Éducation artistique et culturelle

Partager cette page

Danse

Domaines culturels et artistiques

Domaines culturels et artistiques

Dans le domaine de la danse, la délégation académique à l'action culturelle aide les établissements scolaires à conduire des projets en partenariat avec des professionnels du spectacle (danseurs, chorégraphes) :
-D'une part, à travers des pratiques diversifiées, liées à la démarche personnelle de chaque artiste, les élèves et leurs professeurs rencontrent la danse dans sa dimension artistique.
-D'autre part, grâce à une fréquentation régulière des structures culturelles partenaires, les élèves éduquent leur regard et nourrissent leur pratique artistique.
Ces actions visent par ailleurs à la création d'un partenariat durable entre l'établissement scolaire et la structure culturelle locale ou régionale. Dans la mesure où la question du croisement des arts est l'un des enjeux majeurs de la danse contemporaine les actions peuvent être conduites par des enseignants de toutes les disciplines. Non seulement, ils nourrissent ainsi leur domaine d'origine mais enrichissent le regard porté sur la danse (quelques pistes possibles) : Arts plastiques (travail sur la monstration du corps en mouvement ; création d'un espace et d'objets « à danser »), Histoire (Louis XIV, Laban, le tango, le jazz..), Littérature (passage du langage à la chorégraphie : sens, sonorités, rythmes ou du corps au texte : transcription des sensations, description du mouvement), Mathématiques (vecteurs, géométrie au sol d'une chorégraphie, danse et numérique, suites mathématiques), Musique (rythme, partition, travail choral, unisson, contrepoint), Philosophie ou éducation civique (esthétique, notion de genre, rapport à l'autre), Physique (notion de poids, trajectoires, lumière et son), SVT (danse et mouvement, danse et nature, réflexe de posture, vision, audition)...

 

Fait avec Padlet

 

 

Dispositif : le projet artistique et culturel en territoire éducatif (PACTE)

Le projet artistique et culturel en territoire éducatif (PACTE) contribue à la mise en œuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève défini dans le BOEN N°19 du 8 mai 2013. Le PACTE s'inscrit dans la continuité des dispositifs antérieurs (classe à projet artistique et culturel, atelier artistique, atelier scientifique et technique) et dans le respect des enjeux de l'éducation artistique et culturelle. Il est fondé sur le travail en équipe et en partenariat, concerne au moins trois classes (deux dans le premier degré) et peut donner lieu à une pratique artistique, scientifique ou technique conduite en atelier sur des heures dédiées indépendantes des cours.

Le PACTE reflète les axes de travail et la stratégie retenus par le collège ou le lycée dans le cadre du projet d'établissement pour la mise en œuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle. Le dépôt des projets se fait sur la plateforme ADAGE.

 

Formations

 Elles s’inscrivent dans le cadre du plan académique de formation et s’adressent aux professeurs de toutes les disciplines, danseurs ou non danseurs, désireux soit de mettre en place un projet d’éducation artistique et culturel en partenariat avec un chorégraphe soit d’enrichir les pratiques d’un projet déjà en cours.

Chacune d’entre elles est construite autour de l’univers d’un artiste dont l’une des œuvres est diffusée par le ou les lieux culturels partenaires de ces formations. Il est fortement recommandé d’assister à ce spectacle qui peut être considéré comme faisant partie de la formation.

Elles sont enrichies par une approche documentaire présentée sur un outil numérique de type padlet.

  • La danse, un langage des écritures, propose chaque année 4 options qui correspondent à des démarches artistiques variées. L'accent est mis sur l'interdisciplinarité. Ces options sont menées par des chorégraphes ou des danseurs différents programmés dans le lieu culturel partenaire. Fondée sur la pratique de la danse, cette formation permet de mieux cerner le processus chorégraphique en jeu dans la création.
  • L'atelier annuel d'écritures croisées : danse et littérature, en partenariat avec un ou plusieurs musées, la maison des écrivains et le festival Concordan(s)e, interroge, autour d'une pratique artistique effective menée conjointement par un chorégraphe et un écrivain, les rapprochements possibles entre la danse et la littérature à partir des œuvres muséales.
  • UNSS / Danse : le hip-hop, une ouverture aux arts, en partenariat avec La Villette, La Place et Points communs-Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise, cherche à explorer les liens entre le hip-hop et les autres arts. Outre le matériel qu’il offre dans la mise en place de projets autour de cette forme de danse, il cherche à amener la pratique de la danse en association sportive vers un partenariat artistique.


Détail des formations de l’année à consulter sur le padlet « formations danse DAAC »

https://fr.padlet.com/daacversailles/formations_danse_DAAC

 

Enseignement

Le lycée Camille Claudel de Vauréal, dans le Val d'Oise, le lycée Louis Bascan de Rambouillet, dans les Yvelines, l’école de danse de l’opéra national de Paris à Nanterre dans les hauts de Seine, offrent aux élèves la possibilité de suivre l'enseignement artistique de danse. Construit sur le même modèle que les enseignements de théâtre et de cinéma, cet enseignement fonctionne en partenariat avec un ou des artistes et une structure culturelle. Il permet aux élèves, après une seconde de détermination, de s'orienter vers un enseignement de spécialité et/ou un enseignement optionnel en première et terminale. Il s'agit à la fois d'initier les élèves à une pratique de la danse et de les ouvrir, grâce au partenariat culturel, à des propositions artistiques variées.

