Citoyenneté

Partager cette page

La réserve citoyenne

La Réserve citoyenne de l’Éducation nationale, lancée le 12 mai 2015, offre à tous les citoyens la possibilité de s‘engager bénévolement pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République à l’École, aux côtés des enseignants, ou dans le cadre d’activités périscolaires. Elle est une opportunité pour l’École de bénéficier de l’engagement des acteurs de la société civile.

Qu'est-ce-que la réserve citoyenne ?

Inscrite au cœur de la Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, la Réserve citoyenne de l'Éducation nationale vise à permettre à l'École de trouver parmi les forces vives de la société civile des personnes qui s'engagent aux côtés des enseignants et des équipes éducatives pour la transmission des valeurs de la République.

Complémentaire des actions conduites par les associations partenaires de l'École, la Réserve citoyenne de l'Éducation nationale constitue une forme d'engagement individuel bénévole : elle répond aux demandes nombreuses de citoyens désireux d'apporter leur concours à la transmission des valeurs de la République.

Elle est ouverte à toutes les personnes majeures : bénévoles d'associations, jeunes, notamment étudiants, volontaires et anciens volontaires du service civique, élus, retraités, salariés d'entreprises ou personnels de la fonction publique, professions libérales, réservistes de l'armée, délégués départementaux de l'Éducation nationale, etc.

La réserve citoyenne permet aux équipes éducatives des écoles et établissements scolaires, publics et privés, de faire appel plus facilement à des intervenants extérieurs pour illustrer leur enseignement ou leurs activités éducatives, notamment en matière :

  •     d'éducation à la citoyenneté et à la laïcité ;
  •     d'éducation à l'égalité entre filles et garçons ;
  •     de lutte contre toutes les formes de discriminations ;
  •     de lutte contre le racisme et l'antisémitisme ;
  •     de rapprochement de l'école et du monde professionnel ;
  •     d'éducation aux médias et à l'information.

Les champs de compétences peuvent être étendus aux thèmes suivants :

  •     Valeurs de la République ;
  •     Histoire et mémoires ;
  •     International ;
  •     Arts et culture ;
  •     Actualité, médias et réseaux sociaux ;
  •     Droit ;
  •     Santé et prévention des risques, Harcèlement ;
  •     Environnement et développement durable ; Numérique ;
  •     Relations avec le monde professionnel.

Les ambassadeurs de la réserve dans les Hauts-de-Seine

Pour diffuser le plus largement possible la démarche d'engagement aux côtés de l'École, le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche s'associe avec des personnes physiques ou morales désireuses de faire connaître auprès des citoyens en général, et en particulier auprès de leurs usagers et des membres de leurs réseaux, la possibilité de participer à la Réserve citoyenne et de promouvoir cet engagement pour les valeurs de la République.

À ce jour la réserve citoyenne recense plus de 188 réservistes résidant dans les Hauts-de-Seine.

Liste des embassadeurs

Logo ÉveilÉveil
Association pour l'éveil
des jeunes à la citoyenneté
Logo AmopaAmopa
Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques
Logo ANMONMANMONM
Association Nationale
des Membres de l'Ordre National du Mérite
Logo ÉNAL'Éna
L'École Nationale d'Administration

Logo AfevAFEV

Logo Ligue Enseignement 92La Ligue de l'enseignement - 92

Logo ÉgaleÉgale
Égalité, Laïcité, Europe

Logo ANMONMRéussir l'égalité
Femmes-Hommes

Ouverture officielle le 10 novembre 2015
(un résumé de ce qui a été prononcé + photo)


Comment faire appel à un réserviste ?

Lorsqu'un enseignant ou un personnel éducatif (C.P.E...) souhaite faire appel à un volontaire de la réserve citoyenne, pour illustrer un enseignement, pour enrichir un projet éducatif ou pédagogique dans un champ de compétence en lien avec la promotion les valeurs de la République (voir-ci-dessus), il peut désormais depuis le 1er février 2016 se connecter directement sur l’application « la réserve citoyenne », accessible depuis la plateforme ARENAlien externe (domaine « Intranet, référentiels et outils » et sous-domaine « annuaire »).

Cependant un établissement peut solliciter l’intervention d’un ou plusieurs réservistes pour des projets :

  • hors classe : forum des métiers, journée portes ouvertes, journée ou semaine à thème (la semaine de la presse...) ;
  • dans le cadre des instances de l’École ; C.V.C., C.V.L., C.E.S.C., (par exemple : actions de prévention...) ;
  • dans le cadre d’échanges ou d’espace de parole : café des parents.

À partir du moteur de recherche et en fonction de différends critères (champs de compétence, ville de résidence ) et de deux mots-clés (ex. : harcèlement et avocat), l’enseignant obtiendra une liste affinée de réservistes susceptibles de répondre de manière pertinente à leur projet.
En cliquant sur le nom d’un réserviste, l’enseignant peut consulter l’intégralité des informations disponibles sur le volontaire : les champs de compétences, CV (activités exercées, les expériences...) les coordonnées et les disponibilités.
Enfin, l'enseignant ou le personnel éducatif sollicite le réserviste choisi en le contactant directement.

Construction de l’intervention

Dans la mesure du possible, l'enseignant/le personnel éducatif prévoit un ou plusieurs temps d'échanges pour convenir des grandes lignes de l'intervention, en particulier si le réserviste n'est jamais intervenu en milieu scolaire. Il lui présente en particulier son projet pédagogique à la lumière des programmes d'enseignements et du projet d'école ou d'établissement.

Au cours de ces échanges,
les points suivants sont notamment à aborder :
Le réserviste et l'enseignant / le personnel éducatif arrêtent conjointement
(de préférence sur un document écrit) :
L'enseignant s'assure que le contenu de l'intervention
(supports compris) :
  • les objectifs pédagogiques ;
  • comment adapter l'intervention à l'âge des élèves ?
  • quel est le matériel nécessaire ?
  • quels supports seront utilisés ?
  • quel est le périmètre d'intervention de chacun ?
  • la date ;
  • l'heure ;
  • la durée ;
  • les modalités pratiques.
  • respecte le principe de neutralité ;
  • répond aux besoins du projet ;
  • est adapté à l'âge des élèves.

Déroulement de l'intervention

L'intervention du réserviste se déroule sous la responsabilité de l'enseignant ou du personnel éducatif concerné et nécessite sa présence permanente. À tout moment, l'enseignant/le personnel éducatif peut interrompre celle-ci, s'il estime qu'elle ne se conforme pas aux modalités préalablement définies ou que l'attitude du réserviste est contraire aux engagements de la charte. L'enseignant/le personnel éducatif en informe le chef d'établissement ou le directeur d'école qui le signalera au référent académique.

Les suites de l'intervention

L'enseignant / le personnel éducatif fait part au directeur d'école ou au chef d'établissement de toutes les observations qu'il juge utiles de mentionner sur l'intervention.

Témoignages

Les premières rencontres avec des réservistes, des retours d’expérience de Chefs d’Établissement, des enseignants et des élèves et des réservistes eux-mêmes

Au Collège Voltaire en novembre-décembre 2015 :
« Bilan des interventions réalisées dans le cadre du concours "non au harcèlement" »

Quand les Chefs d’établissement rencontrent les réservistes, la ville de Saint-Cloud est la première à avoir affranchi le pas !
« La réserve citoyenne, la construction d’un réseau de la réserve à Saint-Cloud ! »

Une avocate réserviste au Collège Les Bons Raisins de Rueil-Malmaison
« 4 questions à (...) Muriel KARPALÈS, Avocate »
« Sortie au T.G.I. de Nanterre »

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France