Scolarisation des élèves à besoins éducatifs spécifiques

Partager cette page

Santé à l'école

Service de promotion de santé en faveur des élèves.

Deux services y contribuent :

  • Le service médical élèves       
  • Le service infirmier

Les missions de ces services sont définies par la circulaire n° 2001-012 du 12-1-2001, BO n° 1 du 25 janvier 2001, orientations générales pour la politique de santé en faveur des élèves. La mission de l’école dans le domaine de la promotion de la santé s’intègre dans le processus éducatif concernant l’ensemble des élèves (circulaire n° 2011-216 du 2-12-2011, politique éducative de santé dans les territoires académiques).

Elle vise à :

  • favoriser l’équilibre et le bien être physique, mental et social des élèves afin de contribuer à la réalisation de leur projet personnel et professionnel et détecter précocement les difficultés susceptibles d’entraver la scolarité
  • agir en appui de l’équipe éducative pour un meilleur accompagnement des élèves
  • faciliter leur accès aux soins
  • développer une dynamique d’éducation à la santé
  • contribuer à faire de l’école un lieu de vie prenant en compte les règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie
1. LE SERVICE MÉDICAL ÉLÈVES :

Coordonnées du siège :

2A avenue des arpents,

immeuble le président

95525 Cergy-Pontoise cedex


Secrétariat tél. : 01 79 81 22 94

fax : 01 79 81 22 99

mail : ce.ia95.med@ac-versailles.fr

 

1.1 Missions de ce service :

1.2 Organisation sur le département :


37 médecins et 15 secrétaires travaillent dans les établissements scolaires de la maternelle aux classes post bac et assurent des permanences dans les centres médico-scolaires (CMS), en cours de développement dans le Val-d’Oise à:

- Sannois : 46 Boulevard Charles de Gaulle - Tél. : 01 39 81 54 94
- Taverny : 3 rue Leraudat - Tél. : 01 39 95 60 83
- Herblay : école J. Louis Etienne 1 esplanade des Frères Lumière - Tél. : 01 34 50 46 05
- L’Isle-Adam : Avenue Abbé Breuil - Tél. : 01 34 08 24 79
- Domont : 6 allée des promeneurs - Tél. : 01 39 91 18 13
- Soisy-sous-Montmorency : 10 rue des écoles - Tél. : 01 34 05 21 55
- Cergy : Les chênes Bruns, Boulevard de l’Oise - Tél. : 01 30 83 44 73
- Saint-Ouen l’Aumône : Ruelle d’Arras - Tél. : 01 34 63 77 14
- Montmorency : 103 avenue Charles de Gaulle - Tél. 01 34 12 55 22
- Saint-Brice-sous-forêt : Rue de la plante aux flamands - Tél. : 01 34 19 08 10
- Eaubonne : école élémentaire du Mont d’Eaubonne, 24 rue de Soisy - Tél. :01 34 28 13 19
- Villiers-le-Bel : 5 allée de derrière les murs - Tél. : 01 39 35 86 69
- Sarcelles : cabinet médical de l'école Pasteur, boulevard Maurice Ravel - Tél. : 01 39 93 29 55
- Goussainville :centre municipal de santé Pierre Rouquès, 2 rue du Maréchal Delattre de Tassigny - Tél. : 01 39 88 88 32
2. LE SERVICE INFIRMIER :

2.1. Les missions de l’infirmière conseillère technique départementale :
Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique de santé arrêtée par le ministre et les orientations définies par le recteur. Elle assure la coordination des différentes activités des infirmiers(ères) dans le département.

