétue chez les élèves la mémoire de la Résistance et de la Déportation pour leur permettre de s'en inspirer et d'en tirer des leçons civiques dans leur vie d'aujourd'hui. Pour l'année scolaire 2017-2018, le thème est "S'engager pour libérer la France".

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France