Les cordées de la réussite

Partager cette page

Présentation des Cordées de la réussite

Les cordées de la réussite ont vocation à développer l’accès des jeunes issus de milieux modestes, notamment ceux qui résident dans les territoires de politique de la ville ou en zone rurale, à l’enseignement supérieur et à favoriser leur réussite.

Dans la logique du continuum -3/+3, le lycée est la première étape du parcours vers l’enseignement supérieur. C’est en effet le lieu où, pour l’élève, s’esquissent des projets, s’affirment des ambitions et s’affinent des choix d’orientation qui pourront se concrétiser avec la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

Le poids des déterminismes sociaux pèse encore trop souvent dans l’orientation du lycéen. Il est nécessaire de développer l’égalité des chances au sein du système éducatif, dans un objectif de réussite et d’ascension sociale.

Les Cordées de la réussite constituent le cadre institutionnel, dans lequel s’inscrivent et se développent les partenariats entre les établissements de l’enseignement supérieur et des établissements scolaires, afin de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Une Cordée de la réussite désigne un réseau de solidarité destiné à la réussite, établi entre un établissement d’enseignement supérieur (une université, une grande école), un ou plusieurs lycées à classes préparatoires, et des lycées ou collèges « sources ».

Ce partenariat entre différents établissements d’enseignement a pour objectifs d’aider les élèves à s’engager dans un parcours ambitieux et sécurisé après le baccalauréat en :

  • contribuant à lever les barrières, notamment culturelles, qui pourraient empêcher une poursuite d’étude ;
  • développant la motivation ;
  • allant au-delà des représentations que se font les élèves, les familles et les enseignants.

La force de ces dispositifs repose sur :

  • un maillage fin du territoire académique, cadré par des conventions qui permettent aux partenariats de s’inscrire dans la durée ;
  • une implication forte des équipes pédagogiques et des échanges interdisciplinaires entre les enseignants des lycées et ceux des écoles et des universités ;
  • une communication renforcée en direction des familles.
Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France