2.2. Les missions des infirmiers(ères) de l'éducation nationale :
La mission des infirmiers(ères) de l’éducation nationale s‘inscrit dans la politique générale de l’Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants. Circulaire n°2001-014 du 12/01/2001.
L’infirmier(ère), placé(e) sous l’autorité hiérarchique du chef d’établissement, est présent(e) au quotidien dans l’environnement des élèves tout au long de leur scolarité. Il (elle) est le référent santé tant dans le domaine individuel que collectif.
Il (elle) a un rôle de conseiller en matière de prévention, d’éducation à la santé, d’hygiène et de sécurité auprès des directeurs d’école et des chefs d’établissement. Brochure "l'hygiène et la santé dans les écoles primaires" (208 Ko), Eduscol.
Le directeur d’école ou le chef d’établissement s’appuie sur l’avis technique de l’infirmier(ère) pour l’organisation des soins et des urgences. Protocole d'organisation des soins et des urgences BO n°1 du 6 janvier 2000.
Il (elle) réalise des dépistages et suivis infirmiers afin de repérer les difficultés de santé, d’apprentissage et les élèves fragilisés.
En lien avec la communauté scolaire, l’infirmier(ère) développe une dynamique d’éducation pour la santé dans le cadre du C.E.S.C. Les actions d’éducation à la santé visent à rendre l'élève responsable, autonome et acteur de prévention.
Elle participe à l’inclusion et suivi des élèves handicapés ou malades chroniques, à la protection des enfants en danger ou victimes de mauvais traitements.

2.3. Infirmiers coordinateurs de bassin :
Le département du Val-d’Oise est découpé en 6 bassins d’éducation.
12 infirmiers coordinateurs assurent l’animation des bassins. Ils sont réunis régulièrement à la DSDEN où des groupes de travail sont organisés par l’infirmière conseillère technique départementale.

2.4. Infirmiers référents en Éducation pour la santé et la citoyenneté :
Les actions d’Éducation pour la santé et la citoyenneté accompagnent l’élève pendant tout son parcours scolaire. Elles visent à rendre l’élève autonome et acteur de prévention.
BO spécial du 25 Janvier 2001
circulaire n° 2011-216 du 02 décembre 2011

Des infirmiers référents assurent, par thématique, l’analyse, la mutualisation des outils (de diagnostic, d’animation, d’évaluation et de valorisation) utilisés lors des projets et actions départementaux.

2.5. Contacts :

Infirmière conseillère technique départementale : Sophie DESMURS
Adjointe en charge du dossier secourisme : Sylvie DESBOIS
Secrétariat : 01 79 81 22 93
ce.ia95.inf@ac-versailles.fr
Assistante : Nadjmounnissa ASHRAF
Assistante du dossier secourisme : Catherine DALLONGEVILLE
 

2.6. Secourisme : Gestes de premiers secours en milieu scolaire
L’apprentissage des gestes de premiers secours favorise l’élève à devenir un acteur de sécurité civile à part entière, en développant ses compétences en matière de gestion du risque, du développement de son sens civique et sur la valorisation de sa propre image. Cet apprentissage progressif accompagne l’élève tout au long de sa scolarité. Arrêté du 9 juin 2008 (BO n°3 du 19 juin 2008)

Écoles maternelles et élémentaires : le dispositif ‘’Apprendre à porter secours’’ a pour objectif de sensibiliser les enseignants en tant que citoyens pédagogues afin de leur permettre, après une formation préalable, d’effectuer les premiers gestes de secours et d’intégrer cet enseignement dans un projet interdisciplinaire conformément au programme de leur classe. La progression proposée aux élèves tient compte de leur développement cognitif et psychomoteur ainsi que de leur rythme d’accès à l’autonomie. eduscol.education.fr/cid47505/formation-aux-premiers-secours.html

Collèges et lycées : cette formation se poursuit par l’obtention de l’unité d’enseignement ‘’Prévention et secours civiques niveau 1’’ PSC1 ainsi que d’une éventuelle remise à niveau si l’élève possède déjà son PSC1.

Les élèves de la voie technologique ou professionnelle des lycées bénéficient également, dans le cadre de l’enseignement de la santé & sécurité au travail (ES&ST) d’un dispositif spécifique : la formation de sauveteur secouriste du travail SST. eduscol.education.fr/cid47504/formation-aux-premiers-secours.html

Qui assure la formation au collège et au lycée ?
La formation au PSC1 est dispensée et validée par un formateur en prévention et secours civique à jour de sa formation continue, inscrit sur la liste des formateurs académiques ou issu d’un organisme habilité ou agréé par le ministère de l’intérieur.
Arrêté du 8 août 2012
Arrêté du 4 septembre 2012

Contact :Sylvie DESBOIS  01 79 81 22 93



Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France