Éducation prioritaire

Partager cette page
Contacts

Directeur académique des services de l'éducation nationale adjoint au Directeur académique des services de l'Éducation nationale.

Fred JEAN-CHARLES

chargée de mission Éducation prioritaire

Magali WEROUVE
Envoyer un courriel

Éducation prioritaire et réussite éducative
14 octobre 2016

L'Éducation prioritaire a pour objectif la réussite de tous les élèves et la réduction des écarts de réussite scolaire entre les territoires selon leurs caractéristiques sociales. C’est l’ambition de cette politique mise en œuvre dans le département des Yvelines.

1. L'Éducation prioritaire dans les Yvelines


L'éducation prioritaire vise à corriger les effets des inégalités sociales, économiques et culturelles en renforçant l'action éducative là où l'échec scolaire est le plus élevé. Il s'agit de permettre à tous les élèves l'acquisition des savoirs, la construction d'une culture commune, l'éducation à la citoyenneté et la formation en vue de l'insertion professionnelle. Par ailleurs, il est nécessaire d'offrir une orientation valorisante et ambitieuse aux élèves scolarisés dans les territoires de l'éducation prioritaire.

Les réseaux d'éducation prioritaire vont ouvrir la voie d'une refondation avant tout pédagogique, qui met fortement l'accent sur le travail collectif et la formation des personnels. Chaque réseau s'articule autour d'un collège « tête de réseau » et des écoles de son secteur. Le nombre d'élèves par classe y est limité, le taux d'encadrement renforcé.

Une équipe départementale composée de cinq formateurs REP+ accompagne les équipes enseignantes dans le domaine de la formation, pour le travail collectif et pour le développement des projets éducatifs.

Depuis la rentrée 2015, le département des Yvelines compte 9 réseaux REP+, 11 réseaux REP. Ces réseaux regroupent 148 écoles primaires et 20 collèges.

2. Les innovations pédagogiques

Les politiques et dispositifs de l'éducation prioritaire visent à favoriser l'innovation dans les champs de la pédagogie, de la vie scolaire, des ressources humaines et dans le pilotage des réseaux. La loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2015 la mentionne dans son article 34.

Dans chaque école et établissement d'enseignement scolaire public, un projet d'école ou d'établissement et un projet de réseau sont élaborés. Ils permettent de prévoir la mise en œuvre des expérimentations et des innovations. La continuité école-collège est au cœur du projet de réseau en s'appuyant sur le cycle de consolidation voulu par la loi de refondation de l'école (cycle 3) et le conseil école-collège.

Dans le champ de la pédagogie, les innovations peuvent prendre plusieurs formes et porter sur plusieurs aspects :

  •  la conduite du groupe classe et l'organisation des apprentissages (groupes de compétences, groupes de besoins, pratiques de la co-intervention...)
  •  l'organisation du temps scolaire (mobilité des emplois du temps)
  •  la définition du projet d'orientation de l'élève en articulation avec le parcours de découverte des métiers et des formations
  •  la continuité pédagogique entre l'école primaire et le collège (échanges croisés de services, définition commune des axes dans les contrats de réseau)

Les corps d'inspection des premier et second degrés accompagnent les équipes dans le choix et le suivi de ces pratiques innovantes.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France