Consulter les programmes des enseignements optionnels et de spécialités sur le padlet « enseignements et projets EAC Danse » : https://fr.padlet.com/daacversailles/enseignements_projets_EAC_danse

 

Baccalauréat

 

·       Epreuve commune de spécialité suivi uniquement en PREMIERE (coefficient 5) :

o   PARTIE 1 : compétences relatives à la pratique de la danse – 10 pts (dont 5 pts pour le rôle de danseur)
Disposant de 5’ à 7’ maximum, le candidat présente au jury l'enregistrement audiovisuel d'une
composition chorégraphique originale, de 2’ à 4’, qu'il interprète seul ou avec 1 ou 2 danseurs
(exclusivement partenaires habituels de l'enseignement au lycée). Lors de cette présentation, le candidat expose et justifie les intentions et les choix qui ont présidé à la composition, à l'interprétation et à la captation vidéo. Le temps restant, lors de l'entretien suivant cet exposé, les questions du jury amènent le candidat à approfondir ses réponses. Elles visent à apprécier ses capacités d'analyse et sa réflexion sur sa propre pratique en lien avec sa culture chorégraphique.
Indications: La composition, préparée au cours de l'année scolaire, est filmée lors d'une présentation
devant un public réalisée dans le cadre de l'enseignement de spécialité. L'enregistrement est constitué
d'une séquence filmée en continu sans montage, dont les plans, les cadrages et les mouvements de
caméra ont été définis par le candidat

 

o   PARTIE 2 : connaissances et compétences relatives à la culture chorégraphique contemporaine – 10 pts
Disposant de 5’ maximum, le candidat présente dans un exposé une problématique issue de son carnet
de bord. Le temps restant, lors de l'entretien les questions du jury permettent d'approfondir certains
éléments de l'exposé du candidat, et d'apprécier sa culture chorégraphique et sa capacité à faire des
liens avec sa propre pratique. L'entretien permet au jury de le solliciter sur ses connaissances relatives
aux autres thématiques étudiées durant l'année scolaire et identifiées par le document de synthèse
initialement transmise au jury.
Le carnet de bord sert de point d'appui à la prestation orale, il n’est pas évalué.

 

·       Epreuve d’enseignement de spécialité de Terminale (coefficient 16) :

o   PARTIE ECRITE 3h30 – 20 pts
2 types de sujets à traiter en appui sur les œuvre étudiées
• Sujet d’ordre général relevant de la culture chorégraphique
• Analyse de document (extraits vidéo possibles)

 

o   PARTIE ORALE de 30 minutes – 20 pts
Elle s’organise en 2 temps :
• Temps 1 sur 12 pts : Présentation chorégraphique devant un public restreint et invité (interne EPLE et professionnels associés) où le candidat doit révéler ses compétences de danseur interprète ET de chorégraphe
- Composition individuelle ou collective
- Possibilité d’être interprète d’une composition et chorégraphe d’une autre
• Temps 2 sur 8 pts : Entretien en appui sur le carnet de bord (non évalué) + document de synthèse rédigé par le professeur envoyé au préalable au jury.

 

·       Epreuve d’enseignement optionnel de Terminale (coefficient 0,5) :

Une évaluation continue, progressive et explicite des apprentissages est assurée pour tous les élèves. Cette évaluation est en cohérence avec les compétences visées en classe de terminale. Elle s’appuie, a minima, sur les éléments suivants :
- créer, interpréter, présenter et/ou transmettre une chorégraphie, un dispositif chorégraphique, individuel ou collectif en lien avec le thème d’étude ;
- analyser, seul et à plusieurs, sa prestation (notamment par la captation vidéo) de danseur ou de chorégraphe ;

- construire un propos oral ou écrit qui témoigne d’une analyse réflexive sur la danse et ses enjeux ;
- produire, présenter son carnet de bord comme « trace » révélatrice de son cheminement artistique.

 

Certification complémentaire danse

L'examen est constitué d'une épreuve orale de trente minutes maximum débutant par un exposé du candidat de 10 minutes maximum, suivi d'un entretien avec le jury, d'une durée de 20 minutes maximum. L'exposé du candidat prend appui sur la formation universitaire ou professionnelle, reçue dans une université, dans un institut universitaire de formation des maîtres ou dans un autre de lieu de formation dans le secteur disciplinaire et, le cas échéant, dans l'option correspondant à la certification complémentaire choisie. Circulaire et conseils à consulter sur le padlet « enseignements et projets EAC Danse » :

https://fr.padlet.com/daacversailles/enseignements_projets_EAC_danse

 

Ressources numériques

Réflexions sur la danse, extraits de ballets, sites dédiés à des auteurs, plateforme data danse pour écrire sur la danse...  à retrouver sur le padlet « enseignements et projets EAC Danse » :

https://fr.padlet.com/daacversailles/enseignements_projets_EAC_danse

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France