Climat scolaire

Partager cette page

Prévention de la violence et amélioration du climat scolaire (C.A.A.E.E. / E.M.S.)

Violence en milieu scolaire : de quoi parle-t-on ?

« La violence en milieu scolaire revêt la plupart du temps des formes visibles et repérées, qu'elles soient verbales, physiques, d'atteinte aux biens, voire d'intrusions.

D'autres formes plus discrètes appelées aussi "microviolences" ou "harcèlement" minent, de manière insidieuse et durable, le climat au sein des écoles et des établissements scolaires, avec des conséquences extrêmement dommageables, tant pour les victimes que pour les auteurs. »

(voir le Vade-mecum concernant le programme Eclair sur le site Eduscol).

La violence à l'école n'est pas principalement crimes et délits, elle est essentiellement "incivilités".

La notion d'incivilité recouvre ce qui désorganise le monde scolaire et sa civilité, c'est-à-dire les injures, le bruit, la non écoute, le manque de respect, les transgressions des codes sociaux communément admis, les petits désordres, etc.

Le "harcèlement entre pairs", la forme la plus répandue de violence en milieu scolaire, est caractérisé par l'usage répété de la violence physique, des moqueries, des humiliations. On classe, parmi les formes de harcèlement, les insultes, le racket, certains jeux dangereux, le happy slapping (enregistrer et diffuser des images de violence), la propagation de fausses rumeurs.

Le cyber-harcèlement est une variante du harcèlement reposant sur l'usage d'internet et des technologies de communication.

Les atteintes à l'intégrité physique et à la dignité des personnes, en raison de leur orientation sexuelle, de leur origine ethnique ou de toute autre appartenance sociale, religieuse et raciale, sont aussi considérées comme de la violence. Au sein des établissements scolaires, une importance particulière est donnée aux actions visant à prévenir les violences racistes et antisémites, les violences envers les filles, les violences à caractère sexuel, notamment l'homophobie.

Pour en savoir plus sur le harcèlement :

Comment se faire aider ?

Quelle que soit la forme de violence, il faut en parler. Parler des violences, c'est déjà les combattre.

Si vous êtes confronté à une situation de violence, pensez à solliciter en priorité les adultes de l'établissement scolaire : enseignants, Conseillers Principaux d'Education (C.P.E.), personnels sociaux et de santé, directeurs d'école. En cas de difficulté grave ou persistante, vous pouvez alerter l'inspecteur de circonscription (dans le premier degré), le chef d'établissement (dans le second degré).

Pour agir contre la violence en milieu scolaire, un dispositif académique

Dans le cadre des orientations nationales (site Eduscol) en matière de sécurisation des établissements, l'académie déploie un dispositif de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire.

Le Centre Académique d'Aide aux Ecoles et aux Etablissements (contact : C.A.A.E.E.) et ses Equipes Mobiles de Sécurité (E.M.S.) assurent la mise en œuvre et la coordination des actions. Sécurisation, accompagnement et formation constituent leurs principaux axes de travail. Ils interviennent dans les écoles et les établissements.

Consultez :

la plaquette de présentation ;

numéro 36 du journal académique "Avenir" (mars 2010).

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France